Le cocon sémantique est une méthode efficace et éprouvée pour augmenter le trafic d’un site web via le référencement naturel. À travers ces explications théoriques et pratiques, l’objectif de cet article est que vous puissiez mieux comprendre cette méthode afin de l’appliquer vous-même sur votre site.

Définition du cocon sémantique

Le cocon sémantique se définit par un maillage interne élaboré sur le modèle d’un arbre généalogique dans les lequel les liaisons entre les pages sont faites très précisément pour faire remonter des pages stratégiques d’un site. Ce concept a été formalisé et popularisé par Laurent Bourelly, un des experts les plus renommés dans le monde du SEO.

Différence avec le siloing

Le siloing est le principe de mise en place d’une arborescence de site compartimentée dans laquelle chaque silo renferme une thématique spécifique. Chaque silo s’organise ensuite autour d’une structure hiérarchisée, avec en point d’entrée que l’on appelle landing page qui permettra de positionner le mot-clé principal de cette page dans les moteurs de recherche mais aussi d’améliorer la pertinence de votre site. Le but est donc de pousser la page principale sur un mot-clé donné grâce aux pages qui lui font un lien à l’intérieur du même silo.

Il s’agit probablement d’une des étapes les plus importantes pour bien positionner son site, mais aussi l’une des plus complexe et longue à mettre en place. Le maillage interne et notamment la méthode du cocon sémantique qui reprend les principes du siloing peut vous donner des résultats incroyables si vous l’utilisez correctement. Veuillez noter que le siloing et le cocon sémantique ne sont pas la même chose même s’ils sont relativement proches.

Comment mettre en place un cocon sémantique

La méthode du cocon sémantique de Laurent Bourelly reprend des éléments fondamentaux du siloing comme la structure ou le maillage. Toutefois, elle propose une approche différente en se positionnant du côté des besoins de l’internaute. Cela consiste donc à créer des silos thématiques et indépendants au sein desquels vous aurez des pages parents et des pages enfants. L’objectif est de pousser vos pages cibles grâce au jus (appelé aussi PageRank) à l’aide de votre cocon sémantique.

1. Organiser les pages pour distribuer le jus

L’objectif est de segmenter l’information et de distribuer correctement le jus à travers vos liens vers les pages que vous souhaitez positionner. À la différence du siloing, cette structure implique la segmentation et le cloisonnement des contenus du site en thématiques fixées en fonction des besoins du buyer persona et non la segmentation de vos produits ou services.

Concrètement, on va retrouver plusieurs niveau au sein de l’arborescence :

  • La page cible
  • Les pages intermédiaires (ou pages mixtes)
  • Les pages finales (ou pages complémentaires)

Source : https://www.louismaitreau.fr

 

Pour mieux préparer la structure de votre site, je vous conseille de schématiser l’ensemble de votre arborescence à l’aide d’un outil de mind mapping comme il en existe des dizaines.

2. Créer du contenu comme matière première

Je ne vais rien vous apprendre, mais c’est la qualité du contenu qui va évidemment servir de matière première à Google pour positionner votre page dans les SERP.

Lorsqu’on parle de qualité, on parle avant tout de contenu rédigé par un expert du sujet traité, d’une bonne structuration de la page et de l’utilisation d’un champ lexical riche autour de l’expression cible.

3. Construire des liens internes pour faire circuler le jus

Les liens sont indispensables pour faire circuler le jus entre vos pages. Toutefois, il faut bien faire la différence entre les liens structurels et contextuels. Les liens structurels font partie des liens situés dans les menus, le footer, le header ou encore le fil d’Ariane. Ces liens doivent être le moins présents possible afin de minimiser la perte du jus.

C’est en réalité les liens contextuels qui donneront le plus de puissance. Ils sont placés à l’intérieur du contenu dans un paragraphe afin de rediriger vers un page qui apportera des informations complémentaires. L’idéal est que l’ancre du lien soit optimisée en fonction du mot-clé visé par la page cible et qu’il soit placé dans un bon contexte avec un vocabulaire sémantiquement proche.

Le cocon sémantique en infographie

Le concept n’est pas forcement évident. Voici donc une infographie qui permet de mieux comprendre ce fameux cocon sémantique.

cocon sémantique

Source : https://optimiz.me

Exemples de cocon sémantique

Voici un premier exemple de cocon sémantique sur la thématique de la descente VTT fière à Laurent Bourelly .

exemple 1 cocon sémantique

Source : https://www.referencement-naturel-white-hat.fr

Un autre exemple sur de cocon sémantique réalisé avec un outil de mind mapping sur la thématique des lunettes.

Source : https://www.abondance.com

En résumé

Le cocon sémantique est finalement une technique qui demande énormément de contenus avec parfois des centaines de pages ou d’articles. Cela demande donc du temps et des ressources (financières ou humaines). Grâce à cette stratégie, vous parviendrez à positionner votre site en premier sur des mots-clés très concurrentiels sur le moyen et long terme en agissant simplement sur le maillage interne.

EBOOK GRATUIT

EBOOK GRATUIT

Le référencement naturel expliqué pas à pas : 25 pages pour mettre en place votre stratégie SEO.
En savoir plus

Vous allez recevoir le livre blanc dans votre boite mail

Pin It on Pinterest

Share This