Aujourd’hui, si l’on veut se démarquer de ses concurrents et avoir une bonne image auprès du public, il est nécessaire de faire appel à la vidéo. Au départ, elle servait essentiellement à faire de la communication interne et à présenter des produits ou des services. Aujourd’hui, la vidéo permet de transmettre un message, de former, de transmettre ses valeurs, d’informer et créer de l’engagement. Actuellement, sur les réseaux sociaux, c’est le format le plus adapté dans le cadre d’une campagne SEA, car elles permettent de toucher directement une cible qualifiée.

Le motion design

La technique de motion design permet d’animer des éléments graphiques. Nous en avons tous déjà croisé sur les réseaux sociaux. Ce sont de courtes vidéos qui ressemblent à des dessins aminés. Elles ne racontent pas une histoire, elles expliquent et schématisent un concept, une idée, un processus ou un circuit. Le motion design est un format qui a beaucoup d’impact auprès du public. En effet, l’aspect pédagogique et explicatif fait que ces vidéos sont à la fois ludiques et virales. C’est pour cette raison que le motion design d’entreprise est très recherché aussi bien pour figurer en page d’accueil d’un site web, pour être diffusé sur des plateformes comme YouTube ou encore dans le cadre d’une campagne pour les réseaux sociaux. Le motion design est un procédé technique qui nécessite l’intervention de graphistes et de vidéastes professionnels. Certaines agences se sont même spécialisées dans la création de vidéos de motion design pour les entreprises.

Le slow motion, le timelapse et l’hyperlapse

Ces trois techniques de vidéo permettent de parfaitement restituer plusieurs types de séquences. Le timelapse permet de capter une séquence longue en prenant des images à intervalles espacés. L’effet de la vidéo est donc ralenti. Ce procédé est idéal pour les entreprises dans le bâtiment, car cela permet de filmer l’ensemble d’un chantier de construction pour voir en quelques secondes un processus capté sur plusieurs semaines voir sur plusieurs mois. L’hyperlaspe propose le même rendu, mais avec une caméra qui n’est pas fixe, cela permet d’avoir des points de vue de différents endroits. Enfin, la vidéo en slow motion permet de voir au ralenti un processus qui se déroule sur un laps de temps très court. On utilise beaucoup ce type de vidéo dans l’industrie ou dans le domaine scientifique. Ces différents effets peuvent être utilisés sur des vidéos d’entreprises classiques pour en améliorer l’effet esthétique et pour les rendre plus attractives.

Le B’Roll et le sound and design

Ces vidéos sont recherchées essentiellement pour leur qualité esthétique. En effet, ces deux techniques utilisent les variations d’effets de vidéo et le son pour produire un contenu à la fois original et artistique. Les effets de flou, d’accélération, de traveling, de zoom, de ralenti permettent de mettre en valeur des détails ou des gestes. Ce sont des vidéos que l’on utilise dans le milieu de l’art, mais aussi dans la restauration et dans l’artisanat. Les chefs cuisiniers, les mixologues, les barbiers, les menuisiers et bien d’autres professionnels utilisent ce format pour mettre en valeur le savoir-faire et leur maitrise de la technique.

Reçoit ta dose de digital

Reçoit ta dose de digital

Toutes les deux semaines, reçoit les derniers articles et conseils de Digitiz dans ta boite mail.

Merci, votre inscription a réussi !

Pin It on Pinterest

Share This