Lorsqu’il s’agit de créer une marque mémorable, tout est question de cohérence. Quand vous achetez vos céréales ou votre café préférés, vous voulez pouvoir les repérer à des kilomètres. Les meilleures marques nous restent en tête parce que leur présence est définie par la répétition des mêmes logos, polices, couleurs et images.

Le développement d’une marque cohérente commence par la création d’une charte graphique. Ces règles aident les graphistes, les spécialistes du marketing, les développeurs web, les responsables des communautés et même les services de conditionnement des produits à rester sur la même page et à présenter au public une vision unifiée de la marque. Nous avons compilé une liste de guides de style de marque impressionnants qui vous serviront d’inspiration pour votre prochain projet de marque ou de refonte de site web. Consultez-les ci-dessous.

Qu’est ce qu’une charte graphique ?

Une charte graphique est l’ensemble des spécifications qui vous aident à présenter une marque visuelle cohérente au monde. Ce sont les garde-fous que vous partagez en externe et en interne qui vous aident à dire qui et quelle est votre marque. C’est la façon dont vous communiquez (implicitement et explicitement) ce que votre marque représente. Si nous pensons qu’il est essentiel de disposer d’une charte graphique pour élaborer une stratégie de marketing efficace, ce guide présente également quelques cas d’utilisation plus concrets :

  • Il donne à vos employés, entrepreneurs et partenaires un lieu central d’accès à une documentation importante et à des actifs visuels pour créer un contenu plus efficace.
  • Il permet d’établir la confiance avec vos clients et votre public.
  • Il vous aide à maintenir une certaine cohérence, en particulier lorsque vous mettez à jour votre image de marque.
  • Il vous permet de définir ce que vous voulez et qui est votre marque, et non celle de quelqu’un d’autre.

Étape 1 : Définir votre identité, votre mission et l’histoire de votre marque

Tout d’abord, vous devez définir l’histoire de votre marque, votre mission ou votre identité. Votre identité de marque guide les choix visuels pour vos polices, logos, images, etc. Tous vos actifs visuels doivent être liés à l’identité de votre entreprise. Une histoire ou une identité comprend généralement ce que dit votre marque, quelles sont ses valeurs, comment vous communiquez ses concepts et quelles émotions vous voulez faire ressentir à vos clients lorsqu’ils interagissent avec votre entreprise.

Par exemple, Atlassian, la société qui développe des logiciels de gestion de projets et des outils de collaboration et qui est à l’origine de Jira et Trello

Exemple charte graphique Atlassian

Voici comment ils se défénissent : “Notre mission est de libérer le potentiel de chaque équipe.
Peu importe l’équipe dans laquelle vous êtes ou les talents que vous offrez, votre temps avec Atlassian doit être au service de la mission.”

Pour Facebook : ” La mission de Facebook est de donner aux gens le pouvoir de partager et de rendre le monde plus ouvert et plus connecté. Les gens utilisent Facebook pour rester en contact avec leurs amis et leur famille, pour découvrir ce qui se passe dans le monde, et pour partager et exprimer ce qui compte pour eux”.

Facebook Mission Statement

Quelle que soit la manière dont vous choisissez de présenter ou de raconter l’histoire de votre marque, la création d’une charte graphique doit commencer par elle. L’histoire ou l’identité que vous racontez prépare le terrain pour l’expérience de la marque, et informera le reste de la charte graphique.

Consultez également la déclaration de mission de TikTok :

TikTok Mission Statement

Étape 2 : Présenter votre marque officielle

Dans cette section, vous pouvez expliquer comment vous avez trouvé le mot ou le nom qui représente votre entreprise. Vous pouvez aussi parler strictement de la façon dont le nom de votre marque doit être présenté dans différents contextes.

Origine

Les gens sont souvent fascinés d’apprendre d’où vient le nom de leur entreprise préférée. Par exemple, cette question sur Quora concernant la façon dont Spotify a obtenu son nom a été consultée plus de 100 000 fois.

Et d’autres exemples, comme le nom d’origine de Flipboard.

Nom Flipboard

C’est vraiment à votre entreprise de décider comment présenter ces informations, mais raconter l’histoire de votre marque peut vraiment aider à donner à votre marque un sentiment d’authenticité.

Prononciation et utilisation

Expliquez exactement comment quelqu’un doit utiliser ou dire votre nom de marque. Parce que les noms de marque sont souvent composés de mots, contiennent des majuscules inhabituelles ou ont une orthographe unique, il est important de communiquer exactement comment votre nom de marque doit être présenté. Si votre entreprise a un nom obscur ou inventé, veillez à montrer au public comment vous voulez qu’il apparaisse dans la presse écrite et en ligne. Il faut notamment indiquer quelles lettres doivent être en majuscules et s’il y a des espaces aléatoires.

Pour vous donner un exemple, voici le guide de WhatsApp sur la façon de prononcer le nom de leur marque :

WhatsApp prononciation

Étape 3 : Expliquer votre logo et comment il doit être utilisé

Après le nom de votre entreprise, votre logo est la partie la plus importante de votre marque. C’est la seule chose que vous voulez que tout le monde reconnaisse immédiatement comme appartenant à votre entreprise et uniquement à votre entreprise. Se démarquer sur le marché est l’une des principales raisons pour lesquelles vous créez une marque visuelle en premier lieu. Mais avant de choisir un logo, une couleur ou un graphisme, regardez d’abord ce que font vos concurrents.

