Dans un monde digital en constante évolution, il n’a jamais été aussi important de comprendre les principes fondamentaux de la stratégie digitale et de se tenir au courant des nouvelles tendances. Sans plan, tout effort que vous ferez sera voué à l’échec. C’est pourquoi nous avons élaboré un guide essentiel à la création d’une stratégie digitale réussie pour que vos efforts aient un impact maximal.

Définition de la stratégie digitale

La stratégie digitale est un plan d’action conçu pour atteindre des objectifs commerciaux par la mise en œuvre d’initiatives numériques. La stratégie digitale se concentre sur l’utilisation de la technologie pour améliorer les performances des entreprises, que ce soit en créant de nouveaux produits ou en réimaginant les processus actuels. Elle précise la direction qu’une organisation prendra pour créer de nouveaux avantages concurrentiels grâce à la technologie, ainsi que les tactiques qu’elle utilisera pour réaliser ces changements.

Pourquoi inclure le digital dans votre stratégie ?

Tout simplement pour s’adapter à la technologie en cette ère de l’information et pour tirer parti des ressources numériques afin d’établir des plans d’action pour atteindre le marché et réaliser les objectifs commerciaux.

Comment définir une stratégie digitale ?

“Par où dois-je commencer si je veux développer une stratégie de marketing digital ?” C’est encore un défi commun car de nombreuses entreprises savent à quel point les canaux numériques et mobiles sont aujourd’hui essentiels pour acquérir et fidéliser les clients. Pourtant, la plupart d’entre elles n’ont pas de plan intégré pour développer et faire participer efficacement leur public. Si votre entreprise n’a pas de plan, vous serez perdant face à des concurrents plus avertis en matière de numérique. Mais, dans cet article, je vais partager avec vous 8 étapes et exemples pour définir votre propre stratégie digitale.

1. Auditez votre présence actuelle en ligne

Vous vous demandez pourquoi vos prospects ne vous trouvent pas sur Google, ou pourquoi votre site web ne génère pas de trafic et de prospects comme vous le pensiez ? Et pourquoi vos concurrents semblent apparaître dans les résultats de recherche pour des mots-clés convoités, au-dessus de vous ? Ce sont là de bonnes questions auxquelles vous devriez avoir les réponses.

Si vous possédez ou faites du marketing pour une entreprise, avoir les réponses à ce type de questions peut considérablement aider à améliorer votre présence en ligne. Pour obtenir ces réponses, vous devez effectuer un audit complet de votre présence en ligne et, si vous n’avez pas le temps, engager quelqu’un pour le faire à votre place.

Site web

Maintenant, pour votre site web, est-il optimisé pour le mobile ? Examinez votre page d’accueil et votre page about pour voir s’il y a une balise title, tous les textes de vos images, une méta-description h one et un schéma.

Webmarketing

Avez-vous ou avez-vous déjà mené des campagnes de marketing ou des campagnes digitales ? Les campagnes marketing et digitales doivent également faire partie de votre audit. Une fois que vous connaissez les objectifs de vos campagnes précédentes, vous pouvez vérifier si la campagne a atteint votre objectif ou non et ce que vous devez faire pour l’améliorer la prochaine fois.

Profils de médias sociaux

Vous allez vouloir commencer votre audit des médias sociaux en traquant tous vos profils de médias sociaux. Ouvrez une feuille de calcul Google Doc ou Excel vierge, enregistrez la plateforme (comme Instagram, Facebook, LinkedIn, TikTok, etc.) et le lien vers vos profils. ) et le lien vers vos profils. Incluez également :

  • Votre nom d’utilisateur pour les médias sociaux
  • Quels sont vos objectifs pour chaque canal de médias sociaux ?
  • À quelle fréquence vous publiez pour soutenir ces objectifs.
  • Quel est le contenu le plus performant sur chaque canal de médias sociaux ?
  • Des informations sur votre public ou des données démographiques. (Habituellement, les médias sociaux comme Facebook, LinkedIn et Instagram ont une fonction appelée “analyse ou aperçu” qui vous permet de connaître votre public).

Ensuite, arrêtez-vous et réfléchissez aux différentes plateformes et canaux de médias sociaux. Soutiennent-ils vos objectifs tels quels ? Qu’est-ce qui doit être affiné ?

Annuaires locaux

En général, il existe des annuaires de sites web locaux qui peuvent écrire sur votre entreprise sur leur page. Assurez-vous qu’ils présentent votre entreprise dans le même message que vous vouliez mettre en ligne et que les autres personnes puissent le voir.

Sites d’avis

En ce qui concerne les examens en ligne, il n’y a pas grand-chose à faire pour en changer, mais c’est une bonne idée de les vérifier quand même. L’audit de vos évaluations en ligne, sur des sites tels que Facebook, Google Review ou d’autres canaux d’évaluation, peut vous aider à prendre le pouls de ce que les gens disent sur votre entreprise.

