Le SEO est un univers complexe où il faut être à l’affût des derniers changements. En effet, les moteurs de recherches sont amenés à évoluer régulièrement pour apporter des mises à jours au niveau de leurs algorithmes, ce qui a pour conséquence que les facteurs d’aujourd’hui ne seront pas les mêmes que demain. Il semblerait que Google utilise environ 200 différents facteurs pour classer un site/une page sur son moteur de recherche.

Certains de ces facteurs sont des incontournables pour un bon positionnement, mais d’autres ont un impact moins important que par le passé.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici une liste d’une trentaine des critères les plus importants à prendre en considération. Bien que certains peuvent apporter des débats, je me suis appuyé sur des souces commes Searchengineland, Moz ou encore SearchMetrics qui est réputé pour ses rapports annuels dans le domaine. Cette liste a donc pour vocation à changer aux fils des évolutions.

Critères On-page

Aujourd’hui, la façon dont votre page est optimisée est le critère le plus important pour le SEO. Voici les facteurs qui peuvent affecter votre visibilité sur les moteurs de recherche.

1. La qualité du contenu : Un contenu de bonne qualité est aujourd’hui indispensable pour votre référencement. En effet, si vos articles sont appréciés par les internautes, cela signifie pour Google que votre contenu est digne d’intérêt et sera donc considéré comme un gage d’autorité et de confiance.

2. Mot-clé dans la balise Title: La balise Title est l’un des signaux de pertinence les plus forts pour un moteur de recherche. Elle est destinée à donner la description la plus précise possible du contenu des pages. Les moteurs de recherche l’utilisent pour afficher le titre de votre page dans les résultats de recherches. C’est pourquoi il est extrêmement important d’intégrer (idéalement au début) dans cette balise le mots-clé sur lequel vous souhaitez que votre page soit positionnée

3. La balise H1 : La balise H1 est un autre facteur de pertinence, servant de description du contenu des pages. En dépit d’une discussion continue sur son importance, il est toujours recommandé d’inclure votre mot-clé dans une balise H1 sur une page, à condition que celle-ci reste unique.

4. La balise meta description : L’importance de la balise meta description est aujourd’hui souvent discutée dans les cercles SEO. Elle reste pourtant pertinente pour obtenir plus de clics de la part des internautes sur les pages de résultats de recherche.

5. La récurrence du mot-clé dans le contenu : La densité des mots clés est un facteur important afin de bien positionner sa page dans les moteurs de recherche de Google. Attention toutefois à ne pas faire de sur-optimisation. Il faut trouver le bon équilibre de densité de mots-clés dans votre contenu en variant également avec des synonymes.

6. Le champs lexical du contenu : Le champ lexical représente aujourd’hui une part non négligeable des critères de positionnement. En effet, il est important que votre contenu soit le plus riche possible au niveau sémantique en lien avec votre mot-clé principal.

7. La longueur du contenu : Les internautes veulent toujours en savoir plus et ne se satisferont pas avec des informations basiques. Il est de bon sens que plus votre contenu est long, plus il aura la chance de couvrir tous les aspects d’un sujet. Google prend évidement ce critère en considération et favorise les pages qui sont les plus exhaustives.

8. L’unicité du contenu : Avoir un contenu dupliqué ou “Duplicate Content” en anglais consiste à copier tout ou partie d’un autre contenu, que ce soit à l’intérieur de votre site, ou depuis d’autres sources de contenus externes. Beaucoup de sites internet se voient pénalisés de la part des moteurs de recherche du fait du nombre considérable de pages faisant doublons. Faites donc en sorte d’avoir un contenu unique et original pour chacune de vos pages.

9. La Balise canonique : Parfois, avoir deux URLs avec un contenu similaire est inévitable. Une des façons d’empêcher ceci de devenir un problème de contenu dupliqué est d’utiliser une balise canonique sur votre site. Cette balise fait une chose simple : il indique à Google qu’une URL est équivalente à une autre, et que parmi toutes ces pages dont le contenu est très similaire, il ne faut prendre en compte dans les résultats de recherche que cette URL canonique.

10. L’Optimisation des images : Ce n’est pas seulement le texte qui doit être optimisé sur une page, mais aussi les autres médias.  Les images, par exemple, peuvent envoyer des signaux de pertinence aux moteurs de recherche à travers leur balise “alt”, leur légende et leur description. C’est aussi un bon moyen d’être positionné sur Google Image.

11. La fraicheur du contenu : L’algorithme de Google préfère un contenu régulièrement mis à jour. Cela ne signifie pas que vous devez modifier vos pages tout le temps, mais faire une petite mise à jour de temps en temps ne fait pas de mal.

12. Les liens sortants : Les liens sortants vers des contenus externes à forte autorité envoient des signaux de confiance aux moteurs de recherche. Pensez à faire vos liens de manière à ce que vos visiteurs veulent en apprendre plus sur un sujet. Par ailleurs, cette étude a démontré que les liens sortants avaient un impact sur le positionnement. Cependant, avoir trop de liens sortants peut considérablement diminuer le PageRank de votre page.

13. Les liens internes : Le maillage interne, grâce à vos liens internes, permet d’interconnecter des pages de votre site afin de créer des synergies. Les liens internes jouent donc  un rôle important dans le SEO puisqu’ils permettent de transférer la popularité de la page d’accueil vers des pages plus profondes mais aussi de faire augmenter le PageRank de pages stratégiques grâce au « jus de liens ».

