Cela fait maintenant plus de 20 ans qu’OVH est leader du Cloud Computing et de l’hébergement web dans l’Hexagone. L’entreprise française créée en 1999 possède déjà une solide réputation. Elle exploite 32 Datacenters à travers le monde pour assurer ses services. Les offres de ce géant de l’informatique sont assez variées. Cependant, une partie de sa clientèle ne semble plus être satisfaite par leur expérience avec l’hébergeur. Voici alors une liste d’alternatives à OVH à connaître.

Pourquoi choisir une alternative à OVH ?

Un grand nombre de propriétaires de sites qui sont hébergés chez OVH souhaitent aujourd’hui déménager. En effet, la déception peut totalement se ressentir chez beaucoup d’entre eux. Malgré sa grande expérience dans le domaine, cet hébergeur web français ne parvient plus à maintenir une qualité homogène de ses prestations. Des voix s’élèvent par exemple contre le support client pas assez réactif ou les performances des serveurs qui flanchent parfois.

Par ailleurs, les pannes récurrentes et les temps de réponse trop lents constituent aussi des fléaux qui agacent les clients. Au vu des avis négatifs qui se multiplient, il est donc impératif de se tourner vers d’autres professionnels. Heureusement, les autres plateformes qui proposent le même type de service ne manquent pas. Elles sont huit à s’ériger en alternatives pertinentes à OVH.

1. Hostinger

Hostinger

En tête de liste, Hostinger est sans doute la meilleure remplaçante à envisager. En effet, après comparaison des prestations des deux entreprises, la firme lituanienne agit largement mieux sur tous les points. Aujourd’hui, elle compte même plus de 29 millions d’utilisateurs et ces nombreux clients y adhèrent pour de bonnes raisons.

La liste des atouts d’Hostinger est assez longue. En termes d’hébergement, la plateforme propose des prix réellement très attractifs. Ses tarifs font partie des plus bas du marché. Par ailleurs, les offres sont modulables et s’adaptent à divers types de demandes. La qualité de service est en plus au rendez-vous grâce à la modernité des infrastructures exploitées par la société. Les temps de chargement sont très fluides et les coupures assez rares. Les performances d’Hostinger font actuellement partie des meilleures sur le marché.
Découvrez notre test complet de Hostinger

2. o2switch

o2switch

Autre entreprise d’origine française, o2switch est aussi l’une des solutions les plus pertinentes à envisager en termes de service d’hébergement. Depuis son lancement en 2009, cette firme de Clermont-Ferrand s’est petit à petit fait une place parmi les grands. Pour ses clients, elle propose une offre unique de 5 euros par mois.

Pour ce prix donc, les propriétaires de sites auront un nom de domaine gratuit. En outre, o2switch ne leur impose aucune limite ni concernant l’espace disque disponible ni les bases de données. Le constat est le même pour les transferts mensuels. Les Datacenters répartis un peu partout en Europe offrent des taux de disponibilité qui satisfont les utilisateurs. Par conséquent, o2switch est réellement un hébergeur de qualité. Le service client est de plus joignable par téléphone.
Découvrez notre test complet de o2switch.

3. PlanetHoster

PlanetHoster

L’hébergeur PlanetHoster est déjà assez connu de nombreux experts du web. La firme est principalement localisée au Québec, mais exploite également des sites en France. L’entreprise compte aujourd’hui une base de 60 000 clients à travers le monde. Elle met une offre gratuite à disposition, mais aussi un forfait à 6 dollars par mois, beaucoup plus complet.

D’après les tests réalisés sur ses services, PlanetHoster enregistre des performances plutôt satisfaisantes. Son uptime dépasse par exemple les 99,982 %. Les temps de chargement des sites hébergés sont également à la hauteur des attentes des clients, même les plus exigeants. En outre, une assistance est fournie par téléphone si besoin. Les utilisateurs pourront aussi bénéficier d’une garantie de 14 jours. Les frais sont remboursés en cas d’insatisfaction.

