La digitalisation pour le commerçant est devenue nécessaire voire même primordiale, car la concurrence est de plus en plus rude et nécessite de s’adapter aux nouveaux moyens de communication.

De ce fait, l’utilité de création d’un site e-commerce n’est pas à en débattre, les commerçants n’ont presque plus le choix pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation, il faut être présent sur la toile, même s’il faut payer parfois le prix fort.

Quel est le prix pour créer un site e-commerce ?

Il est légitime pour un commerçant ou toute autre personne de se poser cette question, car ce n’est pas une information à la portée de tout le monde. Il existe en fait, deux moyens pour créer un site e-commerce :

L’open source

Permet de se servir de logiciels gratuits pour créer sa boutique e-commerce. Néanmoins il existe des modules de fonctionnalités payants dans l’open source qui permettent d’améliorer la personnalisation de votre boutique en ligne.

Le modèle SaaS

C’est l’abréviation de Software As A Service, en échange du paiement d’un abonnement, les plateformes e-commerce s’occupent de toutes les contraintes techniques à votre place.

Le prix d’un site e-commerce dépendrait en fait de ces deux modèles utilisés.

Avec le modèle open source, si vous effectuez la création en faisant appel à un prestataire freelance, le prix varie entre 2000 euros et 20 000 euros.

Si vous faites appel à des agences spécialisées, le prix peut aller de 5 000 euros et 40 000 euros.

Si vous utilisez le modèle SaaS, vous devez payer un abonnement mensuel qui varie en moyenne entre 27 euros et 77 euros par mois.

Bien sûr rien ne vous empêche de basculer d’un modèle à un autre, donc à vous de choisir la solution qui vous convient le plus.

Prix de création d’un site e-commerce : les autres paramètres à prendre en considération

Le prix d’un site e-commerce dépend en fait des fonctionnalités du site et du type de site e-commerce que l’on veut créer.

En effet, il existe plusieurs types de sites e-commerce, que l’on peut énumérer comme suit :

  • B2C : ce type de e-commerce concerne les transactions en ligne entre une entreprise et un consommateur, c’est le modèle le plus utilisé dans le contexte du e-commerce, c’est par exemple la vente de vêtement en ligne ;
  • B2B : il s’agit du commerce entre les entreprises, comme c’est le cas entre un fabricant et un grossiste ;
  • C2C : c’est le cas de la vente entre les clients, l’un des exemple les plus connu est eBay, c’est-à-dire qu’un consommateur poste quelque chose en ligne et le vend à un autre consommateur ;
  • C2B : les consommateurs mettent leurs produits ou services à la disposition des acheteurs commerciaux ;
  • B2A : ce type couvre les transactions en ligne entre les entreprises et les administrations ;
  • C2A : c’est le même principe que le B2A, mais cette fois-ci ce sont les consommateurs qui mettent en vente en ligne leurs services ou leurs produits à des administrations.

Un autre paramètre est à prendre en considération, à savoir le design personnalisé, il est possible d’acheter des templates pré-configurés qui ne coûtent pas très cher. Des outils de personnalisation sont également à votre disposition pour créer un site selon votre image de marque. Par contre le développement de certaines options se paye.

Un autre critère est à prendre en considération qui est la rédaction, vous pouvez choisir de rédiger vous-même votre contenu, mais il existe des agences spécialisées dans la communication digitale et qui s’occupent de la création de contenus de qualité qui permettent de rendre votre site e-commerce plus visible.

Bien que la création d’un site de commerce en ligne demeure relativement chère, avoir un site e-commerce peut accroître votre chiffre d’affaires et permet à votre commerce de prospérer.

Pin It on Pinterest

Share This