Cet article a été rédigé par Kévin Jourdan de DOTMarket.

Acheter un site internet est de plus en plus courant et recherché. Il est vrai que choisir un site déjà bien en place est tentant, surtout quand on a accumulé quelques années d’expérience dans l’édition de sites et que l’on a tendance à vouloir tout, tout de suite…

Mais est-ce la meilleure solution ou vaut-il mieux créer son site internet soi-même ? Quels sont les avantages mais aussi les inconvénients à acheter un site internet ? Que faut-il regarder avec de franchir le pas et d’acheter un site ?

La réponse rapide serait de dire que tout dépend de … ton profil !
Mais je vais tâcher d’être un peu plus complet dans les explications qui suivent.

Acheter ou créer un site internet : l’éternel débat

Quand j’ai démarré mon tout premier en 2012, il ne me serait jamais venu à l’idée d’acheter un site internet déjà en place. J’avais SOIF d’apprendre et de comprendre (et honnêtement pas forcément les moyens financiers quoi qu’il arrive…).

Et forcément, encore aujourd’hui, cela a tendance à biaiser MA vision de « comment démarrer sur internet ».

Si tu débutes, je vais donc naturellement avoir tendance à te conseiller de bâtir toi-même ton site pour bâtir ton expérience et ton expertise.

Mais pour être honnête, créer son site n’est pas de tout repos et a ses avantages et ses inconvénients. Inconvénients qu’un site déjà établi élimine, tout en disposant de ses propres risques / contraintes…

Voici en toute transparence les avantages et les inconvénients que je vois aux deux approches.

Les avantages et les inconvénients à créer un site en partant de zéro

Les avantages

C’est gratuit ou presque !

Il est vrai que créer un site soi-même demande moins de trésorerie au départ, surtout si comme moi tu décides de tout faire toi-même pour commencer (et quel meilleur moyen pour réaliser tout ce que le lancement d’un site implique que de mettre toi-même les mains dans le cambouis ?).

Mais parce qu’il y a un mais, derrière le côté gratuit se cachent quelques services payants obligatoires qui même s’ils ne représentent pas une fortune doivent être pris en compte (nom de domaine, hébergement, thème wordpress, voire logiciels d’analyses de mots clés pour gagner du temps).

Si tu ne rédiges pas toi-même tes articles, il te faudra également rémunérer un rédacteur pour tes contenus. C’est également le cas pour faire ton logo ou pour personnaliser le design de ton site.

Un site qui te ressemble

Créer son site c’est avoir toutes les cartes en main pour en faire un qui te ressemble, que ce soit au niveau de son architecture, de son design, de son style (rédactionnel notamment). Il est complexe (voir risqué) de transformer du tout au tout un site déjà établi. En démarrant de zéro, c’est toi qui choisis où tu vas !

C’est la meilleure école possible !

C’était sous-entendu dans mon introduction, mais il me semble important de le répéter : il n’y a pas meilleure école que de FAIRE pour apprendre.

C’est vrai, après tout, comment sous-traiter efficacement si tu n’as jamais expérimenter la rédaction d’un contenu ou évaluer toi-même une approche d’obtention de liens ?

Les inconvénients

Tout est à faire !

Tout de A à Z… Et même si JE considère que c’est un atout pour apprendre, je sais aussi que ce n’est pas parce que je pense comme cela que tout le monde doit faire la même chose.

Après avoir créé plus de 140 sites clés en main pour des clients, j’ai compris que parfois il suffit d’ôter quelques obstacles pour lancer quelqu’un.

Un logo, un design, un choix de nom de domaine, quelques articles… Ces éléments devenus si basiques au fil du temps sont parfois un frein énorme pour un débutant qu’il est tout à fait normal de vouloir effacer en trouvant une alternative.

Cela prend du temps, beaucoup de temps

Créer un site prend du temps. Des heures et des heures pour le faire de A à Z. Mais ce qui prend du temps aussi, c’est de le référencer, d’avoir les premiers visiteurs, les premiers gains.

Il te faudra sans doute plusieurs mois avant qu’il soit rentable, contrairement à l’achat d’un site qui peut commencer à s’auto-financer immédiatement.

J’ai vu de nombreux éditeurs abandonner au bout de quelques mois, démotivés par l’absence de résultats « rapides ». Et je ne peux qu’en être attristé. Pour ces personnes là, un achat aurait sans aucun doute été plus pertinent !

La marge d’erreur est plus grande

Tu pars de zéro, et la garantie de réussir n’est jamais acquise ! J’ai moi-même planté plusieurs sites au fil des années malgré mon expérience.

