Si vous êtes ici pour chercher des conseils sur la manière de créer facilement une boutique en ligne, vous êtes déjà au bon endroit. Nous savons que la création d’une boutique en ligne peut être une idée terrifiante, surtout lorsque vous n’êtes pas vraiment un technicien. Eh bien, vous n’êtes pas seul et nous sommes là pour vous donner quelques conseils sur la façon de créer une boutique en ligne et de commencer à vendre dès que possible !

Étape 1 : Préparez les ingrédients de base pour créer une boutique en ligne

Il n’y a jamais eu de meilleur moment qu’aujourd’hui pour lancer une entreprise en ligne. Toute personne disposant d’un ordinateur peut se lancer en quelques minutes et sans acquérir de compétences particulières.
Les trois principaux ingrédients de base dont vous avez besoin pour lancer une boutique en ligne sont les suivants

L’idée du nom de domaine

Pour créer une boutique en ligne, la toute première chose dont vous aurez besoin est un nom de domaine pour la boutique en ligne de votre site. Le nom de domaine est le nom et l’adresse de votre site web. Cette adresse est utilisée par les visiteurs lorsqu’ils essaient de trouver votre site par le biais de leur navigateur web. Par exemple, manomano.fr est le nom de domaine de la boutique ManoMano. Les noms de domaine peuvent coûter environ 10€/an.

L’hébergement web

L’hébergement web est un service qui héberge et stocke les fichiers (contenu) de votre site web sur un serveur sécurisé toujours opérationnel. Sans hébergement web, votre site ne sera pas accessible à d’autres personnes pour qu’elles puissent le lire et le parcourir. Pour faire simple, l’hébergement web est l’endroit où votre site web vit sur l’internet. Un hébergement abordable et fiable pour les nouveaux sites web coûte généralement entre 3 et 10 dollars par mois. C’est moins qu’une tasse de café, mais c’est un investissement important pour le succès de votre site web.

Quel que soit l’hébergeur avec lequel vous vous inscrivez, assurez-vous qu’il dispose des caractéristiques suivantes :

  • Nom de domaine GRATUIT avec SSL (pour la sécurité)
  • Installation en un clic de WordPress (gratuit)
  • Comptes emails personnalisés
  • Bande passante illimitée ou non mesurée (pas de limitation de trafic)
  • Assistance à la clientèle, de préférence un chat en direct 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7

Étape 2 : Choisissez la plateforme pour votre boutique en ligne

Vous êtes probablement tombé sur cet article pour trouver la manière la plus simple de créer une boutique en ligne, ce qui me fait penser que vous n’êtes pas un développeur web. Dans ce cas, je vous recommande donc de choisir la bonne plateforme pour créer votre site e-commerce.

Cette plate-forme est appelée “e-commerce builder”, c’est-à-dire un logiciel en ligne qui vous permet de créer votre propre boutique en ligne, sans avoir besoin de compétences techniques avancées, de connaissances en codage ou d’une douzaine d’écrans d’ordinateur. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une connexion Internet et d’une bonne idée commerciale ! Lorsque vous démarrez une boutique en ligne, cette étape est vraiment cruciale !

Et il existe de nombreux créateurs de boutiques en ligne. Certains sont bon marché, d’autres sont chers, d’autres encore sont fiables et d’autres ne le sont pas. Avec un tel choix d’options, nous avons pensé qu’il serait un peu plus facile de choisir celle qui vous convient le mieux. Si vous souhaitez en savoir plus sur les plateformes e-commerce les plus recommandées, nous les avons répertoriées ici.

Nous recommandons Shopify pour les grandes boutiques en ligne. Mais si vous choisissez WordPress, vous pouvez construire avec WooCommerce. Il existe également d’autres bons constructeurs comme Wix, Prestashop, Squarespace, et bien d’autres encore.

Étape 3 : Choisissez les bons thèmes et modèles pour votre boutique en ligne

Peu importe la plate-forme de e-commerce que vous choisissez, vous devrez choisir les thèmes qui correspondent à l’identité de votre marque. Si vous avez déjà une vision de la manière dont vous allez les créer, vous pouvez tout de suite choisir le bon modèle.

