Opter pour un fournisseur d’accès à internet privé ne vous garantit pas pour autant une navigation à l’abri des regards. Des FAI eux-mêmes, aux sites que vous visitez en passant par les administrateurs réseau, nombreuses sont les parties qui tentent de suivre votre activité en ligne. Si vous souhaitez garder secrète une recherche, le mode incognito sur votre navigateur suffira. Toutefois, si vous avez besoin de garder un anonymat complet sur le web, il faudra envisager d’autres solutions. Mettez votre masque de Dali, et naviguez en toute confidentialité grâce à ces méthodes.

Utilisez un VPN qui répond à vos besoins

Le Virtual Private Network est le logiciel idéal pour accéder à une panoplie de services qui vous permettront de paramétrer le respect de votre vie privée sur internet. De cette manière, vous ne montrez au monde, que ce que vous désirez montrer. Aucun aspect de votre navigation ne sera visible si vous ne décidez pas qu’il doit en être ainsi. Comment cela est-il possible ?

Lorsque vous vous connectez à un serveur VPN, votre connexion est automatiquement sécurisée. Cela s’appelle du « Tunneling » en anglais. Ce terme désigne la mise en place d’un tunnel par lequel votre connexion aux différents sites va passer, le protégeant ainsi de toute intrusion ou d’yeux indiscrets. Le logiciel une fois installé sur votre ordinateur ou votre smartphone établit ainsi une connexion vers le serveur du VPN au préalable.

Cela peut s’arrêter là, si vous souhaitez uniquement changer votre localisation de navigation. Vous pourrez ainsi profiter d’une adresse de navigation d’un autre pays, tout en étant physiquement dans un autre. Ce premier palier de confidentialité a l’avantage de diminuer de façon considérable, les personnes capables de garder un œil sur votre navigation.

Le deuxième palier touche au revêtement d’une nouvelle identité avant de passer à la navigation. Quelques grands noms du VPN, incluent dans leurs offres premium, des options pour tweaker (personnaliser) la façon dont les autres vous voient sur internet. Vous pouvez changer :

  • vos préférences de profil,
  • choisir une catégorie de sites les plus visités,
  • créer un historique de recherche et de navigation fictif,

Toutes ces options pour passer pour un internaute, tout ce qu’il y a de plus lambda. Ensuite, vous pouvez créer plusieurs profils pour les lier à différentes adresses qui redirigeront les unes vers les autres si quelqu’un essaie de vous tracer. Vous rendez de cette manière votre navigation complètement intraçable.

Choisissez le bon navigateur

Pour accéder à l’immensité des informations et services du web, il vous faudra obligatoirement passer par un navigateur. Du moins si vous êtes un novice. Si vous savez faire abstraction d’un navigateur pour obtenir les informations dont vous avez besoin, vous pouvez alors passer directement à la prochaine section.

Revenons toutefois à nos chers lecteurs qui ont besoin d’une interface graphique (petit clin d’œil), pour accéder au web. Le choix de votre navigateur influencera fortement la confidentialité à laquelle vous aurez droit. En effet, les navigateurs les plus populaires ont des manières très différentes de gérer la vie privée de leurs utilisateurs.

On commencera par l’éternel Internet Explorer et son grand frère introduit avec Windows 10, Microsoft Edge. Le premier concerné est déconseillé tout simplement parce qu’il ne reçoit plus de mises à jour de sécurité depuis une bonne moitié de décennie. Naviguer avec Internet Explorer, c’est comme ouvrir le livre de votre navigation internet au monde.

En ce qui concerne Edge, le navigateur reçoit des mises à jour de sécurité, mais ne pourra pas vous garantir un anonymat ou une protection contre la traçabilité. En ce qui concerne Google Chrome, le navigateur le plus apprécié de la planète ne permet pas non plus de protéger votre confidentialité.

De nombreux internautes se tournent vers Mozilla Firefox pour protéger leur vie privée. Le navigateur au renard offre de nombreuses fonctionnalités de sécurité contre le phishing et les logiciels malveillants. En sus, son mode incognito permet d’activer des extensions additionnelles qui sont très axées sur la vie privée.

Pour les utilisateurs les plus exigeants toutefois, le navigateur Tor comprend toutes les mesures de sécurité pour naviguer anonymement sur le web. Ce navigateur permet de crypter vos données de navigation depuis votre ordinateur avant de le faire passer à la manière d’un VPN par un protocole en « oignons ».

Tout ce que vous avez besoin de retenir sur ce protocole est qu’il est sûrement la méthode la plus efficace qu’offre un navigateur pour profiter d’une confidentialité à toute épreuve. Toutefois, naviguer de cette manière vous prendra plus de temps, le protocole du navigateur est en effet lent à la sécurisation.

Les autres options pour naviguer dans l’anonymat

Les deux options citées plus haut représentent le duo imparable pour protéger votre confidentialité sur internet. Si toutefois vous avez l’impression de vous faire suivre par un hacker (pirate informatique), vous pourrez envisager de :

  • changer vos adresses proxy, qui revient à faire manuellement le travail d’un VPN,
  • minimiser les extensions de votre navigateur web, pour limiter les probables failles de sécurité,
  • et de vous méfiez des informations que vous laissez sur les réseaux sociaux comme Facebook.

Quelle que soit votre situation, il sera préférable d’opter pour une navigation qui protège votre vie privée afin d’éviter toute déconvenue du web.

EBOOK GRATUIT

EBOOK GRATUIT

Le référencement naturel expliqué pas à pas : 25 pages pour mettre en place votre stratégie SEO.
En savoir plus

Vous allez recevoir le livre blanc dans votre boite mail

Pin It on Pinterest

Share This