Les travailleurs indépendants et autres cadres expérimentés qui optent pour le portage salarial ont tout intérêt à apprendre à calculer leur salaire. Aussi, pour être sûr de satisfaire à leurs besoins quotidiens, ils doivent tenir compte de tous les paramètres qu’incombe le portage salarial. Cela dit, un consultant en portage salarial doit faire un bon choix d’emploi selon la rémunération. Mais, pour ce faire, il faut qu’il ait la maîtrise des méthodes de calcul du salaire en portage salarial.

Méthode à utiliser pour le calcul du salaire en portage salarial

Le salaire perçu par l’employé en portage salarial est différent de son salaire brut. Cette différence s’explique du fait que toutes les charges de ce type de contrat sont à considérer. Cela dit, certaines charges financières sont à la charge du travailleur et d’autres sont à la charge de la société de portage. Ce type de société fonctionne généralement sur le plan national. Cependant, le portage salarial avec Portageo est la meilleure solution pour bénéficier d’un revenu assez important.

Pour calculer le salaire brut en portage salarial, il faut faire une estimation du Chiffre d’Affaires. Par la suite, il faut faire la différence entre le montant estimé et les frais de gestion.

Aussi, pour calculer le salaire brut, une autre méthode est de définir le salaire net. Cela servira de référence pour déterminer le montant des charges en fonction des taux prédéfinis. Ensuite, la somme de tous ces montants représentera le salaire brut du travailleur.

Pour calculer le salaire net après avoir déterminé le salaire brut, il faut soustraire les charges sociales et patronales. Ensuite, il faut ajouter les frais de fonctionnement s’ils existent. Le total de cette somme représente le montant du revenu net de l’employé.

Ces processus mathématiques sont les différents calculs qui peuvent être effectués pour déterminer le salaire brut et le revenu net d’un employé en portage salarial.

Éléments à prendre en compte pour le calcul du salaire net

Le salarié qui désire avoir une idée de son salaire net doit prendre en compte plusieurs charges et frais. Il s’agit des frais de gestion, des frais de fonctionnement ou charges patronales et des cotisations ou charges sociales.

Les frais de gestion

Cette charge est la rémunération que la société de portage prélève dans le cadre du contrat entre le travailleur et elle. Le montant n’est pas fixe, car le taux varie d’une structure à une autre. Un autre facteur de variation du taux de ces frais est l’ancienneté du travailleur en portage salarial avec la société qui l’a embauché. En effet, les frais de gestion évoluent selon différents barèmes. La fourchette du taux des frais de gestion d’une société de portage varie entre entre cinq (5) et dix (10) pourcent du chiffre d’affaires du salarié porté.

Les cotisations ou charges sociales et patronales

Ces charges sont très importantes, car elles permettent de bénéficier de la protection sociale. Ainsi dit, le salarié a l’obligation de s’acquitter des cotisations sociales. Pour ce faire, elles sont déduites du salaire brut et la société de portage se charge de les reverser aux différents organismes collecteurs. Ces cotisations couvrent entre autres l’assurance maladie, les allocations familiales, les aides au chômage, à la vieillesse ou au logement. Également, le montant des charges sociales est variable, mais il dépend principalement de la masse salariale de l’employé.

Les frais de fonctionnement du salarié porté

Comme son nom l’indique, ces frais ne sont pas une charge pour le travailleur. Plutôt ce sont des frais en ajout pour ce dernier. Ils ne sont pas toujours existants. Les frais de fonctionnement sont les dépenses effectuées par le salarié dans le cadre d’une mission ou dans l’exercice de sa prestation. Ils ne sont pas considérés pendant le calcul du salaire brut. C’est plutôt au salaire net calculé qu’ils s’ajoutent.

Notez que les différentes cotisations et l’impôt ne sont pas déduits des frais de fonctionnement. Le taux de restitution des frais de fonctionnement engagés par le salarié peut aller jusqu’à trente (30) pourcent du salaire brut.

Méthode de calcul du salaire grâce au Taux Journalier Moyen

Le consultant en portage salarial est libre dans la définition de son Taux Journalier Moyen. À la base, il dispose des mêmes droits que les employés classiques. Alors la société de portage prend à charge les déclarations administratives et fiscales.

Cela dit, afin de déterminer son revenu net, il peut partir du Taux Journalier Moyen qui est le montant minimum qu’il estime devoir gagner chaque jour qu’il exerce. Ensuite, il définit le nombre de jours de travail selon ses tâches.

Ceci étant, il fait la multiplication du Taux Journalier Moyen par le chiffre représentant le total des jours d’exercice de ses missions. Le montant résultant de ce calcul est le revenu net s’il n’y a pas de frais de fonctionnement. Dans le cas où il y a des charges patronales, c’est la somme du résultat et de ces dernières qui deviennent le salaire net de l’employé. Pour déterminer le revenu brut, il faut faire le total entre le salaire net et les charges.

Pin It on Pinterest

Share This