À l’ère du numérique, basculer vers l’e-commerce est plus avantageux. Pour se lancer dans cette nouvelle forme de vente, il faut passer par l’alternative Open Source. Posséder son propre site e-commerce est la première étape d’une vente en ligne. Dans la catégorie des Open Source les plus accessibles et gratuits : Prestashop. La plateforme offre des solutions pérennes pour créer son propre site d’e-commerce.

Présentation de Prestashop

Présentation de Prestashop

Prestashop est un CMS permettant de créer des sites web, principalement à des fins commerciales. Ce logiciel open source est basé sur le langage PHP. Développé par 5 étudiants en 2007, Prestashop reste aujourd’hui un logiciel de référence. Notamment pour toutes les personnes voulant se lancer dans l’e-commerce.

La plateforme est facile à gérer comparée à d’autres. Elle propose deux versions accessibles : la version auto-hébergée et la version Cloud. La première version est classique, il suffit de télécharger le logiciel sur son ordinateur. La deuxième saute les étapes contraignantes de la création d’un site web. C’est l’alternative empruntée pour ceux qui souhaitent utiliser leur site peu de temps après son élaboration.

Comment lancer son site avec Prestashop ?

Lancer son site Prestashop passe par des étapes définies afin d’obtenir un site fonctionnel :

Le domaine et l’hébergement

Pour que le site soit fonctionnel, il faut acheter le nom de domaine et l’hébergement. Eventuellement, vous pourrez les avoir gratuitement, mais cela dépend de la version Prestashop choisie. Le nom de domaine c’est l’URL du site, par exemple : votreboutiqueverte.com.

Si vous optez pour Cloud, Prestashop s’occupe de l’hébergement. Dans ce cas, il sera gratuit. Mais vous pouvez aussi acheter votre propre hébergement. Quant au domaine, il est possible de l’acheter ou de bénéficier d’un sous domaine. En notant que ce dernier sera gratuit.

Si vous choisissez la version auto-hébergée, vous serez contraint de télécharger le logiciel su votre ordinateur. Vous installez par la suite votre site sur un serveur via un FTP. Dans ce cas, non seulement vous achetez l’hébergement, mais vous serez aussi responsable des détails techniques. Il en va de même pour le domaine. Cette seconde option est donc plus fastidieuse et demande des bases solides en création de site web.

L’avantage avec Prestashop, c’est la possibilité de migrer d’une version à une autre. Si vous rencontrez des problèmes avec l’auto-hébergée, vous pouvez basculer à tout moment vers le Cloud.

Le thème et les modules

Prestashop possède une boutique de thèmes payants, principalement pour les utilisateurs de Cloud. Bien que certains soient gratuits, basculer vers des thèmes payants assure une meilleure personnalisation de son site. Les prix varient entre 59 et 129 euros. Préférez les thèmes Responsives pour améliorer le référencement de votre site.

PrestaShop: Le thème et les modules

Prestashop propose également des options de filtrage pour vous aider à choisir des thèmes à votre goût. Si vous optez pour la version auto-hébergée, vous pouvez utiliser les thèmes dans les marketplaces. Veillez toutefois à opter pour ceux qui sont compatibles avec Prestashop.

Les modules permettent de personnaliser et d’optimiser votre site. Ce sont des programmes ajoutant des fonctionnalités à votre interface. Le choix des modules varient selon les besoins du site. Il en existe des payants qui peuvent coûter jusqu’à 999,99 euros et des gratuits.

Pour la version Cloud, il est impossible d’importer ses propres modules.

Paramétrer le site

Pour que le site soit attractif, le paramétrer est indispensable. Depuis le panneau d’administration, vous pouvez apporter les changements souhaités :

  • L’apparence du site : vous choisissez le thème correspondant à votre style. Vous spécifiez ainsi une charte graphique : couleurs, logos, tailles des polices, etc. Le but étant d’obtenir un site répondant à vos attentes ;
  • Les fiches produits : apportez des descriptions claires et simples aux catalogues. L’idéal est ainsi de créer un contenu riche pour attirer les acheteurs potentiels ;
  • Les modes de paiement : il faut qu’ils soient clairs pour les clients. Proposez des méthodes de paiement sécurisées et sans démarches trop contraignantes ;
  • L’installation de modules et outils indispensables pour votre site e-commerce.