Si vous avez des commentaires positifs, cela signifie que vous devez faire quelque chose de bien. Mais disons que quelqu’un a laissé une mauvaise critique sur votre entreprise, assurez-vous de lui tendre la main et de vous excuser. En général, tous les avis en ligne, tels que Google Review, Tripadvisor, etc. donnent au propriétaire de l’entreprise une chance de répondre à l’avis. Les prospects qui lisent une mauvaise critique sur votre entreprise vous feront probablement davantage confiance et prendront davantage en considération votre entreprise si vous répondez sur le bon ton et de manière professionnelle.

Si vous n’avez aucune critique, cela ne veut pas dire que les gens n’aiment pas votre entreprise, mais cela peut signifier que vous n’êtes pas assez mémorable. Vous pouvez travailler à la mise en œuvre d’une stratégie de marketing de bouche à oreille qui peut contribuer à accroître ce que les gens disent de vous en ligne et hors ligne.

Google My Business

Avez-vous créé une liste Google My Business Listing (GMBL) pour votre entreprise ? Si ce n’est pas le cas, vous n’y avez pas accès. Google est de loin le moteur de recherche le plus populaire, c’est pourquoi il est bon d’avoir un GMBL. Ces listes contiennent toutes les informations importantes sur votre entreprise, telles que vos heures d’ouverture, vos coordonnées et les liens vers des sites web, ainsi que la possibilité pour les clients de laisser des commentaires sur votre liste.

2. Analysez vos concurrents

L’analyse des concurrents est généralement effectuée pour identifier les forces et les faiblesses des autres acteurs du marché, définir la position de votre entreprise par rapport à eux, mettre en évidence les lacunes et estimer votre potentiel et les possibilités de les combler. L’analyse de votre concurrent à l’ère digitale est un peu différente de la façon traditionnelle de faire des affaires.

Pour analyser votre concurrent à l’ère digitale, assurez-vous de savoir qui est votre concurrent. La plupart des entreprises ne reconnaissent que leurs concurrents directs, mais pas leurs concurrents indirects.

L’analyse des concurrents inclut normalement vos concurrents directs et indirects. Les concurrents indirects sont ceux qui fournissent les mêmes solutions (ou des solutions similaires) à des publics identiques (ou similaires). L’analyse des concurrents en ligne doit les couvrir, plus un autre groupe de rivaux : les concurrents de votre marque qui se battent pour les mêmes utilisateurs que vous. Ils n’ont pas nécessairement besoin de leur vendre un produit ou un service similaire, mais ils veulent absolument attirer leur attention.

Pour vous donner un exemple, si votre entreprise vend des produits de soins capillaires, votre concurrent direct pourrait être une autre marque de produits de soins capillaires. Mais vos véritables concurrents indirects sont les sites web de l’industrie, les sites de médias sociaux, les plateformes de commerce électronique et parfois les sites d’annuaires. Vous n’êtes plus en concurrence avec d’autres marques qui vendent des produits de soins capillaires, vous êtes en concurrence avec TOUS LES SITES qui couvrent les soins capillaires, le bricolage, l’examen de produits qui ont un public cible similaire et dont le but est de vous faire acheter des publicités pour atteindre votre public cible.

3. Définissez votre cible et votre persona

Ensuite, vous devez définir votre public cible. Votre public cible est le client idéal que vous voulez attirer vers votre produit ou service par vos efforts de marketing. Alors que le persona est une description détaillée d’une personne qui représente votre public cible. Il ne s’agit pas d’un vrai client, mais d’une personne fictive qui incarne les caractéristiques de vos meilleurs clients potentiels. Vous donnerez à ce persona un nom, des détails démographiques, des intérêts et des traits de comportement. Vous comprendrez ses objectifs, ses points faibles et ses habitudes d’achat.

Mais que faire si vous dirigez déjà votre entreprise et que vous ne savez pas vraiment qui est votre public cible. C’est facile, il vous suffit d’envoyer une enquête à votre base de données. Vous leur posez moins de 10 questions sur l’enquête concernant leurs données démographiques, leurs intérêts et leurs traits de comportement. À partir de là, elle vous aidera à définir le type d’efforts de marketing que vous devez faire.

4. Fixez votre objectif

Il est fondamental de fixer des objectifs et des buts pour votre entreprise, voire des résolutions. Mais, dans la pratique, nous avons tendance à généraliser nos objectifs. Par exemple, un objectif pourrait être d'”augmenter les ventes”. Mais alors, la question est de les augmenter de combien ? Et d’ici à quand ? Un objectif beaucoup plus réalisable pourrait être d'”augmenter les ventes de 10 % d’ici à la fin janvier”. Ensuite, il suffit de se fixer un objectif beaucoup plus réalisable, c’est le but d’un objectif SMART. D’accord, que signifie SMART ?

