Pour la promotion de leurs produits et services, de nombreuses entreprises utilisent désormais les méthodes de marketing en ligne. Parmi ces dernières, le marketing d’affiliation occupe une place importante.

Il est non seulement bénéfique aux entreprises, mais il constitue également une source de revenus pour les marketeurs. Cette activité est encore très peu connue. A travers cet article, nous vous amenons à comprendre tous les contours du marketing d’affiliation.

Marketing d’affiliation : définition

Basé sur le principe de la performance rémunérée, le marketing d’affiliation est un modèle de marketing en ligne dans lequel les clients et/ou lecteurs deviennent des vendeurs. Vu dans un autre angle, c’est une activité dans laquelle vous faites la promotion d’un produit et vous le recommandez à des clients.

Dès qu’un client achète le produit grâce à vous, vous bénéficiez d’une commission dont les clauses étaient préalablement établies avec l’entreprise.

Quels sont les acteurs du marketing d’affiliation ?

Le marketing d’affiliation est le plus souvent représenté par triangle. Comme le nombre de sommets de ce dernier, le marketing d’affiliation met en relation trois parties ou trois acteurs :

  • L’annonceur
  • L’affilié
  • Le client ou l’acheteur

La plupart du temps, les annonceurs et affilié passent par des plateformes d’affiliation pour être mis en relation.

Dans la suite, vous verrez le rôle de chacun de ces acteurs dans le fonctionnement du marketing d’affiliation.

L’annonceur

Il est le détenteur du produit à vendre. Il peut s’agir d’une petite, moyenne ou grande entreprise qui propose des services en ligne. Pour plus de visibilité, il fait appel à des promoteurs ou affiliés en leur offrant le programme ainsi que le matériel publicitaire.

L’affilié

L’affilié, encore appelé promoteur ou encore marketeur, utilise des liens d’affiliation pour promouvoir des produits ou services. Il lui suffit de les partager à ses contacts via les réseaux sociaux : WhatsApp, Facebook, Twitter, Instagram, etc.

Il peut donc s’agir des influenceurs. L’affilié peut être aussi un blogueur ou une blogueuse dont le site web sert de support publicitaire.

Le client

Il s’agit du public. L’affilié fait découvrir les produits à des tierces personnes. Dès que ces dernières sont intéressées, ils cliquent sur les liens et à chaque achat, ils permettent à l’affilié de percevoir une commission.

Le fonctionnement du marketing d’affiliation

Le fonctionnement du marketing d’affiliation est très simple. Il a pour point de départ une coopération entre un vendeur et un promoteur. L’objectif du vendeur est de présenter son produit à une plus large audience en comptant sur le carnet d’adresses ou la popularité de l’affilié.

En touchant plus de personnes, l’affilié aide le vendeur à accroître sa clientèle. Plus les clients achètent, plus le vendeur augmente son chiffre d’affaires.

En contrepartie, l’affilié bénéficie d’un pourcentage sur chacune des ventes opérées grâce à lui. Ce taux varie d’une entreprise à l’autre et peut atteindre même 30 %. Les principes sur lesquels reposent le marketing d’affiliation sont la confiance, la transparence, la fiabilité, la performance.

Le taux de réussite de l’affilié dépend en réalité non seulement de sa popularité, mais également de la confiance que lui porte ses suiveurs. Il est rémunéré selon son travail. Il existe plusieurs modes de rémunération en fonction des termes établis.

Quels sont les modes de rémunération ?

Les modes de rémunération varient en fonction des résultats souhaités par l’annonceur ou le vendeur. Il existe trois principales manières de paiement d’un affilié :

  • le coût par acquisition,
  • le coût par lead, et
  • le coût par clic.