Généralement, toutes ces grandes plateformes de e-commerce proposent déjà des modèles que vous pouvez choisir et classer en fonction des thèmes. Et si vous n’êtes pas tout à fait satisfait du modèle gratuit fourni par la plate-forme, vous pouvez acheter le modèle premium sur la plate-forme.

Si vous n’avez pas encore de vision sur la façon dont vous devriez faire ressembler votre site web, vous pouvez parcourir ici une partie de l’inspiration pour la meilleure conception de site web de e-commerce.

Étape 4 : Personnalisez la conception de votre site web

Après avoir choisi les thèmes et le modèle appropriés pour le site de votre boutique en ligne, vous devez ensuite personnaliser la conception de votre site. Vous pouvez commencer par créer des sections et faire une belle mise en page pour votre page d’accueil. Ensuite, vous devez choisir la bonne police et les bonnes couleurs qui correspondent à l’identité de votre marque. Si vous êtes une entreprise établie qui dispose déjà de directives pour l’identité de marque, vous pouvez commencer à la personnaliser en vous basant sur ces directives. Pour trouver l’inspiration, n’hésitez pas à regarder des exemples de sites e-commerce.

Étape 5 : Ajoutez vos produits

Une fois que vous avez terminé la partie conception, vous devez commencer à ajouter vos produits à votre boutique en ligne. Vous devez donc probablement télécharger des photos sur le fichier multimédia et créer ensuite une page de produit. Vous devez également mettre certains détails sur votre plateforme, tels que le nom du produit, le prix, la taille, la matière et le nombre de stocks dont vous disposez. Le stock n’apparaîtra pas sur le site web, mais cela aidera votre système d’automatisation de la boutique en ligne à ne pas laisser quiconque commander alors qu’il est déjà épuisé.

Si vous êtes dans le domaine du dropshipping, vous pouvez essayer d’installer l’application (comme Oberlo, DSers) pour relier votre boutique en ligne à votre vendeur. Choisir le produit automatiquement et modifier le nom, modifier certains filigranes sur la photo du produit et ajuster.

Étape 6 : Rédigez une description pour chaque produit

Je vous recommande vivement de créer une description unique pour tous vos produits. Ne vous contentez pas de donner des informations sur la matière, la taille et le prix. Vous devez jouer avec vos mots comme un vendeur serviable dans un magasin hors ligne qui vous dirait à quel point votre produit est génial !

Lorsque vous avez autant de produits dans votre boutique en ligne, faire des descriptions peut vous demander un peu de temps, mais je vous promets que cela en vaudra la peine à long terme.

Quelques conseils pour vous, si vous avez un budget suffisant, vous pouvez simplement engager un freelance sur la plateforme freelance pour créer une description attrayante pour chacun de vos produits. Vous gagnerez ainsi du temps qui devrait vous permettre de vous consacrer à d’autres tâches importantes.

Étape 7 : Choisissez la passerelle de paiement pour votre mode de paiement en ligne

Après avoir terminé la description de tous les produits, l’étape suivante consiste à déterminer la méthode de paiement pour les transactions en ligne. Certaines grandes plateformes ont généralement déjà des partenariats avec des passerelles de paiement comme Stripe, PayPal, Transferwise, Payoneer, et bien d’autres. Par exemple, Shopify a même mis en place Shopify Payment sur sa plate-forme. Il est utile de vous adapter à votre marché cible, à ses habitudes en matière de transactions en ligne, au type de passerelle de paiement qu’il utilise pour acheter quelque chose en ligne.

Et si vous travaillez avec une passerelle de paiement et que vous fournissez des cartes de crédit et de débit Visa et Mastercard comme moyen de paiement, vous devez également apposer un logo de paiement sécurisé pour créer la confiance. Pour de meilleurs conseils, vous pouvez placer le logo de paiement sécurisé dans le pied de page de votre site web et en bas de votre bouton d’achat.