  • Spécifique : Soyez précis ! Il est inutile de fixer un objectif générique car il ne vous conviendra pas personnellement. Toutefois, si vous adaptez l’objectif pour l’appliquer à ce dont vous avez besoin, il vous sera beaucoup plus utile.
  • Mesurable : Le but ou les objectifs sont-ils quantifiables ? Pour revenir à l’exemple de l’objectif consistant à vendre plus, vous pouvez le mesurer par le nombre d’unités vendues. Le fait d’être un objectif mesurable vous permet d’identifier le moment exact où il a été atteint (pour le résultat final).
  • Réalisable : Il est essentiel de se fixer un objectif raisonnable ! Le but d’un objectif est de se mettre au défi et de se motiver pour réaliser un travail. Si vous fixez un objectif trop élevé, cela peut provoquer du stress et donc diminuer les chances que votre objectif soit réellement atteint. De même, un objectif trop facile vous empêchera de vous surpasser et d’en faire plus.
  • Réaliste : “Mon entreprise va devenir l’entreprise de plusieurs milliards d’euros d’ici le premier trimestre de 2020 !” Peut-être trop ambitieux, surtout en cette période d’épidémie de Covid-19, ne vous méprenez pas, l’ambition est un trait de caractère majeur, mais commencez peut-être par quelque chose de plus réaliste, n’oubliez pas que tous les hommes d’affaires qui réussissent ne le font pas du jour au lendemain.
  • Temporairement limité : Oui, votre objectif doit être basé sur le temps. Lorsque vous menez une campagne ou d’autres actions de marketing, il est préférable de fixer un délai. Surtout lorsque vous menez un grand projet, les délais doivent être quelque chose d’important à planifier.

5. Définissez votre budget

L’établissement d’un budget peut être un processus difficile et, honnêtement, parfois compliqué. De nombreuses entreprises se contentent d’estimer ou de baser leur budget sur les dépenses de l’année précédente. Mais une estimation est mieux que rien, mais si vous avez défini vos principales campagnes et vos besoins, vous pouvez élaborer de meilleurs chiffres. Et de toute façon, vous pouvez aussi utiliser le retour sur investissement (ROI) pour déterminer le budget total approprié pour votre stratégie de marketing digital.

6. Choisissez vos canaux de marketing digital

N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’être partout, mais d’être là où ça compte, ou là où se trouve votre public. Pour choisir le bon et parfait canal pour atteindre votre public cible et votre personnage, il faut découvrir sur quelle plateforme ils existent et traînent en ligne, quel type de contenu les attire et quelles activités en ligne les intéressent.

Voici la liste des canaux de marketing digital qui fonctionnent :

  • Marketing des médias sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn, TikTok, Snapchat, etc.)
  • Marketing vidéo (Youtube, Vimeo)
  • SEO / marketing de contenu
  • Google Ads / Facebook Ads
  • Emails marketing
  • Marketing d’influence
  • Podcast
  • Marketing par messagerie instantanée (application SMS/ Chat)
  • Paiement par clic (PPC)

7. Élaborez une stratégie de contenu et un calendrier éditorial

La stratégie de contenu fait référence au processus de planification et de gestion du contenu (visuel, audio, écrit) pour tous vos canaux de marketing digital. La stratégie de contenu est la pièce de votre plan marketing qui démontre continuellement qui vous êtes et l’expertise que vous apportez à votre industrie.

Si vous n’avez pas assez de contenu, vous pouvez essayer de faire une recherche de sujets et de mots clés d’abord, puis établir un calendrier éditorial sur qui va l’écrire, quand il devrait être publié et où il devrait être publié. Vous pouvez planifier votre stratégie de contenu en utilisant le calendrier éditorial que j’ai déjà préparé ici aussi.

8. Mesurez vos performances sur le web

Certains d’entre vous ont probablement investi beaucoup de temps et d’argent pour créer leur propre site web et le développer pour la présence en ligne de leur entreprise. D’autres encore ont peut-être engagé une équipe pour concevoir la mise en page, la navigation et les graphiques, et même pour rédiger un contenu de qualité pour votre site. Toutes ces étapes sont très importantes pour tirer le meilleur parti de votre site web, donc si vous avez fait tout ce qui précède, vous avez investi judicieusement.

L’étape suivante pour maximiser le ROI (retour sur investissement) de votre site web consiste à mesurer et à analyser ses indicateurs de performance clés, ou KPI. En fonction de votre secteur d’activité et de votre type d’entreprise, certains indicateurs de performance auront un impact plus important que d’autres sur votre réussite.

Pin It on Pinterest

Share This