Le risque zéro n’existe pas. Et quand on décide de lancer un site neuf, il faut accepter que la part d’inconnue est naturellement plus grande !

Les avantages et les inconvénients à acheter un site internet déjà établi

Les avantages

Moins de travail (normalement)

C’est souvent pour cela que l’on achète un site internet. Il est déjà fait et même si tu dois y apporter des modifications, rajouter du contenu, changer le design, le plus gros est fait.

J’ajoute tout de même « normalement » car il peut aussi être très intéressant pour un éditeur expérimenté d’acheter un site disposant d’un gros travail de fond à effectuer pour le relancer.

Ce sera souvent un site au potentiel largement non exploité, disponible à un prix plus attractif et au ROI naturellement bien plus intéressant qu’un site déjà au maximum de son potentiel au moment de l’achat.

Un temps gagné considérable

Acheter un site internet te fait gagner un temps considérable. Si le site que tu achètes est bien structuré, tu gagnes en temps mais également en énergie.

Cela te permet de te concentrer dès le premier jour sur ce que tu veux faire de ce site et notamment sur les modifications que tu veux y apporter.

Du trafic instantané

En achetant un site internet, tu bénéficies naturellement du flux de visiteurs existant.bTu peux donc immédiatement te concentrer sur QUOI proposer à ces visiteurs afin de booster les revenus du site que tu viens d’acheter.

Un investissement rentable immédiatement

Acheter un site internet, c’est commencer dès le premier jour à rentabiliser ton investissement puisque les ventes continueront quoi qu’il arrive.

A toi de faire en sorte d’optimiser ton site pour augmenter les revenus initiaux, mais tu disposes au moins d’un flux financier « garanti » te permettant de réinvestir ou de directement commencer à profiter de tes « rentes ».

Chaque action a un résultat immédiat

Quand tu achètes un site internet, chaque action que tu feras aura le potentiel d’engendrer des résultats immédiats.
C’est d’ailleurs pour moi la chose la plus satisfaisante !

Tu publies un nouvel article et il peut ranker en quelques jours. Tu ajoutes un nouveau lead magnet et le pourcentage d’email collecté peut faire un bond dans la journée. Tu remplaces une offre affiliée et tes revenus peuvent progresser en temps réel, etc…

Les inconvénients

Acheter un site internet peut (va) coûter plus cher

Acheter un site internet établi représente forcement un budget plus important que de démarrer de zéro. Même s’il existe des sites dans toutes les gammes de prix et que ton investissement devrait immédiatement te rapporter de l’argent, il faut un budget de départ (plus ou moins important) pour pouvoir l’acheter.

Acheter le mauvais site peut coûter encore plus cher…

C’est sans aucun doute LE point noir de l’achat de sites internet déjà établis. Si le risque en démarrant de zéro est que le site ne « prenne » pas, en achetant le « mauvais » site, c’est tout ton investissement initial ainsi que l’énergie dépensée dans le développement du site qui peuvent être perdus.

C’est le moment où je peux glisser de manière naturelle l’intérêt de passer par un tiers de confiance comme DotMarket.eu, la plateforme d’achat / vente de site que j’ai créée.

Notre travail est justement d’accompagner les acheteurs en leur proposant uniquement de sites ayant été audités et estimés de manière experte pour limiter au maximum le risque.

Le risque zéro n’existe pas, personne ne contrôle Google par exemple, mais de nombreux critères de bases, pris en compte par mes équipes lors des audits, peuvent réellement limiter celui-ci et protéger ton investissement !

Ce qu’il faut regarder avant d’acheter un site internet

Tu l’auras compris, acheter un site internet ne s’improvise pas et ne se fait pas sur un coup de tête.

Il y a de nombreux critères à analyser de près.

Certains sont flagrants comme la courbe du trafic, les revenus, le profil de liens…

D’autres sont plus subjectifs et requièrent une vraie connaissance du marché : sa valorisation actuelle VS sa valorisation potentielle, la tendance des sites dans cette thématique, etc.

Encore plus subjectif que les critères liés au site, il faut aussi que tu te poses les bonnes questions sur ton investissement et cela passe par être honnête avec toi-même.

  • As-tu le temps de développer ou du moins maintenir le site actuel ?
  • As-tu les compétences pour le faire ?
  • Es-tu entouré, à défaut, d’une équipe disposant de celles-ci ?
  • As-tu l’argent pour investir dans les optimisations du site ?
  • As-tu l’ENVIE de t’investir dans ce site là ?