Le coût par acquisition

Encore appelé programme à la commission ou en abrégé CPA, le coût par acquisition est de loin le mode de rémunération le plus utilisé. Il désigne le pourcentage ou la commission à recevoir par l’affilié sur le montant d’une vente. Il se distingue en deux parties :

  • La commission sur la vente : c’est le pourcentage sur chaque vente ou une somme forfaitaire établie.
  • La commission récurrente sur la vente : c’est la commission perçue sur un abonnement auquel le client souscrit. Tant que l’abonnement est en cours, l’affilié reçoit son pourcentage.

Dans les deux cas précédents, le premier est plus bénéfique au vendeur, et le deuxième à l’affilié.

Le coût par lead ou programme au profil

La commission dans ce type de paiement est fixée. Il est le plus souvent utilisé dans les secteurs d’activité où la vente n’est pas régulière comme les assurances. Le coût par lead ou CPL est le plus souvent une conversion par l’intermédiaire d’un formulaire. L’affilié a pour mission de recenser des prospects pour l’annonceur selon les critères de ce dernier.

Chaque formulaire correctement rempli et finalisé correspond à un prospect identifié et qualifié. C’est uniquement dans ce cas que l’affilié peut bénéficier de sa commission. Cette dernière est généralement faible moins de 15 euros la conversion.

Le coût par clic

Encore appelé programme au clic, le coût par clic (CPC) est très apprécié des affiliés. Il s’agit d’une commission reçue à chaque clic comptabilisé. Il est très peu utilisé par les annonceurs. Ce mode de paiement est l’apanage des moteurs de recherche, des sites d’avis clients, etc. Le principe est tel qu’à chaque clic, le client est informé de l’opportunité promue. C’est donc un acheteur potentiel ou même un nouveau promoteur.

Comment devenir un marketeur ?

Il est important de souligner déjà que le marketing d’affiliation est une activité complètement légale. Vous n’utilisez que le lien d’affiliation qui vous est fourni pour rendre compte de la traçabilité.

Un autre point important, vous n’avez besoin d’aucun diplôme ou d’une qualification spécifique pour être un spécialiste du marketing d’affiliation. Des compétences en rédaction, en marketing, en conception de vidéos sont des atouts.

Il existe plusieurs façons de débuter dans le marketing d’affiliation. La liste n’est pas exhaustive mais voici quelques idées :

  • Faire la promotion d’un ou de plusieurs produits à travers un blog
  • Orienter des clients vers les sites des annonceurs en achetant du trafic sur Facebook
  • Promouvoir des produits à travers un canal YouTube
  • Créer un compte Instagram dédié à la promotion d’une gamme de produits
  • Générer du trafic vers le site de l’annonceur via un canal Telegram

Parmi toutes ces idées, le blogging est de loin le meilleur moyen de débuter dans le marketing d’affiliation. Il est plus simple à gérer grâce à la création de contenus autour du produit. En plus, il offre une meilleure rémunération. Les principales étapes de bénéficier du marketing d’affiliation grâce à un blog sont résumées ci-dessous :

  • Créer un blog après avoir ciblé un secteur d’activité rentable
  • Choisir ensuite les produits qui vous intéressent et selon vos critères
  • Concevoir du contenu web autour de vos produits
  • Utiliser les backlinks pour générer du trafic vers le site de l’annonceur
  • Créer un système de newsletters sur votre blog pour fidéliser vos lecteurs
  • Augmenter le trafic vers votre blog et animer fréquemment le blog

Le marketing d’affiliation est une stratégie de marketing en ligne qui implique trois acteurs. Il offre des avantages pour deux des acteurs : l’entreprise ou le vendeur et l’affilié. Le premier vend ses produits grâce au carnet d’adresses du second.

Celui-ci reçoit une commission sur le montant des ventes ou en fonction des clauses du contrat. Il existe plusieurs manières de devenir un marketeur soit par les réseaux sociaux (influenceurs surtout) ou par la création de blog (meilleur moyen admis par tout le monde).

Reçoit ta dose de digital

Reçoit ta dose de digital

Toutes les deux semaines, reçoit les derniers articles et conseils de Digitiz dans ta boite mail.

Merci, votre inscription a réussi !

Pin It on Pinterest

Share This