Mettre en ligne le catalogue

PrestaShop: Mettre en ligne le catalogue

La mise en ligne du catalogue est indispensable pour le fonctionnement du site e-commerce. De ce fait, il faut :

  • Créer les catégories : elles aident à alimenter le fils d’Ariane. Préférez des noms simples ;
  • Créer des catégorisations pour les articles : cette option permet de mieux classifier les produits. À chaque attribut, il faut ajouter une valeur, idéale pour distinguer les déclinaisons ;
  • Ajouter les produits : insérez les articles dans les catégories créées ;
  • Paramétrer les produits : cette option donne des détails sur l’article.

Quels sont les facteurs déterminants du prix d’un site Prestashop ?

Avant de se lancer dans la création d’un site Prestashop, il faut tout prendre en compte. Cela concerne aussi le prix et tout ce qui s’y rapporte.

La personnalisation du thème

Prestashop propose généralement des thèmes gratuits pour les deux versions. C’est un facteur déterminant sur la facturation d’un site Prestashop.
Pour un bon visuel toutefois, les utilisateurs peuvent choisir des thèmes payants. La version Cloud donne accès à la boutique à thèmes Prestashop. La version auto-hébergée peut acheter sur des marketplaces. Personnaliser son thème influe le prix de son site Prestashop.

Les modules additionnels premium

L’achat de modules augmente le prix d’un site Prestashop. Ils ont des fonctions diverses et permettent l’ajout de fonctionnalités pour le site. Leurs prix varient selon leur fonction. La qualité du site réside également dans les modules. Ces petits logiciels sont pratiques sur le long terme. En définissant vos besoins pour la qualité du site e-commerce, vous serez amené à acheter des modules coûteux.

Faire appel à un freelance ou une agence pour le développement

Si Prestashop reste convaincant en termes de lancement d’un site e-commerce, certains points demandent l’intervention d’un professionnel. C’est un budget à part influant le prix d’un site Prestashop. En effet, vous ne serez pas en mesure de régler quelques détails techniques. Vous serez ainsi obligé de faire appel à un freelance ou à une agence de développement.

PrestaShop: Faire appel à un freelance ou une agence pour le développement

Vous pouvez engager un développeur de modules, développeur thème ou un développeur web. Ils répondent à des besoins spécifiques et offrent des résultats plus soignés. Ils s’attèlent sur le design du site ou sont en charge d’agencer les codes pour lui donner forme.
Vous pourrez également avoir recours aux services d’un gestionnaire de serveur, d’un intégrateur ou d’un référenceur SEO. Ces derniers se chargent de l’environnement du site, mais aussi de l’optimisation SEO pour générer plus de trafic.

La maintenance

La maintenance comprend diverses prestations permettant de garder le site fonctionnel. C’est aussi une tâche importante pour fidéliser les clients. La maintenance comprend ainsi une liste non exhaustive et variable en fonction du site. Déléguer cette tâche à une autre personne s’avère coûteux. D’autant plus que la maintenance demande parfois des expertises sur certains domaines. Selon l’expérience de l’intervenant, le tarif peut atteindre une certaine somme.

Le référencement naturel / SEO

Le référencement naturel/SEO repose sur des méthodes solides pour améliorer la visibilité du site. C’est un élément clé pour valoriser votre site auprès des internautes et acheteurs potentiels. Le référencement n’est toutefois pas une tâche facile, d’où l’intérêt de la déléguer à un professionnel de préférence. L’expertise de ce dernier reste toutefois coûteuse. Le prix est cependant fixé en fonction des attentes du client.
Le référencement demande du temps, mais aussi une multitude de travail. Il reste ainsi un facteur déterminant du prix d’un site Prestashop.

En résumé

Même si Prestashop est gratuit et modulable, il faut se méfier. En effet, il y a parfois des surplus de coûts. Comme dans tous les coups de marketing, un produit gratuit cache souvent des gains insoupçonnés sur votre dos. En ce qui concerne le CMS, son téléchargement est entièrement gratuit. Ce sont le domaine, la création, la maintenance et le référencement SEO qui ajoutent des frais supplémentaires à votre site.

Pour que ce dernier soit fonctionnel, il faut qu’il soit accessible à toutes heures de la journée, d’où l’intérêt de l’hébergement. Pour attirer les acheteurs, peaufiner le visuel de votre site est indispensable. Vous êtes ainsi obligé d’acheter des thèmes. Celui par défaut proposé et gratuit, quant à lui, n’est pas très attractif. Vous êtes alors par la suite amené à personnaliser votre site.
Pour un design professionnel, il faudra faire appel à un expert. Sans compter qu’il faudra aussi débourser une certaine somme pour la maintenance et le référencement SEO. Les détails techniques rendent ainsi votre site onéreux. La gratuité de Prestashop n’est ainsi que factice si vous voulez réellement lancer un site e-commerce pratique.

Pin It on Pinterest

Share This