Votre domaine est le fondement de votre site Web. C’est l’une des premières et des plus importantes décisions que vous allez prendre. C’est aussi quelque chose que vous allez emporter avec vous pendant longtemps. Comment lui donner le temps et l’attention appropriés ? Que devriez-vous considérer?

Les différents domaines et extensions que vous pouvez choisir pour votre site sont légions. La plupart des gens connaissent l’extension .com qui est une extension de premier plan. Comment ces extensions sont nées ? Quelles sont les options les plus populaires (et quand les utiliser) ? Retrouvez les règles d’or pour choisir votre extension de nom de domaine.

Comment choisir la bonne extension de domaine ?

Pour commencer, vous devez choisir le TLD qui convient à votre domaine. Bien qu’il ne puisse pas y avoir de domaines identiques, il peut y avoir deux versions du même domaine avec des extensions différentes. Par exemple, mesconseils.com est pris, mais mesconseils.site pourrait également être acheté.

C’est pourquoi certaines entreprises choisiront d’acheter toutes les extensions disponibles de leur domaine, afin d’empêcher quelqu’un d’autre d’utiliser leur nom avec une extension différente. Bien que l’achat d’autres extensions ne vous rapporte pas nécessairement plus de trafic, vous pouvez acheter certaines des extensions associées et les rediriger vers votre site à des fins de protection de la marque.

Lorsque vous choisissez une extension de domaine, tenez compte des facteurs suivants :

Le but de votre site

C’est peut-être la chose la plus importante à considérer. Lorsque vous travaillez sur le démarrage d’un blog, vous devez déterminer quelle sera votre méthode de revenu ultime quand tout sera opérationnel. Si vous exploitez une entreprise en ligne, un .com ou un .biz pourrait en valoir la peine. Si le blog est destiné à une organisation, vous avez des extensions .org qui pourraient être une option viable.

N’oubliez pas les TLD locaux

Avec l’essor du référencement local, vous pouvez également envisager de cibler une zone géographique spécifique dans laquelle vous vous trouvez. Il existe plus de 200 TLD de codes de pays différents. Vous devriez donc être en mesure de trouver quelque chose qui correspond à votre emplacement. Les plus courants incluent fr pour la France, .us pour les États-Unis, co.uk pour le Royaume-Uni et .ca pour le Canada.

N’oubliez pas le référencement

L’optimisation des moteurs de recherche sera un sujet majeur pour vous si votre site espère bien se classer. Malgré certaines informations qui vous diront qu’un domaine .com a les meilleures chances de classement, ce n’est le cas que parce que c’est l’extension la plus populaire.

Choix des TLD et quand les utiliser

Il existe plus de 400 extensions différentes disponibles, nous ne pourrons donc pas toutes les couvrir ici. Jetons néanmoins un coup d’œil aux options les plus populaires et au moment où elles sont le mieux utilisées comme extension pour votre domaine :

  • .com (commercial)
  • .net (réseau) 
  • .org (organisation) 
  • .edu (éducation
  • .info (information) 
  • .biz (business) 

 Ce sont les options les plus courantes, mais elles ne représentent qu’une fraction du total des options. D’autres choix tels que .name, .pro, .tv et bien d’autres sont utilisés pour des entreprises ou des industries très spécifiques. Ce ne sont une option viable que si vous avez un modèle commercial très ciblé ou si votre site Web est axé sur un individu (dans le cas des extensions « me » et « name »).

Désormais, l’extension n’est qu’une partie de votre domaine complet. L’extension et le nom de domaine doivent fonctionner ensemble pour créer une marque cohérente pour votre site Web.

Les règles pour choisir votre nom de domaine

Donnez-lui un titre de marque

Votre nom de domaine doit sortir de votre langue et rappeler spécifiquement votre entreprise. Si vous choisissez un nom de domaine et une extension génériques, les gens ne pourront pas s’en souvenir facilement. Il doit être simple et succinct. Si vous mettez des chiffres ou des traits d’union, vous risquez de trop compliquer le message.

Dans ce cadre, vous devez également éviter les chaînes de mots-clés de votre domaine. Les mots-clés sont acceptables, tant qu’ils fonctionnent avec un élément unique pour donner à votre domaine une apparence et une sensation de marque.

Soyez bref

Un nom de domaine long et compliqué ne fonctionnera jamais bien pour vous. Cela devrait être quelque chose que les gens peuvent saisir rapidement et facilement dans leur barre d’adresse. Si les gens doivent rechercher votre marque sur Google pour trouver le site Web, vous savez que votre domaine est trop compliqué.

En général, il doit être aussi court que possible sans sacrifier la prononciation du nom. Vous devriez pouvoir le dire à voix haute comme si vous étiez dans une conversation avec quelqu’un d’autre, mais cela ne devrait pas être si long qu’il devienne sa propre phrase.

Facile à interpréter

Le scénario idéal avec votre domaine est que quelqu’un puisse le regarder et deviner facilement ce que fait votre entreprise. Il y a un équilibre à trouver ici entre l’intelligent et l’information. Ce devrait être un terme généralement reconnu qui implique également le but de votre site Web.

Un exemple serait un site Web qui partage des informations à grande vitesse. Vous devriez vous concentrer sur quelque chose qui est plus généralement compréhensible.

“Letgv.info ” ou “letgvinfo.fr” sonne bien, et c’est brandable. Le terme de “letgv” nous fait penser à un train à grande vitesse, par conséquent le site serait un site d’informations rapides ou buzz. Concentrez-vous sur la réalisation de quelque chose qui rappelle immédiatement le but de votre entreprise.

Ciblez des mots clés larges

La mise en œuvre de mots-clés dans votre domaine peut aider au référencement, mais vous ne devriez pas être obsédé par la poursuite de ces termes. Les correspondances exactes ou même partielles sont quelque chose dont Google s’éloigne lentement.

Cela étant dit, si vous pouvez incorporer un mot-clé pertinent et l’utiliser dans le cadre de votre interprétation et de votre image de marque, alors allez-y. N’ayez pas peur d’être créatif. N’oubliez pas qu’Amazon et Google ont des noms qui n’ont rien à voir avec leurs services.

Au lieu de cela, leurs noms sont devenus des marques qui leur sont immédiatement associées.

Vous pouvez modifier votre nom

Si votre nom est pris, ce n’est pas la fin du monde. Vous avez des options comme choisir une autre extension TLD, ou vous pouvez modifier légèrement le nom. Vous pouvez modifier le nom en ajoutant un préfixe ou un suffixe, ou même faire preuve de créativité dans la façon dont vous le présentez.

Bien qu’il puisse être frustrant d’avoir votre choix principal, c’est aussi une opportunité de faire preuve de créativité en poursuivant d’autres options.

Reçoit ta dose de digital

Reçoit ta dose de digital

Toutes les deux semaines, reçoit les derniers articles et conseils de Digitiz dans ta boite mail.

Merci, votre inscription a réussi !

Pin It on Pinterest

Share This