Logo principal

Avez-vous déjà vu le logo Facebook dans une autre couleur qu’avec leur fameux bleu ?

C’est le seul graphique par lequel Facebook veut que tout le monde les reconnaisse, au-dessus même de leur nom de marque et de leur marque verbale. On peut dire que la cohérence de la marque a aidé Facebook à devenir l’une des meilleures marques au monde. Toutes les chartes graphiques des grandes marques énoncent les règles d’utilisation de leurs principaux logos afin de s’assurer que personne n’envoie le mauvais message avec leur marque.

Vous pouvez présenter cela sous la forme d’un logo unique, comme l’a fait Snapchat :

Snapchat Ghost Logo

Ou alors, il faut tout faire comme Dropbox. Alors que le logo principal de Dropbox ressemble à ceci : Ils utilisent également une palette élargie pour l’adapter à toutes les situations :

Logo Dropbox

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, au lieu d’utiliser le bleu, leur ancienne marque de fabrique, ils ont considérablement élargi leur palette de couleurs. Ces changements plutôt massifs ont contribué à positionner Dropbox comme quelque chose qui relie les créatifs du monde entier.

Logos secondaires ou complémentaires

Presque toutes les marques auront un logo, une marque ou un symbole secondaire qu’elles utiliseront dans leur communication d’entreprise. Ce logo secondaire est désormais une nécessité en raison des centaines de façons dont votre logo pourrait être utilisé. En incluant un logo secondaire, les gens n’auront pas à modifier ou à utiliser abusivement votre logo principal dans des situations où il ne convient pas vraiment.

Par exemple, presque toutes les grandes marques technologiques que vous utilisez chaque jour utilisent des logos secondaires. Vous les avez peut-être même vus si souvent que vous les avez confondus avec les logos primaires. Voici un exemple tiré de Squarespace :

Charte graphique Squarespace

Et voici un autre exemple de nos amis de Medium et Netflix :

Logo Medium et Netflix

Couleurs

Avec certaines couleurs, votre logo ou votre mot-symbole aura une apparence horrible. Mais vous pouvez empêcher les gens d’utiliser ces nuances en présentant quelques couleurs approuvées. Cette section n’est pas l’endroit où vous présentez les couleurs ou la palette de votre marque officielle. Vous devez plutôt indiquer les couleurs avec lesquelles vous souhaitez que votre logo soit utilisé.

Medium va un peu plus loin, en supprimant toute ambiguïté en spécifiant l’utilisation des couleurs primaires, secondaires et incorrectes du logo :

Charte graphique Medium

De plus, vous pouvez suivre l’exemple de YouTube et montrer comment votre logo doit être utilisé avec des photos. Dans leur guide de la marque, ils expliquent comment leur logo doit être utilisé dans toutes les situations :

Youtube Logo Color

Taille et espacement

Il n’y a rien de pire que de voir votre beau logo écrasé contre un autre graphique de la page. Un espacement incorrect peut vraiment ruiner n’importe quel visuel en un instant. Pour éviter ce sort, vous devriez inclure une section qui montre comment espacer correctement vos graphiques, notamment en précisant l’espace à laisser autour des logos, comme l’ont fait Snapchat, Medium, Facebook et Spotify dans leurs chartes graphiques :

Spotify Snapchat Medium and Facebook Logo

Ils ont clairement marqué des “zones d’exclusion” autour de leurs logos. Généralement de la moitié de la largeur du logo lui-même, ces zones d’exclusion donnent aux logos l’espace nécessaire pour respirer afin de maintenir leur impact visuel. Il est généralement judicieux d’imposer une taille minimale de logo dans ces zones également :

Logo Spotify

Étape 4 : Présenter la palette de couleurs de votre marque

Une palette de couleurs est un groupe de couleurs qu’une entreprise utilise pour concevoir sa marque, et elle guide chaque élément de contenu visuel que la marque crée. Votre palette de couleurs peut être aussi simple ou aussi élaborée que vous le souhaitez, à condition que votre marque ne s’écarte pas des couleurs que vous choisissez d’inclure.

Dans le passé, les couleurs de la marque étaient simples. Vous deviez peut-être choisir une ou deux couleurs correspondant à votre logo, et tout était prêt. Mais tout cela commence à changer. De nombreuses entreprises utilisent désormais plusieurs couleurs pour donner de la vitalité à leur communication de marque. Pour que la reconnaissance de la marque reste forte, il est plus important que jamais de faire connaître les couleurs de base de la marque et de les rendre cohérentes.

Palette de couleurs primaires

Chaque entreprise devrait avoir une palette de couleurs primaires, il est donc logique de commencer par là lorsque vous communiquez vos couleurs dans vos directives de style. En général, cette palette primaire se compose de trois à cinq couleurs qui représentent réellement votre marque. Que vous ayez, comme Snapchat, une couleur de marque principale et quelques nuances secondaires ou comme Netflix, vous avez des combinaisons de couleurs spécifiques que vous voulez que vos designers respectent.

