La popularité du Bitcoin (BTC) a permis de faire connaître la technologie de la blockchain au monde entier. Bien que le prix des cryptomonnaies ait grandement diminué en 2018, le potentiel de la blockchain, lui, n’a pas oscillé. Cette technologie pourrait révolutionner plusieurs industries, dont celui du marketing digital.

Des jeux mobiles à la tokenization : le marketing digital à l’avant-garde du progrès

Le marketing digital, aussi connu sous les noms de marketing numérique et e-marketing, regroupe toutes les stratégies qui sont employées pour faire la promotion d’un service ou d’un produit sur le Web. Ce secteur ayant connu une forte croissance dans les 20 dernières années, il a pour mission d’être toujours à l’affût des dernières tendances.

La popularité des jeux mobiles sur portables a inspiré certains professionnels du marketing à tirer profit de ce canal de communication pour dénicher de nouveaux clients. De là est né un nouveau concept appelé « tokenized marketing ». Le principe ? L’utilisateur qui accepte de partager ses données personnelles reçoit en échange des cryptomonnaies de la part de l’annonceur. En retour, l’annonceur a la certitude que les individus qui regardent la publicité sont réellement captifs et qualifiés par rapport à ses produits ou ses services. Le challenge pour le spécialiste du e-marketing est de choisir la ou les monnaies virtuelles les plus attrayantes parmi toutes celles présentes sur le marché. Certaines devises digitales, comme le Monero (XMR), permettent à ses détenteurs d’effectuer des transactions tout en demeurant anonymes. D’autres monnaies digitales comme le Litecoin (LTC) peuvent être échangées plus rapidement. L’annonceur doit donc se demander quelle cryptomonnaie correspondrait le mieux à sa cible afin de rendre son opération de marketing efficace.

La blockchain pour mieux sécuriser la publicité sur Internet et la gestion des données

En 2018, un rapport de l’institut de recherche Forrester a révélé que 47% des marketeurs français pensaient que la prévention de la fraude publicitaire sur les mobiles était une priorité. À l’heure actuelle, il est très difficile de détecter si un clic généré par un utilisateur est le fruit d’un humain ou d’un robot. Toutefois, la blockchain pourrait bel et bien mettre un terme à cette situation chaotique. Cette technologie est une base de données qui permet de conserver un historique détaillé de toutes les activités qui se sont déroulées sur son réseau. Par conséquent, les sociétés qui utiliseront des logiciels conçus à partir de la blockchain pourront connaître l’identité des personnes qui visionnent leur publicité. S’il s’agit d’un robot, les entreprises pourront y mettre un terme rapidement et ainsi éviter des pertes importantes.

Il en va de même concernant la gestion des données sur les moteurs de recherche. En 2018, deux nouveaux moteurs de recherche basés sur la blockchain ont vu le jour : BitClave et Presearch. Leur objectif : offrir aux internautes des moteurs de recherche open source, sécurisés et surtout plus indépendants.  Grâce à leur technologie, ils permettraient notamment aux internautes de gérer par eux-même leurs données personnelles. Ainsi, ils pourraient choisir de conserver leurs données en sécurité sur la blockchain ou bien de revendre ces mêmes données aux annonceurs de leur choix. A l’ère du RGPD (« Règlement Général sur la Protection des Données »), ces nouvelles solutions ne pouvaient pas mieux tomber.

En définitive, l’évolution de la blockchain devrait permettre aux professionnels du webmarketing de repenser leurs stratégies digitales et d’user d’ingéniosité pour apprivoiser ces nouvelles solutions technologiques. Leur offrant une nouvelle fois de beaux challenges en perspectives…

Pin It on Pinterest

Share This