Si la réponse à l’une ou l’autre de ces questions est non, il se peut que passer ton chemin et poursuivre ta recherche du BON site soit la meilleure des idées.

Aucun site n’est une bonne affaire si tu ne disposes pas des moyens (tous domaines confondus) pour travailler dessus.
Tu dois aussi / donc identifier ce que tu veux, ce que tu attends de ton investissement.

Veux-tu un site internet qui va simplement poursuivre son chemin sans avoir besoin d’y toucher ou cherches-tu un projet avec un vrai potentiel de croissance mais nécessitant par conséquent du temps, de l’argent et de l’énergie?

Pour moi, un BON investissement est celui fait dans un site dont la valeur potentielle est au moins 30 % plus élevée que sa valorisation actuelle.

Mais pour atteindre ces 30% de plus, je SAIS par avance qu’il va falloir charbonner. Et je ne suis pas prêt à le faire tout le temps ou sur toutes les thématiques…

Quel prix pour quel site ?

La valorisation selon les modèles

Sur DotMarket.eu, nous appliquons des critères de valorisations différents selon que ton site soit un site 100% affilié, de dropshipping, de e-commerce, qu’il soit plutôt orienté trafic organique ou trafic payant, qu’il dispose ou non de différentes sources de trafic et de revenus, etc…

C’est pour cette raison que le BON prix pour un site peut varier amplement selon sa nature … et également le profil de l’acheteur (voir section suivante)!

Mais pour donner tout de même un élément de réponse, avec notre outil d’estimation public, nous appliquons en moyenne un multiplicateur de x20 sur le profit net mensuel d’un site pour estimer sa valeur minimale.

Cette valeur peut ensuite être revue à la hausse selon la pondération appliquée lors de l’audit complet.

Aux Etats-Unis, ce coefficient est déjà depuis un moment au-delà de x30 (certains sites se vendent x40 ou + sur Empire Flippers !).

En France nous sommes encore un peu en retard, mais je crois que nous finirons par rattraper notre retard, et la valeur moyenne des sites (de qualité) dans l’Hexagone et en Europe n’est pas prête de baisser !

Quelles sont tes compétences ?

C’est un élément clé de la valorisation perçue d’un site. Elle est moins concrète c’est certain qu’un multiplicateur ou une liste de coefficients, mais elle est pour moi tout aussi cruciale.

Selon les compétences de l’acheteur, et l’état actuel du site (comprends par là son potentiel d’optimisation), la valeur perçue peut varier du tout au tout !

Un investisseur doué en Facebook ou Google Ads achetant un site générant la majorité de ses revenus de manière organique sera plus à même d’optimiser le chiffre du site et donc de percevoir une valeur forte à celui-ci s’il est vendu sur la base de son CA organique.

A l’inverse, un investisseur orienté SEO aura plus de mal à percevoir la valeur d’un site tournant via des ads s’il ne dispose pas des compétences pour maintenir ou améliorer les performances actuelles.

Quel est TON budget ?

Soyons concrets un instant.

Si tu cherches à investir dans un site disposant d’un vrai potentiel de croissance, et que tu es prêt à travailler dessus, le BON prix n’est pas une somme précise, mais un calcul de division de ton investissement initial VS ton investissement secondaire.

Si ton budget est de 50 000 euros, je te conseillerais d’attribuer 30 à 40 000 euros à l’achat du site, et de conserver le reste pour investir immédiatement dans le développement de celui-ci.

Plus rapide sera le « second investissement », plus rapide sera la croissance potentielle du site et donc l’augmentation de ses revenus mensuels, ainsi que sa valeur globale (qui te permettra, dans le futur, de revendre celui-ci plus cher que tu ne l’as acheté par exemple).

En conclusion

Avant d’acheter un site, tu dois te poser de nombreuses questions, définir ce que tu souhaites faire avec, le temps et le budget que tu peux y consacrer et ainsi de suite.

Si acheter un site te permet d’être tout de suite dans le bain et d’avoir entre les mains un outil pour travailler, il est important de prendre en considération de nombreux points avant de franchir le pas, de ne pas te précipiter et de te faire conseiller par des professionnels.

Et pour ce dernier point, tu sais désormais où me / nous trouver !

EBOOK GRATUIT

EBOOK GRATUIT

Le référencement naturel expliqué pas à pas : 25 pages pour mettre en place votre stratégie SEO.
En savoir plus

Vous allez recevoir le livre blanc dans votre boite mail

Pin It on Pinterest

Share This