Snapchat logo color
Logo Netflix

N’oubliez pas d’inclure les codes hexadécimaux, les valeurs RVB et les codes de couleur CMJN nécessaires pour vous assurer que vos couleurs sont présentées de manière cohérente sur tous les supports. Ne laissez pas les gens deviner. Donnez-leur toutes les informations dont ils pourraient avoir besoin pour s’assurer que la couleur de votre marque est utilisée de manière cohérente, partout.

Palette de couleurs étendue

Avec les milliers d’endroits où votre marque peut être utilisée, il est également important d’avoir une palette secondaire ou étendue. Toutes les entreprises n’en auront pas besoin, mais c’est absolument recommandé à mesure que votre marque et votre marketing deviennent plus complexes. Lorsque vous travaillez pour une entreprise aussi grande que Slack, par exemple, vous aurez probablement le choix entre plusieurs couleurs de marque.

Slack color
Slack color palette

Étape 5 : Choisir des polices qui correspondent à votre marque

La typographie est un autre élément visuel de votre charte graphique, mais ce n’est pas seulement la police que vous utilisez dans le logo de votre entreprise. Les directives typographiques peuvent soutenir la conception de votre blog, la police que vous publiez dans les liens et copiez sur votre site web, et même un slogan pour accompagner le logo de votre entreprise.
Comme vous pouvez le voir, la charte graphique a pour but de former et de maintenir tous les éléments d’une entreprise qui, une fois combinés, forment l’ensemble de la marque telle qu’elle est reconnue.

La typographie est une de ces choses qui passe inaperçue si elle est bien faite, mais qui ressort comme un pouce endolori si elle est mal faite. Laisser les choix de polices de caractères vous échapper peut vraiment dévaloriser votre marque. Pour améliorer votre expérience de la marque, utilisez une charte graphique pour vous assurer que vous appliquez la typographie de manière cohérente dans votre travail. Par exemple voici les directives d’Atlassian et de Snapchat pour leurs polices respectives.

Exemple police Atlassian
Snapchat font style

Étape 6 : Définir le message de votre marque

Il ne faut pas sous-estimer l’importance d’avoir une voix de marque cohérente dans votre message. Passez du temps à trouver le style qui résonne avec votre public et qui s’aligne sur la personnalité de votre marque. Une fois que vous l’avez trouvé, assurez-vous qu’il est reproduit sur tous vos canaux en l’expliquant clairement dans votre charte graphique de marque.

Shopify est allé plus loin dans la définition de sa voix, en incluant un certain nombre de choses à faire et à ne pas faire en matière de grammaire, de ponctuation, d’orthographe, de vocabulaire, de dénomination et de ton. En donnant des tonnes d’exemples, ils font en sorte qu’il soit difficile de se tromper de message.

Shopify Voice Guidelines

La création d’un tel guide évitera d’appeler la même chose par une poignée d’autres noms sur votre site ou dans votre entreprise. N’appelez pas une chose sur votre page d’accueil et une autre sur les médias sociaux. Cela ne ferait que semer la confusion chez le lecteur et pourrait même entraîner la perte d’un client.

Mais si vous voulez vous en tenir à quelques mots, regardez cet exemple de Skype. Au lieu de dire quels mots vous devez utiliser, ils décrivent comment l’écriture doit se sentir.

Skype brand voice

Étape 7 : Inclure des éléments visuels et des informations à l’appui

Enfin, il est temps de parler de l’imagerie. Tout ce qui concerne votre imagerie, y compris le style, la couleur et le contenu, contribue à la perception de votre marque. Créez des lignes directrices pour l’imagerie comme la photographie, les illustrations, les graphiques, les infographies, etc. à inclure dans votre charte graphique de marque. Beaucoup de marques oublient cette étape et cela leur fait du tort à long terme, surtout lorsqu’il s’agit de visualisation de données. Vous pouvez consulter les directives de Skype concernant l’utilisation de l’image avec leur marque.

Skype illustration and photography

Skype image guideline

N’envoyez pas de messages contradictoires lorsqu’il s’agit de votre marque. Inspirez-vous des grandes marques actuelles et créez votre propre charte graphique pour permettre à tous ceux qui représentent votre marque de produire des documents rapidement, efficacement et en toute confiance. Créez une charte graphique efficace en suivant ces sept étapes simples :

  • Commencez votre charte graphique avec une histoire de marque et une déclaration de mission
  • Présentez votre marque officielle
  • Utilisez les directives relatives au logo pour créer une signature de marque reconnaissable
  • Ajouter la palette de couleurs de base de votre marque
  • Dictez votre hiérarchie typographique
  • Définissez la voix de votre marque
  • Précisez l’imagerie et l’iconographie qui composent votre style visuel
Reçoit ta dose de digital

Reçoit ta dose de digital

Toutes les deux semaines, reçoit les derniers articles et conseils de Digitiz dans ta boite mail.

Merci, votre inscription a réussi !

Pin It on Pinterest

Share This