Parfois oubliée et souvent négligée, la page de mentions légales n’est pas seulement une obligation elle permet à vos visiteurs d’avoir confiance en votre site. Voici quelques-uns des générateurs de mentions légales les plus populaires.

1. SubDelirium

Grâce à sa simplicité et son ancienneté, SubDelirium est de loin le générateur de mentions légales le plus populaire sur le web. En effet, l’agence du même nom a été une des premières à proposer ce type d’outil et ceux de manière entièrement gratuite. De plus, ils ont su le faire évoluer pour le rendre encore plus pratique et complet. Une fois le formulaire rempli, vous recevez vos mentions légales sur votre adresse mail au format HTML et vous n’avez plus qu’à les coller sur votre site.

2. Orson.io

L’avantage du générateur de mentions légales développé par Orson.io est qu’il tient compte du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de la CNIL qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018. En plus de cela, il faut noter que l’outil est entièrement gratuit, très intuitif et bien sûr conforme à la loi.

3. Generer-mentions-legales.com

Comme son nom l’indique Generer-mentions-legales.com est un site dont le but est uniquement de vous aider à créer vos mentions légales. L’interface est plutôt moderne et vous pouvez générer votre textes en même pas deux minutes. Vous recevez le tout sur votre adresse mail afin de pouvoir intégrer vos mentions légales sur votre site web.

4. Generateur-de-mentions-legales.com

Generateur-de-mentions-legales.com est un autre site crée exclusivement pour cela. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, il suffit de remplir les différents champs demandés puis d’exporter les  informations légales afin de les copier-coller sur votre site web. On regrette toutefois l’interface un peu dépassée.

5. CreaNico

Pour terminer, CreaNico est un indépendant du web qui a développé son propre générateur de mentions légales fait maison. L’avantage est qu’il est relativement simple et rapide à remplir avec le minimum d’informations demandées.

Quels sont risques en cas de manquement de mentions légales ?

D’après la réglementation officielle, tout manquement aux mentions légales peut être sanctionné par un an de prison, une amende de 75 000 € pour les personnes physiques et de 375 000 € pour les personnes morales. Toutefois, les mentions légales ne concernent pas les blogs et les sites web personnels.

Heureusement, ces pénalités sont très rarement appliquées et l’objectif est surtout d’assurer la transparence concernant l’identité des gérants des sites internet mais aussi concernant les informations qui peuvent être collectées (surtout depuis la mise en place de la RGPD).

Selon moi, le risque le plus préjudiciable est le manque de confiance auprès de vos clients potentiels. Si vous n’avez pas une politique de confidentialité exacte et à jour, difficile d’être crédible aux yeux des utilisateurs qui sont de plus en plus vigilants, notamment en ce qui concerne à la protection des données personnelles.

EBOOK GRATUIT

EBOOK GRATUIT

25 pages pour mettre en place votre stratégie SEO.
En savoir plus

Vous allez recevoir le livre blanc dans votre boite mail

Pin It on Pinterest

Share This