Devenir social media manager

Fiche métier, formation et salaire
  1. Métiers du numérique et digital
  2.  » Le métier de social media manager

La réussite d’un lancement de produit, de marque ou d’une entreprise relève des responsabilités du social media manager. Cet expert des réseaux sociaux conçoit et met en place une stratégie performante pour créer sa notoriété. Il élabore et pilote un projet marketing avec des objectifs bien précis. L’ensemble de ses propositions est destiné au Web.

Présentation du métier de social media manager

Le social media manager existe sous plusieurs dénominations dans les entreprises. Toutefois, les principales missions et les méthodologies de travail restent les mêmes. Le milieu numérique est son champ d’action tandis que son objectif est de garantir l’e-réputation de l’entreprise. On l’appelle responsable marque employeur, digital marketing manager ou responsable des médias. Ce poste désigne aussi celui du digital brand manager ou social media marketer. Quel que soit son titre, ce métier est chargé d’assurer la visibilité et la notoriété de son client.

Toute la stratégie marketing en ligne tourne autour des réflexions et des propositions du social media manager. Celui-ci effectue une veille numérique et concurrentielle, en plus d’élaborer des plans pour diffuser la marque au maximum. De par ses tâches et les enjeux professionnels, le digital marketing manager est rattaché au service de la communication.

Pour assurer ses missions, le responsable des médias dispose de plusieurs qualités humaines incontournables comme l’esprit d’équipe et d’analyse. Des compétences sont requises pour ce poste, dont la capacité rédactionnelle et une profonde connaissance de l’univers d’Internet.

Les missions

Chargé de la gestion de l’image virtuelle d’une marque, le social media manager collabore étroitement avec le community manager. Il développe toute la communication numérique en s’occupant des contenus et en effectuant des évaluations et des bilans, entre autres. Le digital brand manager procède à la veille numérique en dépouillant les interactions des internautes. Il analyse notamment les clics, les J’aime, les commentaires, les tweets, les partages, etc.

Le social media manager surveille aussi la présence sur Internet de son client et optimise cette visibilité. En expert des réseaux sociaux, il met au point une politique de communication efficace. Celle-ci doit surtout être adaptée aux canaux privilégiés des internautes. Il revient à ce responsable marque employeur de gérer toute l’équipe numérique, des rédacteurs aux graphistes. Les performances d’un social media manager se vérifient par la croissance du nombre d’abonnés et à leur fidélité.

Il joue le rôle d’intermédiaire entre les abonnés et la marque. Il crée un lien entre les deux en adoptant une vision de communication à double sens. Pour cela, il s’assure que les contenus et les outils soient cohérents avec les valeurs de l’entreprise. De même, il vérifie que tout correspond aux attentes des cibles.

Les qualités humaines nécessaires

Le social media manager est avant tout un grand communicant avec une aisance relationnelle à n’en pas douter. Son sens de l’écoute et sa capacité d’adaptation lui permettent d’être attentif aux besoins et à la réalité des internautes. Souvent amené à diriger un groupe, le responsable marque employeur possède de grandes qualités managériales. Son esprit d’équipe est également une évidence parmi ses traits de caractère.

Le monde numérique évoluant à grande vitesse, le social média manager est à la fois réactif et curieux. Ces deux aptitudes lui servent pour être à l’affut des changements sur Internet et de surveiller la concurrence. La créativité et l’innovation sont des qualités très recherchées chez ce professionnel du Web. Il renouvelle continuellement ses propositions afin que la marque dont il est chargé reste compétitive et visible. Il est également passionné par tout ce qui se rattache à la technologie, à ses développements et à ses défis.

Les compétences techniques requises

Le social media manager maîtrise parfaitement tout le mécanisme numérique, des aspects communicatifs aux éléments techniques. Sa profonde connaissance des comportements des communautés et des internautes est indispensable pour faire des propositions cohérentes. Il est essentiel qu’il maîtrise les outils digitaux et le référencement pour adapter les méthodes utilisées aux exigences du Web.

Le social media marketer maîtrise aussi les langues, dont l’anglais.
De solides connaissances sur la marque et ses valeurs constituent l’un des piliers des réussites du digital brand manager. Il use également de ses qualités rédactionnelles pour garantir la pertinence des contenus publiés. Il s’appuie sur ses bases en marketing pour adapter les techniques aux attentes. Une aisance dans la veille numérique, dans l’utilisation des outils d’e-reputation et de toutes les techniques de recherche est recommandée. Les nombreuses expériences dans la gestion de réseaux sociaux sont très appréciées.

Quelle(s) formation(s) pour devenir social media manager

Le poste de social media manager est accessible aux titulaires d’une licence en marketing ou en communication. Néanmoins, il s’agit souvent d’une évolution des fonctions de community manager. Ainsi, les candidatures justifiant d’expérience ou avec un niveau bac + 5 sont les plus appréciées.

Les formations ouvrant à cette fonction sont nombreuses, mais la plupart sont orientées vers l’univers digital et le marketing numérique. Parmi les cursus acceptés figurent, entre autres, les Bachelors en digital e-business et marketing digital et réseaux sociaux. Les diplômés d’une Licence Pro en e-commerce et en marketing digital sont aussi appréciés. Les détenteurs d’une Licence Pro en r

édaction web et en référencement, en TIC ARC sont admis.
Les Master Pro et spécialisés en communication et technologique numérique, en communication digitale et en webmarketing sont recommandés. Le profil des MBA en Web technologies, community management ou luxury brand marketing and international management intéressent aussi les recruteurs.
Les diplômes des écoles de commerce et de journalisme ou communication ouvrent l’accès au métier de social media manager.

Le salaire

La rémunération d’un social media manager démarre à 35 000 euros. Le profil junior peut gagner jusqu’à 40 000 euros de salaire annuel brut. À partir d’une expérience de 5 ans, il gagne entre 45 000 et 55 000 euros en moyenne par an. Un social media manager expert disposant de plus de 5 ans d’expérience perçoit 60 000 euros moyen chaque année. Certains profils peuvent espérer une rémunération allant jusqu’à 70 000 euros annuellement.

Pin It on Pinterest

Share This