4. LWS

LWS

En termes de réputation, OVH et LWS ne sont pas tellement éloignés, du moins au niveau de l’Hexagone. D’ailleurs, les deux entreprises ont vu le jour la même année. Concernant les services, LWS est un hébergeur, mais enregistre aussi les noms de domaines. Les différents Datacenters de la plateforme qui est basée à Paris sont tous implantés en France.

Afin de déterminer la pertinence de ses offres d’hébergement, il est toujours nécessaire de se pencher sur les données habituelles. Le taux de disponibilité enregistré après les tests atteint les 99,9 %. Cependant, le temps de chargement laisse quelque peu à désirer par rapport à des concurrents comme Hostinger par exemple.

5. SiteGround

SiteGround

SiteGround est également un nom qui revient souvent pour les utilisateurs en quête d’un hébergeur de qualité. C’est aussi une solution à ne pas négliger en cas de migration envisagée en partant d’OVH. Avec ces 5 principaux Datacenters, l’entreprise peut opérer en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Elle est vivement recommandée pour l’hébergement de site WordPress. Cette plateforme se démarque surtout par l’accessibilité de ses offres.

Plusieurs formules sont disponibles, mais elles peuvent être modulées en fonction des besoins des clients. Il est même possible de réserver son serveur dédié par l’intermédiaire de SiteGround. Du côté des statistiques de performances, les résultats sont plutôt raisonnables. Le taux de disponibilité se situe aux alentours de 99,8 %. Ce n’est certes pas le meilleur résultat sur le marché, mais il s’agit d’un exploit situé dans la moyenne. Les experts ont émis la même observation pour le temps de chargement.

6. Infomaniak

Infomaniak

En 7ème position de cette liste se place Infomaniak, le numéro un des hébergeurs de Suisse. À ce jour, plus de 150 000 sites font confiance à ses services. Par ailleurs, pas moins de 400 000 noms de domaines y sont enregistrés à travers le globe. Plusieurs forfaits sont actuellement disponibles à partir de 5,75 euros par mois pour un hébergement web SSD.

En outre, la firme est réputée pour défendre une cause écologique. En effet, ses Datacenters sont conçus dans le total respect de l’environnement. Elle se démarque par une assistance client très réactive ou encore son certificat SSL gratuit. Son taux de disponibilité de 99,99 % est plutôt bon signe compte tenu de ses performances.

7. GoDaddy

GoDaddy

GoDaddy est un hébergeur dont le siège est situé à Scottsdale en Arizona. Il s’agit donc d’une entreprise toute droite issue des États-Unis. Fondée en 1997, elle est sans doute l’une des pionnières du marché. Sa notoriété actuelle n’est plus à démontrer. Elle ne compte pas moins de 20 millions d’utilisateurs dans le monde entier. En outre, plus de 80 millions de noms de domaines sont sous sa gestion.

D’après ces chiffres, GoDaddy devrait donc se classer comme numéro un mondial. Toutefois, il est quand même nécessaire de faire le point sur la qualité de ses services. En premier lieu, les modes d’hébergement sont très variés, adaptés pour tous les sites (WordPress, Prestashop, etc.). En second lieu, son uptime après tests atteint presque les 99,99 %. Des lacunes sont cependant détectées au niveau de la vitesse de chargement.

8. HostGator

HostGator

Une autre entreprise venant d’Amérique du Nord et plus précisément du Texas, HostGator héberge des sites web depuis 2002. Elle peut notamment se targuer de procurer ses services à plus de 10 millions de clients. Ses plans tarifaires sont variés et très accessibles, surtout pour les webmasters qui recherchent de la simplicité. Leur offre de départ se chiffre à 2,75 dollars par mois.

En termes de disponibilité, son score avoisine les 99,99 % le classant devant de nombreuses autres plateformes. Par contre, les vitesses proposées par HostGator ne sont pas très intéressantes. D’un autre côté, les Datacenters de la firme offrent quand même une certaine stabilité. Un service client est à disposition pour les réclamations.

Pin It on Pinterest

Share This