Le logo est essentiel pour une activité. Cela représente l’image de marque d’une entreprise auprès du client et de ses partenaires d’affaires. Ce visuel doit alors refléter les valeurs de la société. Dans cette perspective, l’intervention d’un professionnel s’avère donc nécessaire. Le tarif de la création de logo varie toutefois en fonction du type de service et de l’expert en question. Découvrez les différentes options dans cette voie !

Pour avoir un logo à moindre coût, une entreprise peut effectuer un concours de création. En général, cela nécessite entre 200 à 250 euros d’investissement. En ce sens, il est possible de recourir à des plateformes numériques spécialisées ou faire son propre appel d’offres.

L’important est de viser des sites regroupant des designers et des graphistes qualifiés susceptibles de répondre à l’annonce. Évidemment, il faut établir un cahier de charge détaillé ainsi qu’un briefing bien défini pour cela. Le but étant de rémunérer seulement l’auteur du meilleur logo.

Il existe plusieurs avantages de recourir à cette pratique afin d’avoir un excellent rendu pour sa marque. Cela permet de :

  • Avoir un logo de qualité et à moindre coût ;
  • Obtenir plusieurs propositions de la part de nombreux candidats ;
  • Éviter les négociations de tarifs ;
  • Partager son image auprès des professionnels du design et du graphisme.

À première vue, effectuer ce genre d’appel d’offres s’avère très avantageux pour l’entreprise. Il existe cependant quelques points négatifs à ce système, à savoir :

  • Obtenir des mauvais visuels comme le travail peut être assuré uniquement par des débutants dans le domaine ;
  • Ne pas avoir de candidats pour le concours ;
  • Perdre son temps dans la sélection de logos si plusieurs créateurs ont répondu à l’appel d’offres ;
  • Avoir une mauvaise réputation si jamais la création choisie ne correspondait pas à la charte de l’entreprise.

Par ailleurs, il faut noter que préparer un concours nécessite souvent beaucoup de temps. En cas de besoin urgent, cette alternative est alors loin d’être recommandable.

Faire appel à un freelance

Cette solution est conseillée afin d’avoir un bon logo. Cependant, le coût des prestations d’un freelancer est plus élevé. Il faut aussi respecter les conditions établies par ce professionnel pour cela. Dans certaines situations, il peut tarifer ses services à l’heure ou à la journée. Pour d’autres circonstances, sa rémunération s’effectue par mission accomplie.

La plupart du temps, un indépendant freelancer a besoin de 3 à 4 jours pour créer un logo. Afin d’éviter les retours, il est recommandé de bien informer le graphiste correspondant à travers un cahier de charge détaillé. Si la demande est plus complexe, la conception peut prendre plusieurs jours.

Concernant le tarif proposé, voici les différentes options possibles. À noter que ces solutions dépendent entièrement des attentes de l’entreprise en question.

Pour une prestation journalière

Le montant varie entre 350 et 400 euros environ pour ce type de prestation. Ce chiffre tient compte du portfolio du freelancer et de ses années d’expérience dans le milieu. Cette fourchette s’applique si le designer en question dispose de 1 à 2 ans d’activité. Avec plus de temps de services à son actif, ce salaire peut s’élever à entre 500 et 600 euros. Pour les professionnels très expérimentés par contre, sa facture peut atteindre les 2 000 euros par jour.

Pour une prestation par mission

Habituellement, ce type de contrat s’applique si l’entreprise fait appel à un freelancer pour différentes missions. Dans ce cas, le professionnel peut être rémunéré pour chaque travail rendu. Bien entendu, cela nécessite une entente mutuelle entre les deux parties prenantes. Il est donc conseillé d’établir un contrat détaillé dans cette perspective. Ceci doit inclure le salaire du graphiste et ses conditions de travail.

Le logo professionnel est très important afin de se distinguer, partager son image de marque et susciter l’intérêt du public. La conception de cet élément ne doit donc pas être effectuée à la légère. S’orienter vers les plateformes de génération d’images s’avère alors une mauvaise idée. Il est très difficile d’obtenir un rendu de qualité avec cette alternative. Pour y remédier, il vaut mieux recourir l’aide d’une agence de conception de logo.

Les avantages de faire appel à une agence digitale

Recourir à une agence digitale pour la création de logo est une alternative intéressante. En effet, cela permet de :

  • Avoir un rendu de qualité ;
  • Collaborer avec de véritables experts du domaine ;
  • Obtenir plusieurs propositions et déclinaisons de visuel si besoin ;
  • Acquérir un réseau de partenaires fiables pour d’éventuelles missions de conception ;
  • Recevoir des conseils avisés lors de la création de l’image.

Les inconvénients des agences de conception de logos

En dépit de ces atouts, les agences de conception de logos présentent également quelques inconvénients notables. Cela concerne notamment :

  • Les conditions de travail : il faut suivre plusieurs procédures pour recourir aux services d’une agence ;
  • Le tarif coûteux : la prestation varie souvent entre 2 500 et 4 000 euros environ pour chaque mission ;
  • Le problème de droit d’auteur : l’entreprise propriétaire du logo doit mentionner l’agence à chaque utilisation de celui-ci sans rachat des droits de propriété intellectuelle.

Quoi qu’il en soit, il existe de nombreuses sociétés qui œuvrent dans la conception de visuels sur le marché. Pour éviter les problèmes, il vaut mieux recourir à des enseignes de confiance. Les recommandations des clients sont à considérer dans cette voie.

Recruter un graphiste au sein de son entreprise

Bien que cette alternative ne soit pas toujours idéale, elle reste une solution adaptée afin d’obtenir un logo de qualité. Pour ce, il suffit de proposer une offre d’emploi au sein de sa société pour recruter un graphiste. Plusieurs options se présentent dans cette perspective.

Faire appel à une entreprise junior

Il s’agit d’une petite société qui se trouve le plus souvent à l’intérieur des écoles ou des universités. Cette entité regroupe des étudiants qui veulent acquérir de l’expérience professionnelle. Les apprentis graphistes peuvent ainsi mettre en pratique leurs acquis à travers ce système. Les tarifs proposés par ce type d’entreprise sont d’ailleurs trois fois moins chers que ceux d’une agence. Cela avec un maximum de 2 000 euros.

Embaucher un stagiaire en graphisme

Il s’agit d’une autre solution intéressante pour avoir un logo de qualité. Il existe plusieurs étudiants qui ont terminé leurs études et veulent se lancer dans le monde professionnel en ce moment. Il suffit de donner une chance à l’un de ces candidats pour la mission de création de logo. En contrepartie, l’entreprise en question peut offrir une attestation de stage ou une sorte d’indemnisation selon ses conditions. Généralement, le stagiaire graphiste peut toucher environ 2.402 euros par mois.

Recruter un graphiste en tant que salarié

En général, un débutant du métier est rémunéré à environ 1.103 euros brut mensuel. Si celui-ci dispose d’un baccalauréat, ce salaire peut augmenter. Avec une licence dans le domaine, ce montant se montre encore plus élevé. Par contre, un graphiste ayant beaucoup d’expérience gagne jusqu’à 7.415 euros par mois. La moyenne de la rémunération du professionnel avoisine donc les 4.259 euros bruts.

Pin It on Pinterest

Share This