WordPress est un outil révolutionnaire dédié à la création d’un site internet. Particulièrement performante, cette plateforme est néanmoins peu adaptée pour certaines utilisations. Voici un guide pour vous aider à choisir les alternatives WordPress selon l’usage que vous souhaitez faire de votre site web.

1. Wix : l’alternative la plus populaire

Présentation Wix

À mon avis, Wix constitue la meilleure solution pour remplacer WordPress : cette plateforme convient parfaitement aux personnes novices en informatique. Lors de la personnalisation de votre site, le CMS s’adapte à vos manipulations. Il vous suffit de configurer les différents éléments de votre site internet par quelques simples gestes de glisser-déposer.
Les templates sont nombreux et vous avez accès gratuitement à 300 thèmes professionnels préétablis. Ces designs prêts à l’emploi sont disponibles pour différents secteurs d’activité comme la musique, l’e-commerce ou la photographie.
J’apprécie surtout la flexibilité et la facilité d’utilisation de ce CMS. Si vous rencontrez des difficultés, les vidéos sur les fonctionnalités de la plateforme pourront toujours vous aider.

2. Joomla : le concurrent historique de WordPress

Joomla

Adversaire de toujours de WordPress, Joomla vous permet de construire votre propre site, même si vous n’avez aucune notion en programmation. Pour cela, la plateforme met à votre disposition des thèmes préconfigurés gratuits.
J’apprécie notamment la capacité d’adaptation de cette plateforme. La communauté de développeurs de Joomla permet à ce CMS de proposer régulièrement différentes extensions, très utiles pour la personnalisation du site. Ainsi, vous pouvez construire un site avec une mise en forme graphique des contenus complexe. La gestion de votre plateforme est également facilitée.
Pour maîtriser toute la puissance de ce CMS et en tirer bénéfice, je vous conseille de prendre le temps d’assimiler toutes ses fonctionnalités de base.

3. Shopify : la référence pour créer un site en ligne

Exemple Shopify

Vous souhaitez investir dans le dropshipping ? Shopify peut très bien se substituer à WordPress avec une extension WooCommerce. La simplicité de cette plateforme de vente en ligne m’a beaucoup surpris.
Je n’ai eu aucun mal à personnaliser mon interface ni à construire ma boutique en ligne. Les différentes fonctionnalités du CMS sont aussi faciles à maîtriser. Et face à quelques difficultés, l’assistance du service clientèle m’a permis de régler rapidement le problème.
J’ai toutefois noté que les paramètres destinés au SEO sont moins poussés par rapport à ceux de WordPress. Grâce à Google Analytics, il est toutefois possible d’évaluer les interactions sur le site.

4. Ghost : le CMS open-source orienté contenu

Ghost

Si vous êtes en quête d’un outil performant pour votre blog, je vous conseille Ghost. Cette plateforme est intuitive grâce à son tableau de bord simplifié, constitué de trois options comprenant votre texte, votre article et les commandes de gestion.
En termes de rapidité, je trouve que Ghost est plus véloce. Cette célérité, à mon avis, est le fruit de la performance de NodeJs dédiée à la programmation de la plateforme. Ghost et WordPress proposent tous les deux des thèmes par défaut. Si vous souhaitez changer l’aspect de votre code, je pense qu’un minimum de maîtrise dans ce domaine s’impose.
Ce CMS convient ainsi aux internautes désirant poster rapidement un contenu sur leur blog et bénéficier d’une interface facile à gérer.

5. Jimdo : une alternative performante

Présentation Jimdo

Jimdo fait partie des plateformes de création de sites les plus performantes. Elle séduit par son utilisation aisée. Vous pouvez ainsi ajouter, modifier et paramétrer les éléments avec facilité. Avec le menu Style, j’ai notamment pu gagner beaucoup de temps en changeant d’un seul trait la taille et la couleur de la police.
Ce CMS tient aussi ses lettres de noblesse de sa performance en matière de référencement. Selon les exigences SEO, j’ai pu optimiser le titre, l’URL et la meta description de chacune de mes pages. L’assistance Ranking Coach donne entre autres des conseils pertinents pour un meilleur positionnement.
Avec Jimdo, j’ai pu construire un site internet via un mobile. Pour cela, vous pouvez utiliser l’application Jimdo disponible pour Android et iOS.

