Précédemment, nous avions vu toutes les étapes d’optimisations du SEO on-site et on-page que l’on pouvait faire pour bien référencer son site sur Google. La dernière étape mais pas des moindre, consiste à aller dénicher des liens de qualité pour donner plus de puissance à votre référencement naturel. Voici à quoi consiste le netlinking et les différentes méthodes pour obtenir des backlinks.

Qu’est-ce que le netlinking ?

Une stratégie de netlinking consiste à mettre en place un certain nombre de liens vers votre site pour améliorer votre positionnement dans les SERP et donc d’augmenter le trafic depuis ces sites référents.

C’est une des étapes les plus importantes mais aussi l’une des plus fastidieuse à mettre en place puisqu’elle demande pas mal de temps, de patience et de malice.

Misez sur du netlinking de qualité

Beaucoup de webmasters optent pour la quantité, en multipliant les liens vers les annuaires, les commentaires sur les forums ou sue les blogs. Préférez plutôt d’avoir moins de backlinks, mais de faire en sorte qu’ils proviennent de sites de qualité. En effet, il est beaucoup plus intéressant, en termes de ROI ou de notoriété, d’être mis en avant sur un site influent ou de voir son article relayé sur un blog à forte affluence.

N’oubliez pas que le fait de générer une trop grande quantité de liens vers son site, peut être qualifié d’abusif selon Google ou et vous risqueriez d’avoir une pénalité. Chose que vous devez éviter à tout prix ! Trouvez donc le juste milieu et préférez des opportunités de qualité plutôt que de cherche à tout prix à placer votre site sur n’importe quel forum ou commentaire.

Enfin, Le lien doit être placé dans le corps d’une page. Faites donc en sorte que vos liens proviennent d’une page qui a du contenu et si possible bien référencée.

Identifiez les bons liens

Pour mesurer la qualité des sites que vous souhaitez identifier, il y a plusieurs outils sur la marché, la plupart étant payants notamment Majestic SEO que j’utilise moi-même. Cet outil utilise la notion de Trust Flow, une note de qualité calculée à partir de la pertinence et de l’indice de confiance des sites référents.

Outre le fait de vérifier la qualité de vos liens ou des sites que vous ciblez, vous pouvez utiliser Majestic d’une manière détournée en vous inspirant des liens des sites concurrents afin essayer d’obtenir les mêmes. Le principe de cette astuce part de la logique qu’un site qui est positionné devant vous est plus performant grâce, en partie, aux liens qu’il a réussi à obtenir. Alors pourquoi pas vous ?

Les annuaires

Même si cette technique est aujourd’hui dépassée, l’inscription de votre site dans les annuaires peut être efficace pour générer des liens, à condition de sélectionner uniquement des annuaires de qualité et si possible thématiques. On va dire que c’est une méthode bien pour commencer son netlinking mais il ne faut pas compte uniquement là-dessus.

Les sites partenaires

Vous pouvez demander à vos clients ou à vos partenaires de vous faire un lien sur leur site. L’idéal pour vous est de ne pas avoir un lien depuis la page « Partenaires », « Liens » ou « Clients » ce qui est peu pertinent mais plutôt un lien dans le corps d’une page qui parle de votre activité. N’hésitez pas à proposer de rédiger vous-même l’article car vous connaissez mieux votre activité (normalement) et vous ferez gagnez du temps à votre partenaire.

Notez également que ce type de partenariat peut aller dans les deux sens, avec un effet Win/Win apportant un trafic qualifié à chacun des deux sites.

Le guest-blogging

Essayez de vous faire inviter sur des blogs de votre domaine qui ont une forte audience. Cette technique se fait généralement à sens unique ce qui ne vous empêche pas de relayer l’article chez vous. Les seules contraintes sont de prendre de prendre du temps ou d’avoir un rédacteur mais aussi de respecter la charte éditoriale de votre hôte pour rester dans son thème.

La plupart du temps, cette pratique vous permettra de générer pas mal de trafic sur votre site et de gagner en notoriété à la fois pour votre cible et pour les beaux yeux de Google.

L’art du linkbaiting

Comme son nom l’indique, le but du linkbaiting est d’aller pêcher des liens. Cette pratique du netlinking est ma préférée et probablement la plus efficace aujourd’hui tout en ayant l’avantage d’être 100% white-hat. Cette technique consiste en effet à capter des liens naturellement grâce à un contenu qui va susciter de l’intérêt par les internautes. L’objectif est de donner envie à vos lecteurs de diffuser votre contenu ou bien même de créer un lien depuis son site ou son blog (s’il en a un).

Bien sûr, ce type de lien est difficile à obtenir car cela nécessite un travail de fond sur votre contenu à créer que ce soit en termes d’originalité, de pertinence et de format. De plus cela nécessite également une bonne présence sur les réseaux sociaux, notamment twitter, pour voir votre contenu se propager plus rapidement. Ça sera d’ailleurs le sujet d’un futur article.

Il y a plusieurs types de contenu qui peuvent générer du linkbaiting :

  • Le guest blogging : J’utilise quelque fois cette technique pour moi, mais aussi pour mes clients.
  • Les infographies : Il existe de nombreux sites comme Foliostars où vous pouvez publier vos créations.
  • Les podcasts / vidéos
  • Les interviews / témoignages
  • Les études de cas / retours d’expérience
  • Les jeux-concours
  • Les livres blancs gratuit
  • Les widgets et autres applications gratuites
  • Les articles type « outils et ressources »
  • Les top lists

Variez vos ancres de liens

Si vous avez structuré correctement votre site, chaque page de votre site est optimisée par rapport à un mot clé ou une expression. Pour donner de la pertinence et faciliter le référencement de vos pages sur les expressions qui vous intéressent, utilisez ces mots clés au niveau des ancres des liens et dans le corps du texte des pages sources. Il ne faut cependant pas avoir systématiquement les mêmes ancres de liens mais plutôt établir un profil de liens varié.

Voici les types de liens à mettre en place pour un profil varié :

  • Des ancres optimisées avec sur une expression-clé (Le top)
  • Des variantes incluant un ou plusieurs de vos principaux mots-clés stratégiques
  • Des libellés incluant des mots donnant du sens au contexte qui peuvent être combinés à vos mots-clés stratégiques
  • Des ancres constituées du nom de domaine ou du nom de la marque
  • Des liens constitués de mots vides de sens (par exemple “cliquez ici”, “en savoir plus”, “lire la suite”, “voir le site”, etc.)
  • Des liens Dofollow (beaucoup) et des liens Nofollow (un peu)

Pour résumer, essayez d’avoir profil d’ancres varié vous permettra de paraitre le plus naturel possible auprès de Google !

Bien sûr, il y existe plein d’autres techniques et astuces plus ou moins efficaces pour faire du netlinking. Cependant, gardez à l’esprit que le netlinking est une véritable stratégie à laquelle vous devez réfléchir en amont avant de vous lancer. Privilégiez toujours la qualité et le contenu pour obtenir vos liens car il aujourd’hui évident que Google va de plus en plus dans ce sens.