Étape 8 : Définissez la politique de confidentialité du site web et la politique de remboursement

Politique de confidentialité et CGV

Les lois sur la protection de la vie privée du monde entier imposent que si vous collectez des informations personnelles sur les visiteurs de votre site web, vous devez afficher une politique de confidentialité ainsi que des Conditions Générales de Vente sur votre site et la mettre à disposition. Je vous le conseille vivement, car à l’avenir, lorsque vous mènerez votre campagne de marketing et que vous collecterez des données par le biais de la publicité ou de toute page de renvoi, il est préférable que vous disposiez d’une politique de confidentialité pour expliquer comment vous utilisez leurs données et si vous allez les partager avec d’autres tiers.

Les grandes plateformes de e-commerce fournissent généralement déjà des modèles de base pour la politique de protection de la vie privée et tout ce que vous devez faire est de personnaliser le modèle et de vous l’approprier. Mais si la plateforme que vous choisissez ne le fournit pas, vous pouvez toujours chercher un générateur de politique de confidentialité et créer une page séparée avec le titre Politique de confidentialité, la publier et la relier au pied de page de votre site web.

Politique de remboursement

Personne ne souhaite se faire rembourser lorsqu’il vend des choses, que ce soit en ligne ou hors ligne. Mais dans certains cas, il y aura toujours des clients insatisfaits qui demanderont l’annulation et le remboursement. Avant d’aborder ce genre de question, je vous suggère de définir d’abord votre propre politique d’annulation.

Vous pouvez commencer par énumérer toutes les conditions qui sont approuvées ou non pour l’annulation et le remboursement. Vous pouvez également fixer des conditions concernant la manière dont vous allez procéder au remboursement et l’ensemble de la procédure. Vous pouvez également faire des recherches sur les politiques d’annulation d’autres magasins en ligne afin de savoir comment les appliquer correctement pour qu’elles soient équitables pour vous en tant que vendeur et pour votre client.

Étape 9 : Paramétrer l’automatisation des emails

C’est là que les constructeurs de e-commerce s’avèrent utiles. Une fois que vous vous serez connecté à toutes les passerelles de paiement pour les modes de paiement, ces plateformes de e-commerce vous aideront également à traiter automatiquement les commandes.

Lorsque vous utilisez e-commerce builder comme plateforme de boutique en ligne, certaines d’entre elles disposent d’un système intégré pour vous notifier en tant que vendeur lorsqu’il y a une commande et pour notifier également le client après qu’il a consulté son panier sur votre site web. Le système enverra au client l’email de la facture ou du reçu du produit qu’il a acheté, ainsi que le code permettant de suivre l’expédition.

Si la plateforme de e-commerce que vous avez choisie ne dispose pas de ce système d’automatisation, vous devez vérifier si d’autres logiciels de marketing et d’automatisation des emails peuvent vous aider.

Si vous me demandez si vous devriez avoir cette automatisation ou non, ma réponse sera OUI ! Vous devriez ! La partie la plus importante de la vente en ligne par le biais d’un magasin en ligne est l’expérience du client et le fait de toujours tenir votre client informé est la première étape pour créer une bonne expérience client lors des achats dans votre magasin.

L’automatisation vous aidera également si votre prospect abandonne soudainement le panier, vous pouvez lui envoyer des emails pour l’informer qu’il n’a pas vérifié le panier, et vous pouvez lui offrir un coupon ou une réduction s’il quitte le magasin dans les 24 heures. L’automatisation peut sans aucun doute vous aider dans votre stratégie de marketing et de vente.

Étape 10 : Testez le processus de commande

Avant de mettre votre boutique en ligne en ligne à la disposition du public, vous devez effectuer un test de flux de travail sur votre boutique en ligne. Vous pouvez commencer par passer en revue toutes les pages de produits et les articles que vous avez créés. Ensuite, vous devez tester en achetant un produit. Effectuez un paiement et vérifiez si l’automatisation que vous avez définie fonctionne bien.

En testant le flux de travail lors de la commande, vous pouvez faire l’expérience en tant que client. Et vous devriez noter s’il y a un pépin dans le processus. Ou s’il y a une étape que vous devez entièrement interrompre pour rationaliser le processus d’achat.

Étape 11 : Mettez en ligne !

Si vous avez confiance dans votre produit, sa conception, ses politiques et son automatisation. Et une fois que vous êtes satisfait de tout, c’est le moment de cliquer sur “Publier” et à vous le début de l’aventure e-commerce !

Pin It on Pinterest

Share This