Devenir chief marketing officer

Fiche métier, formation et salaire
  1. Métiers du numérique et digital
  2.  » Le métier de chief marketing officer

Les fonctions dans une entreprise sont actuellement en pleine mutation. Le CMO ou chief marketing officer ne fait pas exception. Avec l’avènement d’Internet et le succès des ventes en ligne, les stratégies commerciales sont révisées dans leur ensemble. Il revient au directeur marketing d’assurer cette transition dans les meilleures conditions. Il combine les techniques classiques et les nouveaux besoins liés à la technologie.

Qu’est-ce qu’un chief marketing officer ?

Les méthodes de travail, de la prospection à la livraison en passant par le traitement des commandes, sont désormais numérisées. Le CMO dirige toutes les actions axées dans ce sens et garantit l’efficacité des opérations de vente. Une maîtrise des outils digitaux et des nouvelles technologies s’impose pour ce haut responsable commercial.

Diverses qualités humaines sont nécessaires pour accomplir ces missions : esprit de synthèse, capacité d’analyse, ouverture d’esprit, rigueur… Le directeur marketing ne peut atteindre ses objectifs sans avoir des aptitudes de manager. Il doit aussi faire preuve de bon sens et de diplomatie pour garantir la réputation de l’entreprise.

Son rôle est d’augmenter le chiffre d’affaires de la marque grâce à un modèle efficace et pertinent. Le ciblage des clients, l’étude de marché et l’élaboration de la stratégie marketing relèvent des fonctions du chief marketing officer.
Il doit adapter les procédés aux cibles qui sont eux-mêmes de plus en plus exigeants et informés. L’accessibilité des informations, la proximité des concurrents et le monde virtuel sont autant de facteurs qu’il considère dans son travail.

Les missions du chief marketing officer

Le directeur marketing digitalisé oriente l’ensemble des opérations vers le numérique. Il met en place une politique commerciale compétitive en intégrant les paramètres, les risques et les atouts dans ses prévisions.
Son emploi du temps est réparti entre le pilotage de l’équipe marketing, le suivi des actions et la veille concurrentielle. Il organise et mène régulièrement des réunions où se concertent e-commerciaux, responsables de vente et les agents en marketing.

Il suit de près les mouvements sur le marché et anticipe les actions pouvant avantager la marque ou l’entreprise. À l’affût de nouveautés et d’opportunités, le chief marketing officer définit une politique afin de booster les ventes. En collaboration avec les commerciaux et les prospecteurs, il développe les offres afin de répondre correctement aux attentes.

Les enjeux sont de taille en raison de l’évolution permanente des technologies et des comportements des clients. Une des grandes responsabilités du directeur marketing est de créer et surtout de maintenir l’image de la société.

La satisfaction du consommateur est une priorité du chief marketing officer. L’innovation est un mot d’ordre et il doit maîtriser tous les moyens de communication pour y parvenir. Il étudie donc le comportement de l’internaute/acheteur. Pour cela, il utilise les techniques à sa portée : outils d’exploitation de données, mailing et sondages, publicités automatiques…

Les qualités humaines requises

Les premières qualités recommandées pour un CMO sont la créativité et l’esprit de synthèse. Elles lui permettent de suivre les tendances du marché tout en innovant pour que son entreprise se démarque des concurrents. Un esprit curieux et la réactivité doubleront ses performances.

Le sens de l’analyse et de l’observation est exigé dans ce métier. En effet, les décisions découlent des comportements d’achat. Néanmoins, le directeur marketing ne pourra piloter correctement son projet sans faire preuve de pragmatisme. Celui-ci est intimement lié à ses compétences techniques.

Une aisance relationnelle et le sens de l’écoute sont des critères de sélection pour un CMO. Il exprime facilement et de manière concise ses idées afin que son équipe suive son rythme. Leader né, le directeur marketing dirige ses collaborateurs en les motivant et en maintenant leur dynamisme à toute épreuve.

Les compétences techniques exigées

Le chief marketing officer est très polyvalent, car ses compétences vont des notions de marketing aux connaissances informatiques. Ses qualités humaines sont doublées de son savoir-faire technique éprouvé.

Le domaine du marketing, que ce soit le modèle classique ou digital, relève de ses compétences. Il détient de solides bases en management et en ressources humaines puisqu’il dirige une équipe et des réunions.

Une connaissance pointue des outils de webmarketing est inévitable : tableurs, outils de sondage, etc. Le directeur commercial est aussi expert dans son secteur d’activité et connaît parfaitement les enjeux de ses décisions.

Il est amené à gérer des projets. De ce fait, une qualité de bon gestionnaire est inéluctable dans ce métier. Pour étendre ses champs d’action et ses idées, le CMO possède des compétences linguistiques, notamment l’anglais. D’ailleurs, il peut être amené à entrer en contact avec des fournisseurs d’horizons variés.

Quelle formation pour devenir chief marketing officer ?

Les diplômes supérieurs dans le domaine de la communication, du marketing ou de la gestion permettent de devenir directeur marketing. Un cursus au sein d’une école de commerce avec un niveau bac+5 est le minimum requis. Les sortants d’écoles d’ingénieurs peuvent prétendre au poste avec un MBA en supplément. La spécialisation en marketing, notamment en e-marketing facilite la candidature.

Il est important de souligner que le métier de directeur marketing ne s’adresse pas à un candidat sans expérience. Ses nombreuses responsabilités impliquent de longues années de pratique dans le domaine de la vente. Il s’agit également d’une évolution de carrière d’un chef de produit ou d’un télévendeur. Une expérience minimale de 5 ans est nécessaire pour accéder au poste. Généralement, le candidat idéal a 10 ans de carrière derrière lui.

Le salaire

Plusieurs critères affectent la rémunération d’un chief marketing officer dont la taille de l’entreprise et son profil. Par ailleurs, son cursus universitaire et sa spécialisation influent également sur son salaire.

Lorsqu’il accède au poste, le directeur marketing perçoit environ 42 000 à 60 000 euros de revenus bruts annuels. À ce stade, il justifie d’une expérience de 3 ans dans le secteur de la vente. Avec des années d’expérience, généralement jusqu’à 5 ans, il gagne jusqu’à 120 000 euros de revenus bruts annuels. Un CMO expert, fort de plus de 6 ans d’expérience, est rémunéré jusqu’à 180 000 euros annuellement.

Pin It on Pinterest

Share This