La recherche vocale est sans aucun doute le futur de la recherche en ligne : simple, plus précise et plus rapide, elle offre une meilleure expérience utilisateur et est donc de plus en plus adoptée.

Google s’est doté d’un agent conversationnel, Google Assistant, qui analyse le langage naturel pour répondre aux requêtes, le plus souvent en lisant lui-même le contenu du premier résultat. Cette tendance est partie pour durer et n’est pas à prendre à la légère : voici nos 10 conseils pour optimiser votre stratégie de SEO vocal.

Identifiez les différences entre SEO textuel et SEO vocal

Avant de commencer à travailler sur votre SEO vocal, il est important d’en comprendre les spécificités, à savoir, des requêtes plus longues (souvent des questions ou des phrases), plus naturelles, plus spécifiques et précises, pour un résultat immédiat. En un mot : plus de mots-clés à intégrer à votre stratégie de contenu !

Ne négligez pas la longue traîne

La recherche vocale Google change la manière de formuler sa requête. Les internautes ne rechercheront plus des mots clés (3 à 5 en moyenne pour une recherche classique) mais poseront des questions en formulant des phrases. Pour optimiser votre SEO vocal, vous devrez donc optimiser la longue traine et exploiter le langage conversationnel dans votre étude de mots-clés.

Optimisez votre site mobile

Selon un rapport de Google, 20% des américains utilisent la recherche Google vocale sur Mobile. Et pour cause : c’est bien plus simple de pouvoir parler dans son téléphone pour effectuer une recherche ! Il est donc crucial d’optimiser votre site sur mobile : c’est bien beau d’apparaître dans les premiers résultats, encore faut-il que l’internaute ne quitte pas votre site dès les premières secondes de navigation (Le Rebond). Pour cela, améliorez d’abord la vitesse de chargement de votre site : elle ne devrait pas dépasser 3 secondes car au-delà, la plupart des utilisateurs quittent le site. Deuxième chose à faire : s’assurer que votre site soit Responsive Design, c’est-à-dire, adapté à tous les supports mobiles (tablette, smartphone, TV connectée…). Pour vous aider dans l’amélioration de votre site, Google met à votre disposition divers outils pour tester votre site (Test My Site, Mobile Friendly Test) et qui vous propose ensuite des pistes d’optimisations et des recommandations en fonction du résultat.

Visez la position 0 ou featured snippet…

La position 0, ou featured snippet, met en avant le premier résultat de la recherche Google avec un aperçu d’un extrait de la page concernée. C’est cet extrait qui est lu par l’assistant vocal de Google lorsque vous faites une recherche vocale sur Google. Pour viser cette position convoitée, il vous faudra coder différemment vos articles que pour une recherche textuelle, en y intégrant les mots utilisés à l’oral (comment, quel/quelle/quels/quelles, c’est quoi/qu’est-ce que, où, peut-on…). En vous plaçant sur ces requêtes, vous aurez davantage de chance d’apparaître dans la position 0 de la recherche Google vocale.

… ainsi que les PAA

Les PAA (People Also Ask) complètent les featured snippets depuis quelques temps. Il s’agit d’un encadré proposant les questions les plus posées par les internautes sur le même sujet, avec pour chacune d’entre elle un featured snippet que l’on peut dérouler en cliquant sur la question. C’est devenu un trait majeur de la recherche vocale Google : si l’internaute ne trouve pas sa réponse avec le featured snippet, il ira voir dans cet encadré. Il est donc important de l’intégrer dans sa stratégie de SEO vocal.

Adaptez votre contenu aux recherches conversationnelles

Il est important d’adapter votre contenu aux mots-clés de la recherche vocale : « comment », « quel », « où », « peut-on », etc. Créez du contenu qui puisse répondre précisément à ce type de requête, comme par exemple des paragraphes sous forme de question ou des titres de paragraphe (H2) du type : « Où trouver une agence SEO à Levallois ». Les foires à questions sont également un bon point de départ.

Soyez capable de répondre à des requêtes précises

Conséquence directe des requêtes en langage naturel : les internautes attendront des réponses plus précises et complètes à la question posée. Vos pages généralistes devront être affinées et chaque page devra être optimisée pour répondre à une question précise susceptible d’être posée par l’utilisateur.

Enrichissez votre contenu

Qui dit contenu plus précis dit aussi contenu plus riche ! Prenons l’exemple de la page de présentation de votre activité sur votre site : alors qu’une page comprenant un paragraphe général convenait très bien à la recherche textuelle, l’avènement de la recherche Google vocale exigera une description plus riche et détaillée, avec par exemple un paragraphe répondant à la question « qui sommes-nous ? », un pour la question « quels sont nos prix ? », un pour la question « où nous trouver ? », etc.

Soignez votre référencement local

Il faut savoir que la recherche vocale sur Google n’est pas utilisée dans le même contexte que la recherche textuelle. Nous vous avons parlé de la proéminence du Mobile : en effet, les utilisateurs auront plus tendance à l’utiliser en déplacement. Et donc, logiquement, pour des recherches immédiates (trouver un restaurant autour de soi, des horaires d’ouverture, avoir une information sur un magasin en particulier…) : Le SEO vocal favorise ainsi le SEO local. Le Référencement Local ayant déjà son outil dédié, Google My Business, la recherche Google vocale lui permettra d’être encore plus valorisé : une aubaine pour les entreprises locales ! Un conseil : afficher de manière visible dans votre site web les informations essentielles de type adresse, heures d’ouverture, email et numéro de téléphone.

Dites adieu aux mots-clés mal orthographiés

Bonne nouvelle : la recherche Google vocale éliminera les fautes d’orthographe ! Alors qu’avant, vous deviez intégrer à votre nuage de mots-clés toutes les orthographes possibles de votre mot-clé principal, vous n’aurez plus à vous en soucier pour le SEO vocal. Vous devrez également vous assurer d’avoir des textes parfaitement orthographiés, car s’ils doivent apparaître en featured snippet, une faute peut vite décrédibiliser votre site.

Pin It on Pinterest

Share This