14. Mot-clé dans l’URL : Les noms de domaine qui contiennent précisément les mots-clés, appelés « Exact Match Domain » étaient très prisés au début de l’ère internet, car ils étaient favorisés par les moteurs de recherche dans leurs résultats. Ce n’est heureusement plus le cas aujourd’hui.
En revanche, Google tient compte de la présence du mot-clé ciblé dans l’URL, mais ce critère influe très peu sur le positionnement. Cela peut donc donner un léger coup de pouce en cas de forte concurrence.

Critères On-site

Il existe certains facteurs sur l’ensemble du site qui peuvent affecter la visibilité de votre site sur les résultats des moteurs de recherche :

1. Le Mobile First : Il n’est aujourd’hui plus à démontrer qu’un site responsive a plus de chances d’être bien positionné sur mobile. Et bien cela aura bientôt aussi son importance sur Desktop puisque Google va bientôt lancer sa mise à jour “Mobile First” d’ici le deuxième trimestre 2017.  Ce seront donc les contenus des pages mobiles qui serviront à analyser et classer les contenus et non plus le texte des pages “desktop” comme c’est le cas actuellement.

2. Le Sitemap : Un Sitemap, ou plan du site en français, permet aux moteurs de recherche d’indexer toutes les pages de votre site. C’est la façon la plus simple et la plus efficace de dire à Google quelles sont les pages de votre site Web. Vous pouvez indiquer votre Sitemap à Google avec l’aide de Search Console.

3. La notoriété : La notoriété d’une page ou d’un site est liée au PageRank développé par Google qui affecte une notation à une page web en fonction de la qualité et de la nature des liens externes pointant vers elle. Le PageRank contribue donc toujours à la position de la page dans les résultats Google même s’il est aujourd’hui difficile de connaître le score de son PageRank.

4. L’emplacement du serveur : Selon certains experts SEO, l’emplacement d’un serveur contribuerait à stimuler le positionnement pour le pays ou la région où il est situé.

5. L’intégration à Google Search Console : Enfin, avoir votre site vérifié par Google Webmasters Tools aide à l’indexation de vos sites. Par ailleurs, l’outil fournit des données précieuses que vous pouvez utiliser pour optimiser votre site.

6. La vitesse de charge du site : La rapidité de votre site est l’un des éléments les plus important à faire pour l’optimisation On-site. On ne sais pas vraiment si l’impact de la vitesse est direct ou indirect. Dans tout les cas, avoir un site rapide permet d’avoir un taux de rebond plus faible, ce qui améliorera votre positionnement.

Critères Off-page

Pour le positionnement de vos pages, Google examine également les facteurs externes à votre site. Voici quelques-uns des principaux critères :

1. La quantité de liens : Selon de nombreux experts SEO, le nombre de liens pointant vers votre nom de domaine et vos pages est toujours un facteur important pour le positionnement.

2. La qualité des liens : Avoir plein de liens c’est bien, mais avoir des liens de qualité c’est encore mieux. Un lien à partir d’une page à forte autorité vaudra bien plus qu’un lien partant d’une page à faible autorité.

3. Le nombre de domaines référents : Il est préférable d’avoir un certain nombre de liens vers votre site. Cependant, il est encore préférable d’avoir plusieurs liens à partir de plusieurs domaines plutôt que d’un seul domaine.

4. La pertinence des domaines référents : Toutes les pages ne sont pas égales. Les liens vers des pages ayant une autorité de domaine plus élevée seront un facteur plus important que ceux des domaines de faible autorité. Par conséquent, vous devez faire en sorte de créer des liens à partir de sites à plus forte autorité.

5. La contextualisation des liens : Les liens dans le contenu de la page valent plus que des liens isolés en bas de page d’un site par exemple. De plus, il faut que le lien soit en cohérence avec le contenu de la page référente pour avoir encore plus de poids.

6. La diversité des types de liens : L’ancre utilisé dans le lien est un facteur de positionnement important selon le mots-clés que vous ciblez. En revanche, avoir trop de liens similaires peut être considéré comme du Spam et avoir un impact négatif.

Critères du nom de domaine

Enfin, votre domaine peut également avoir un impact sur votre référencement. Certains des signaux de domaine ne sont plus aussi important qu’avant mais méritent tout de même d’y prêter attention :

1. Le HTTPs : Le fait qu’un site web soit chiffré et sécurisé avec une URL en HTTPs est un critère de pertinence pris en compte dans l’algorithme de Google est sont donc mieux positionnés dans les résultats de recherche du moteur.

2. La date d’enregistrement de domaine : Google considère que les domaines enregistrés depuis plus d’un an sont plus dignes de confiance que les sites récents. C’est pourquoi un changement de marque ou de nom de domaine est souvent problématique car cela aura des répercutions négatives pendant plusieurs mois.

3. L’historique du nom de domaine : Il se peut que vous ne soyez pas la première personne à avoir enregistré votre nom de domaine. Et si votre domaine a été pénalisé dans le passé, son historique pourrait affecter vos positionnements actuels.

4. L’extension du nom de domaine :  Si vous essayez de cibler un marché local particulier, il est important de bien anticiper votre extension de nom de domaine. Si vous avez un nom de domaine en .com vous n’aurez généralement pas de soucis pour être bien référencé partout. Par contre, il sera plus difficile d’être positionné en Espagne avec une extension en .fr.

Cette liste est bien sûr non-exhaustive car les algorithmes des principaux moteurs de recherche ne sont pas communiqué. Si vous voyez d’autres facteurs qui vous semblent importants et pertinents à rajouter dans cette liste, n’hésitez pas à le mettre en commentaire.