De nos jours, plus d’un tiers des travailleurs estime que le régime de travail classique est assez rigide. C’est l’une des raisons pour lesquelles une part importante des professionnels optent pour l’indépendance proposée par le statut du salarié porté. Cependant, faire partie de ce système implique de convenir d’un accord de travail avec une société de portage salarial. D’où vient ce type de contrat professionnel et comment fonctionne-t-il en France ?

Portage salarial : de quoi s’agit-il ?

Le portage salarial est un système contractuel tripartite entre un salarié, une société de portage et une entreprise cliente. Dans ce type de contrat, le travailleur effectue une prestation pour une structure par le biais de l’entreprise qui l’a recruté. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du portage, visitez cette page.

Né dans les années 1980, il est adopté pour alléger les charges liées à la gestion administrative. Depuis sa création, il a connu plusieurs modifications et fait aujourd’hui partie intégrante du code de travail. Les faits les plus marquants du système de portage salarial depuis sa création sont :

  • création des différents syndicats nationaux dont le syndicat des professionnels de l’emploi (PEPS) ;
  • définition du portage salarial dans le code du Travail ;
  • signature de la Convention Collective du portage salarial et son entrée en vigueur.

Le système de portage salarial est donc conçu pour permettre aux travailleurs indépendants d’effectuer une prestation en tant que salarié. Pour être porté par une entreprise de portage, le travailleur indépendant doit avoir au minimum une qualification professionnelle.

Comment choisir une bonne entreprise de portage salarial ?

Le bon fonctionnement du portage salarial passe par la qualité de l’entreprise choisie. Pour effectuer un meilleur choix, il y a plusieurs points de vigilance sur lesquels il convient de faire attention.

Etude financière de l’entreprise de portage

Pour un choix sérieux, il est important de bien étudier la santé financière des différentes entreprises de portage. Bien que ces dernières répondent à un régime particulier, ce sont avant tout des entreprises. Elles sont également en quête de profits. Aussi, les sociétés de portage salarial se doivent de grandir et de réaliser des bénéfices. Elles doivent avoir une structure financière en état sinon elles risquent de manquer de personnel. Il est donc primordial d’étudier la situation financière des sociétés de portage afin de choisir la plus stable.

Qualité et avantages des services proposés

Bien qu’étant spécialisées dans le même domaine, toutes les structures de portage salarial ne proposent pas des services identiques. De plus, les avantages offerts aux clients sont différents et le sont en fonction du type de service. Outre les tâches administratives que doivent assurer l’entreprise de portage, elle doit assurer à son client :

  • une assistance juridique dans le cadre de ses missions ;
  • des formations visant l’amélioration de ses compétences professionnelles ;
  • des participations aux évènements professionnels de premier choix ;
  • un accompagnement dans les réponses aux offres d’appel.

Enfin, le spécialiste indépendant recruté doit avoir accès à des réseaux d’experts confirmés mis en place par la société de portage.

Frais de fonctionnement de portage proposés

En plus de la qualité des services proposés, il faut faire attention aux frais de fonctionnement proposés par la société. Faisant partie intégrante du code de travail, le système de portage salarial est régi par certaines lois.

Conformément aux conventions collectives signées, la société de portage doit fixer des taux de frais de fonctionnement de portage. Le salarié porté se doit d’être attentif à cet aspect avant de s’engager avec une entreprise. Le taux de frais de gestion est généralement estimé entre 5 et 10% en fonction de l’ancienneté de l’employé. Etant directement reliés au salariat, les frais de gestion sont prélevés sur le cumul des revenus.

Niveau d’expérience de la société

Le niveau d’expérience est également important dans le choix de la société de portage. La capitalisation de savoir-faire apparaît cruciale pour la survie d’une entreprise. Les enseignes détenant plusieurs années d’expérience sont généralement plus expertes que celles moins expérimentées. Une société très ancienne détient à son actif plus de savoir-faire au niveau technique et administratif.

Réputation auprès des clients et appartenance à un syndicat reconnu

Une société de portage sérieuse et performante dispose de plusieurs références dont ses clients. Une bonne réputation inspire plus confiance en ce qui concerne la qualité des services et la satisfaction des clients. Appartenir à une société de portage réputée permet d’économiser plus de temps lors de la prospection.

Il est également important que la structure choisie appartienne à un syndicat reconnu. Il existe plusieurs syndicats de sociétés de portage en France dont le principal est le PEPS. Il est généralement recommandé d’opter pour une entreprise certifiée par le label « zéro frais cachés » de la FEDEP’S.

Pin It on Pinterest

Share This