Les nouvelles technologies Internet en constante évolution offrent des possibilités et des avantages invisibles. Elles réduisent les coûts d’exploitation, améliorent la productivité des employés et augmentent les revenus. Cependant, les grandes possibilités s’accompagnent de risques potentiels. Toutes les entreprises sont confrontées aux mêmes défis, tels que la violation de données, indépendamment de leur taille, de leur personnel et de leurs ressources. Voici trois questions relatives à la cybersécurité auxquelles sont confrontées les entreprises d’aujourd’hui.

Protéger votre entreprise contre les cybercrimes

Selon des rapports récents, en moyenne 18 utilisateurs d’Internet par seconde, soit 1,5 million d’utilisateurs par jour, sont victimes de la cybercriminalité. Les entreprises étant de plus en plus dépendantes de la disponibilité des données et de la connectivité 24 heures sur 24, le coût des violations de données est plus élevé que jamais. Les PME ne se sont peut-être jamais complètement remises des pertes financières et des atteintes à la réputation causées par une seule attaque réussie ou par une fuite négligente d’un employé. Avec l’émergence rapide de nouvelles menaces pour les PME, les applications malveillantes, les attaques par déni de service, le phishing, les logiciels espions et les logiciels malveillants font tous partie du paysage des entreprises d’aujourd’hui.

Pour lutter contre la cybercriminalité, il est nécessaire de choisir le bon prestataire informatique qui mettra en place une passerelle de sécurité unifiée de nouvelle génération combinant un pare-feu, un anti-programmes malveillants, la détection et la prévention des intrusions et des capacités de VPN sécurisé avec une console de gestion unique. Ce type de solution tout-en-un pourrait empêcher les attaques malveillantes de provoquer des temps d’arrêt, des vols ou des pertes de données.

Empêcher que BYOD ne devienne “Bring Your Own Disaster” (Apportez votre propre catastrophe)

Le BYOD (Bring You Own Devices) est une forte tendance en entreprise, les appareils mobiles, tels que les smartphones et les tablettes, devenant des nécessités de notre vie. Des employés à la direction, apporter des appareils mobiles au travail est une routine quotidienne. Lorsque les employés utilisent des appareils mobiles pour accéder aux informations de l’entreprise et partager des données, la probabilité de vols de données augmente. Si certaines applications peuvent tromper le contrôle d’accès au réseau pour accéder aux emails de l’entreprise et aux informations personnelles, des fuites peuvent se produire. Lorsqu’un employé est exposé à des vulnérabilités logicielles ou à des applications mal testées, des piratages peuvent se produire. “Bring You Own Devices” pourrait devenir “Bring You Own Disaster”.

Si les attaques externes peuvent être évitées, les menaces internes ne peuvent être négligées. Les formations de routine des employés sur la cybersécurité permettent de les sensibiliser et d’accroître leur capacité à atténuer les risques. Parmi les meilleures pratiques, citons les mots de passe complexes et le blocage des sites web non autorisés, des emails suspects et des pièces jointes malveillantes.

L’IoT peut ouvrir des portes aux hackers

À mesure que les nouvelles technologies émergent et présentent leurs avantages, les entreprises en deviennent de plus en plus dépendantes. Si les applications de l’Internet des objets (Internet of Things) ont ouvert la voie à une multitude de nouvelles possibilités de collecte de données, d’analyse des données et d’automatisation des technologies de l’information, les préoccupations relatives à la sécurité des données sont également en hausse. Les protocoles de l’IdO n’étant pas encore normalisés, les pirates informatiques ont la possibilité d’explorer les possibilités de violation des données, en particulier pour les dispositifs non informatiques tels que les caméras de surveillance à distance et les webcams. En l’absence de protections sécurisées lors de la connexion, ces dispositifs non informatiques sont vulnérables au processus d’authentification et aux attaques par autorisation. Il est donc primordial de définir des normes de sécurité pour l’internet des objets. La prochaine génération de passerelle de sécurité unifiée pourrait fournir des protections profondes et étendues qui aideraient les entreprises à éviter les menaces ou les intrusions provenant de portes dérobées inconnues.

Pour profiter pleinement des avantages de l’IoT, les entreprises devraient continuellement développer, réviser et mettre à jour les mesures de sécurité grâce aux communications et à l’interopérabilité.

La cybersécurité devrait être l’une des principales priorités de toutes les entreprises, l’objectif étant de protéger non seulement l’entreprise mais aussi les données personnelles appartenant à tout tiers qui lui communique des informations.

Pin It on Pinterest

Share This