L’infographie est le meilleur outil pour communiquer des informations complexes de façon simple et captivante. Dans ce guide, nous vous expliquons pourquoi opter pour une infographie est un choix pertinent en marketing, quels types d’infographie existent et les règles à respecter pour réussir votre visuel.

L’inégalable force du visuel dans le marketing

Une image vaut 1 000 mots. C’est la règle n°1 à retenir pour réussir une campagne d’information. Les humains se souviennent plus facilement des informations visuelles qu’écrites. Une étude de Skyword a même démontré que le nombre total de vues d’un contenu augmente de 94 % s’il contient une infographie ou une photographie pertinente. Et de façon générale, les infographies ont 30 fois plus de chances d’être lues dans leur intégralité que les textes bruts.

Transmettre des informations par le biais d’une infographie peut s’avérer très efficace. Si vous souhaitez communiquer des données complexes ou nombreuses, privilégiez donc ce moyen plutôt qu’un article trop long qui risque de perdre votre lecteur en cours de route. Mais il est important de choisir avec soin le type d’infographie que vous publierez, selon le thème de votre contenu.

Les types d’infographies les plus fréquents et comment les réussir

Pour construire la meilleure infographie possible, vous devez connaître précisément le message à transmettre et l’action que vous souhaitez que vos lecteurs exécutent après avoir vu votre infographie. Pour vous aider à choisir, voici cinq différents types d’infographie.

1. L’infographie comparative

L’infographie comparative est très populaire sur les blogs et les réseaux sociaux. Son but ? Aider l’internaute à faire un choix entre plusieurs options en affinant ses préférences et besoins. L’infographie l’aiguille dans son choix en comparant les différentes possibilités qui s’offrent à lui. Par exemple, l’infographie de la Saint-Valentin d’ExpressVPN aide le lecteur à choisir quel film regarder le jour de la fête des amoureux.

Pour réaliser une bonne infographie comparative, voici les points à respecter :

  • Attribuez des couleurs selon les sujets ou idées ;
  • Utilisez des lignes pour guider le lecteur dans ses choix selon ses goûts ;
  • Regroupez les sujets similaires dans des boîtes ou bulles.

2. L’infographie de processus

Si vous souhaitez décomposer un processus en étapes claires, l’infographie de processus est faite pour vous. Elle permet de visualiser rapidement le déroulé d’une démarche et ses effets. Elle est particulièrement recommandée pour décrire les phases d’un essai clinique ou d’une expérimentation scientifique.

Pour réaliser une bonne infographie de processus, voici les points à respecter :

  • Chaque étape de l’infographie doit avoir une couleur définie ;
  • Utilisez des repères directionnels comme des flèches ou des chiffres ;
  • N’hésitez pas à économisez de l’espace en optant pour le format en S.

3. L’infographie statistique

Pour communiquer des données et des statistiques, aucun autre médium n’est plus approprié que l’infographie. Les diagrammes et les graphiques peuvent s’insérer dans une composition colorée et captivante de manière à défendre un argument et avancer une opinion.

Pour réaliser une bonne infographie statistique, voici les points à respecter :

  • Choisissez le tableau ou graphique adéquat selon le type de données présenté ;
  • Étiquetez les diagrammes et les graphiques ;
  • Racontez une histoire autour du thème de ces statistiques ;
  • Expliquez clairement et simplement pourquoi ces données sont importantes.

4. L’infographie informative

Pour partager le résultat d’une étude ou présenter une idée ou un projet, l’infographie informative est très efficace. Elle permet de communiquer une foule de détails techniques de manière ludique. Elle simplifie l’information et permet de convaincre l’internaute de la pertinence du propos défendu. Par exemple, l’infographie de Greenpeace sur le New Deal Vert résume de façon claire et attrayante les valeurs défendues par l’organisation.

Pour réaliser une bonne infographie informative, voici les points à respecter :

  • Utilisez des icônes illustratives et des en-têtes ;
  • Ajoutez une foule de statistiques et de nombres ;
  • Adoptez une charte graphique simple et reconnaissable immédiatement.

5. L’infographie chronologique

L’infographie chronologique est conseillée pour décrire une période historique, planifier un évènement, ou dérouler les étapes d’un voyage. Elle peut également découper et dater les différentes phases d’un processus dans la durée.

Pour réaliser une bonne infographie chronologique, voici les points à respecter :

  • La ligne de temps doit se démarquer du reste du visuel ;
  • Les étapes doivent avoir des icônes simples ;
  • Les étapes doivent être reliées entre elles ;
  • Les étapes doivent avoir une courte description.

Il existe pléthore d’outils en ligne et de logiciels pour créer des visuels facilement, à l’instar de Canva, Easil.ly ou Piktochart. Définissez en amont le thème des données que vous souhaitez communiquer et construisez l’infographie la plus pertinente et efficace.

Pin It on Pinterest

Share This