Balise Meta Description

Définition et bonnes pratiques
  1. Définitions webmarketing et SEO
  2.  » Balise Meta Description

Qu’est ce que la balise Meta Description

La méta description est l’une des méta-tags d’une page web. Grâce à cette balise, les webmasters peuvent brièvement esquisser le contenu et la qualité d’une page web. La meta description d’une page web est généralement affichée lorsque la page d’une requête spécifique est répertoriée sous forme d’extrait dans les SERP.

Exemple de balise Meta Description :

Meta Description

Il y a longtemps, l’inclusion du mot-clé dans la meta description d’une URL était l’un des facteurs de classement SEO. Aujourd’hui, la qualité et la pertinence du contenu de la description jouent un rôle beaucoup plus important dans l’optimisation de l’extrait. Si elle est bien exécutée, une méta description de haute qualité peut augmenter le trafic et le CTR (taux de clics), car un extrait pertinent encouragera l’utilisateur à cliquer sur le résultat de la recherche.

La Meta Description : un critère de pertinence ?

Les critères utilisés par les moteurs de recherche pour classer un site web sont de plus en plus différenciés et complexes. Dans les premières années de la recherche sur le web, au début du millénaire, les méta-tags d’un site web étaient principalement utilisés pour aider à déterminer le classement de la page dans les résultats de recherche. L’un des éléments les plus importants pour l’optimisation d’une page était la méta description. Elle pouvait être “bourrée” de mots-clés pertinents, tout comme les titres des méta-articles ou le contenu lui-même. Voir aussi notre entrée de glossaire sur le “remplissage” par mots clés.

En 2009, relativement tard, Google a déclaré que les mots clés et les méta-descriptions n’avaient plus un impact décisif sur ses algorithmes de classement. En raison de l’utilisation massive de mots clés au cours des premières années de référencement, conçus pour manipuler les moteurs de recherche, la valeur pour les utilisateurs a chuté de plus en plus. Fondamentalement, les pages étaient surchargées de mots clés et se transformaient en spam, ce qui a peut-être plu aux moteurs de recherche, mais n’a pas été très utile aux véritables chercheurs humains.

Si, aujourd’hui, une personne ou une entreprise se proclamant “expert SEO” propose encore l’optimisation de méta descriptions parmi ses services, et traite cela comme un critère de classement important, elle se trompe tout simplement et fait payer quelque chose qui n’ajoute pas de qualité.

Bien que les SERP d’aujourd’hui soient fréquemment améliorés par de riches extraits, la méta description, en tant que premier aperçu pour les utilisateurs potentiels, n’a pas perdu son sens. C’est la première chose que l’utilisateur voit, à côté du titre de la page et de l’URL cible, lorsqu’il entre un mot clé dans la recherche sur le web. Comme le dit le vieil adage, vous n’avez qu’une seule chance de faire une première impression.

C’est pourquoi le contenu de la méta-description ne doit pas être créé de manière arbitraire ou irréfléchie. Une description de site bien rédigée, convaincante ou provocante peut se démarquer et motiver l’utilisateur à cliquer sur une page, même si celle-ci ne figure pas parmi les premières positions de Google.
La méta-description est la première figure de proue qu’une page web peut présenter pour les résultats de recherche organique. Elle peut avoir une influence décisive sur le taux de clics et le trafic.

Comme le CTR est évidemment utilisé par Google pour évaluer la pertinence d’une page web par rapport au SERP, on pourrait donc considérer la méta description comme un facteur de classement indirect.

La longueur parfaire de la balise Meta Description

Pendant longtemps, la longueur optimale du texte de la description était d’environ 150 caractères, espaces compris. Au début de 2016, Google a abandonné l’unité publicitaire située à droite des résultats de recherche, de sorte qu’il y a théoriquement plus de place maintenant pour afficher les bribes de résultats organiques.

Depuis ce changement, la longueur possible d’une méta-description est passée à environ 175 caractères. Cependant, comme Google n’exploite pas tout l’espace de chaque page de résultats de recherche, il est toujours conseillé de ne pas dépasser 150 caractères, espaces compris, afin que la fin de la description ne soit pas coupée.

Veuillez noter que cette spécification de la limite de caractères n’est qu’une approximation, car Google et les autres moteurs de recherche ne mesurent pas les caractères réels, mais plutôt la longueur en pixels de la balise meta.

Si la description est plus longue, elle est abrégée ou remplacée par “…”. Comme pour un tweet, toutes les informations importantes concernant la page ciblée doivent tenir dans cet espace limité. L’utilisateur doit être informé du sujet de la page et encouragé à cliquer.

Il y a moins de place dans les résultats de recherche mobile, en raison des écrans plus petits des smartphones. Si vous souhaitez optimiser le contenu de votre méta description pour les SERP mobiles, vous devez limiter le texte à un maximum de 120 caractères. Cela évitera de perdre la fin de votre description. Cependant, on peut constater à maintes reprises que Google varie la manière dont les descriptions des SERPs mobiles sont affichées. Les descriptions de plus de 200 caractères sont possibles. En même temps, des images peuvent également être affichées dans les snippets, ce qui peut entraîner une énorme limitation du nombre de caractères.

Pin It on Pinterest

Share This