6. Weebly : une solution simple à utiliser

Présentation Weebly

En quête d’une solution simple pour votre site internet ? Pensez à Weebly. Cette plateforme vous permet d’éditer votre site de façon intuitive. Elle convient ainsi à un utilisateur novice.
Ce que j’ai remarqué sur Weebly, c’est la performance de sa fonction glisser-déposer. Vous pouvez ainsi créer un site rapidement, sans besoin de programmation. Plusieurs thèmes sont disponibles selon votre secteur d’activité. Ils se démarquent par leur propriété responsive.
L’autre avantage de ce CMS est son référencement efficace. Vous pouvez facilement l’optimiser en suivant les guides fournis. Ces directives prennent en charge plusieurs paramètres allant du codage au choix des mots-clés.

7. Webnode : idéal pour débuter

Templates Webnode

Webnode figure au rang des outils simplifiés pour la création d’un site internet. Sur cette plateforme, vous bénéficiez de tous les éléments indispensables pour concevoir votre site web personnel ou professionnel.
Différents templates sont mis à votre disposition pour simplifier votre projet d’élaboration de site. La personnalisation se fait de manière intuitive en suivant le guide fourni dans les différents tutoriels. Vous pouvez ainsi apporter des modifications sur les éléments de votre site comme l’en-tête, les pages, les sections ou les illustrations.
Avec Webnode, vous avez la possibilité de construire une infinité de sites en vous servant d’un unique compte. Tous vos projets sont regroupés dans un seul endroit pour vous aider à mieux les gérer.
Le seul inconvénient de ce CMS est l’impossibilité de garder ses contenus lors du changement du modèle. Dans ce cas de figure, vous devez tous les réintégrer.

8. Squarespace : un éditeur puissant et complet

Squarespace

Squarespace est un éditeur polyvalent. Aucun prérequis technique n’est nécessaire pour pouvoir manipuler cette plateforme. Pour faciliter la création de votre site web, vous pouvez choisir entre 90 thèmes prédéfinis. Vous avez en outre la possibilité de modifier certains éléments comme la couleur, la taille ou la police.
Ce CMS vous permet de construire un site avec une bonne visibilité sur Internet. En matière de référencement naturel, vous pouvez modifier différents éléments comme les titles ou les metas. Les pages générées sont aussi dotées de balisage HTML.
Mon coup de cœur pour ce CMS est son outil Squarespace Analytics. Il permet de suivre tous les trafics sur votre site web. L’ajout de Google Analytics est aussi possible pour un meilleur contrôle des statistiques.

9. Tumblr : la plateforme de microblogging

Tumblr

Adepte de microblogging ? Je pense que Tumblr est une plateforme à essayer absolument. Ce mix entre blogging et réseau social vous fera bénéficier des avantages du blog et de la messagerie instantanée.
La création de votre compte vous donne droit automatiquement à un blog interne. Vos publications peuvent s’afficher dans le fil d’actualité d’autres internautes qui partagent les mêmes centres d’intérêt que vous. Pour cela, vous devez vous positionner sur des hashtags spécifiques.
Plusieurs modules sont proposés pour vos contenus. Vous pouvez choisir entre le texte mis en forme, accompagné de citations, de liens, d’illustrations ou de discussions. L’envoi de fichiers multimédias est aussi possible, mais avec une limitation de durée et de taille.

10. Drupal : un CMS performant, mais difficile à maîtriser

Drupal

Drupal est un CMS s’adressant particulièrement aux personnes en quête de performance. Cette plateforme se démarque par son caractère modulaire. Une extension spécifique permet d’enrichir chacune des fonctionnalités de cet outil. En pratique, vous pouvez personnaliser votre site à votre guise grâce à ces différents modules enrichis.
Il s’agit d’un CMS généraliste, c’est-à-dire non dédié à une forme de site en particulier. Ainsi, il n’est pas approprié pour un blog, des galeries d’image ou le partage de fichiers. Sa performance lui vaut d’être employé pour les sites d’envergure comme celui de la Maison Blanche ou du Louvre.
La force de Drupal repose dans sa grande polyvalence. En contrepartie, son utilisation requiert un minimum d’adaptation.

Après avoir testé plusieurs plateformes pour la conception d’un site web, je peux vous affirmer qu’il existe des alternatives crédibles pouvant remplacer WordPress. Il faut toutefois noter que le choix doit être fait selon l’objectif de votre site internet.

Pin It on Pinterest

Share This