Une des question les plus récurrente de la part de mes prospects est combien coûte un site WordPress ? Bien qu’il s’agisse à la base d’un outil gratuit, la réalisation d’un site sous WordPress demande du temps et des compétences qui ont un certain coût. Voici en détail comment estimer le prix d’un site WordPress. 

Pourquoi choisir WordPress ?

WordPress est ce qu’on appelle un CMS (Content Management System). C’est un logiciel open-source qui permet de réaliser et d’administrer des sites sans avoir besoin de programmer (sauf pour de la personnalisation comme on le verra). Grâce à sa simplicité et aux nombreuses possibilités qu’il offre, WordPress est utilisé par près d’un site sur trois sur le web.

Parmi ses avantages, on retiendra donc bien sûr sa simplicité d’utilisation mais aussi sa capacité à être bien référencé. Il existe également une très grande communauté autour de WordPress ce qui permet d’avoir des milliers de templates et de plugins à disposition. Contrairement aux idées reçus, WordPress ce n’est pas que pour faire du blog. Il est parfaitement adapté pour réaliser des sites vitrines, des sites institutionnels, des boutiques en lignes, des portfolios ou des sites d’annonces en ligne.

Exemple de prix d’un site WordPress

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici quelques exemples de prix qui peuvent être pratiqués afin de vous donner une idée :

Type de projetPrix en moyenne
Site vitrine basique800 - 2000 €
Site vitrine avancé2000 - 5000 €
Site e-commerce basique3000 - 5000 €
Site e-commerce avancé5 000 - 15 000 €

 

Création d’un site WordPress : Les éléments de base

Dans la plupart des prestations de création de site avec WordPress, on retrouve en général les éléments de base liés à l’installation, le paramétrage et la personnalisation du site.

Le nom de domaine

Si ce n’est pas déjà fait, la première étape est l’enregistrement d’un domaine. Il s’agit généralement de la marque ou du nom de l’entreprise en .fr ou en .com. Attention à bien choisir votre nom de domaine car il sera difficile de le changer. Un nom de domaine vous coûtera généralement moins de 10 € par an.

L’hébergement

L’hébergement mutualisé est généralement l’option la plus utilisée pour les sites web. Ce type d’hébergement signifie que votre site web cohabitera avec d’autres sites sur un serveur partagé. Si vous savez d’avance que vous allez avoir beaucoup de trafic, que vous avez besoin de plus de sécurité ou tout simplement plus de performances, il peut alors être préférable d’opter pour un hébergement dédié où votre site Web aura un serveur rien que pour lui. Les prix d’hébergement varient largement d’un fournisseur à l’autre mais vous pouvez généralement vous attendre à payer entre 5 et 15 € par mois pour héberger votre site WordPress.

Le thème et le design

WordPress dispose d’un très grand choix de templates que vous pouvez adapter aux couleurs de votre entreprise. Vous pouvez trouver des thèmes de site préfabriqués à partir de différentes marketplaces comme TemplateMonster ou ThemeForest pour des prix qui varient de 50 à 200 €. La plupart des modèles prédéfinis sont toutefois limités concernant la personnalisation à moins de modifier le CSS. Si vous souhaitez avoir un site au design vraiment unique, alors qui faudra engager un développeur web pour créer votre propre thème pour un prix qui se situe entre 700 et 5 000 €.

Les plugins

La grande force de WordPress est sans aucun doute ses dizaines de milliers de plugins (aussi appelés extensions). Certains plugins sont gratuits mais d’autres ont des options premium qui vont de 50 à 200 € et les frais peuvent être ponctuels ou récurrents. Le prix va surtout dépendre des fonctionnalités que vous souhaitez avoir sur votre site. Il existe des plugins pour toutes sortes de besoin : formulaire, intégration emailing, analyse du trafic, SEO, sécurité, paiement en ligne, etc. Il faudra aussi prendre en compte le paramétrage de tous les plugins qu’il faudra installer.

Les fonctionnalités avancées

Un site internet n’est pas suffisant pour avoir une présence en ligne et il faut souvent prévoir d’autres fonctionnalités en plus de la création du site en lui même.

Le référencement naturel

Si WordPress est le CMS le plus populaire dans le monde, c’est en grande partie car il est très bien adapté pour le référencement naturel. Pour être visible sur les moteurs de recherche, il faut toutefois configurer correctement son site et surtout mettre en place une stratégie SEO efficace. Choisir les bons mots-clés, optimiser le contenu, faire des backlinks, etc. Autant d’actions indispensables qui serviront à propulser votre site en haut des résultats de Google. Le coût du référencement naturel peut alors vite monter à plusieurs milliers de d’euros selon vos ambitions. Pour un site vitrine par exemple, cela peut se chiffrer de 1200 € à 5000 € afin d’avoir du trafic sur du long terme.

La mise en place d’une boutique en ligne

La création d’une boutique en ligne peut sembler une tâche fastidieuse mais c’est quelque chose que WordPress fait très bien. Les fonctionnalités e-commerces ne sont pas disponibles par défaut et il faudra passer par plusieurs solutions pour vous aider. L’extension la plus courante est Woocommerce et il faudra penser aux fonctionnalités de paiement en ligne, de sécurité et de toutes les spécificités qui peuvent être liées à votre activité (emails transactionnels, support en ligne, programme d’affiliation, etc.). Au final, l’ajout de fonctionnalités e-commerce peuvent faire monter la facture de 2000 à 10000 €.

Les autres facteurs qui peuvent influencer le prix

D’autres éléments auxquels on ne pense pas forcément peuvent également faire varier le prix final du projet :

  • L’intégration des contenus : La mise en page est une étape importante aussi bien pour rendre votre contenu attrayant que pour l’optimisation SEO. Cela demande un certain temps qui se traduit par un coût de main-d’oeuvre et qui devra être calculé en fonction du nombre de pages à intégrer.
  • La maintenance : Les différentes mise à jour, l’hébergement ou encore la mise en place d’une sécurité renforcée peuvent faire l’objet d’un contrat de maintenance récurrent entre celui qui a réalisé le site et le client.
  • La formation : La plupart du temps, le but est que le client soit autonome en ce qui concerne l’administration du site. Dans ce cas, il faut prévoir quelques heures, voire une journée selon le niveau de compétence et le nombre de personnes à former.

Si vous avez d’autres choses à ajouter, des questions ou des retours d’expérience à partager, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires.

EBOOK GRATUIT

EBOOK GRATUIT

Le référencement naturel expliqué pas à pas : 25 pages pour mettre en place votre stratégie SEO.
En savoir plus

Vous allez recevoir le livre blanc dans votre boite mail

Pin It on Pinterest

Share This