Savez-vous que 9 français sur 10 envisagent une reconversion professionnelle ?

Chez Livementor, quand on voit une telle tendance à la reconversion professionnelle ça nous donne une envie folle d’accompagner ceux qui l’envisage

Parmi les 8 000 entrepreneurs que nous avons coachés, nombreux ont effectué une réorientation professionnelle :

Comment se reconvertir dans le e-commerce

Comment se reconvertir dans le e-commerce

Comment se reconvertir dans le e-commerce

Au sein des entrepreneurs de la communauté Livementor, beaucoup ont effectué une reconversion professionnelle.

Plusieurs raisons sont à l’origine de ce changement de cap : l’ennui, les problèmes de santés liés au travail (stress, burn out, …), ne plus trouver de sens à ce que l’on fait, …

Sachez qu’il n’est jamais trop tard ! Si vous ressentez que c’est le moment que vous ne vous retrouvez pas dans ce que vous faites, c’est qu’il est peut être temps de changer de vie.

Quand on interroge notre communauté, l’envie de se reconvertir dans le e-commerce revient souvent

Néanmoins, se reconvertir dans le milieu ultra concurrentiel du e-commerce n’est pas facile !

D’après Datanyze, il y aurait actuellement plus de 3 millions de sites référencés !

C’est énorme !

Pour pouvoir faire votre place, il faudra vous démarquer.

Cet article a pour but de vous donner des pistes pour bien vous préparer dans votre reconversion professionnelle.

I) Comment se préparer avant de se reconvertir dans le e-commerce

Qui dit milieu ultra concurrentiel, dit préparation exemplaire !

Prenez la température de votre marché

C’est impératif et cela quel que soit le produit que vous vendez !

Tapis de yoga, cactus, produits de beauté, vêtements, boxes de vins…

Vous devez cerner votre clientèle type avant de vous lancer dans cette aventure.

Comment faire ?

  • Faites des sondages sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez par exemple vous servir des groupes facebook.

Quand on débute un projet, il est rare d’avoir déjà une communauté. Ce n’est pas grave, servez-vous des groupes Facebook qui hébergent des communautés affinitaires avec votre projet pour interroger les internautes et par la même occasion vous faire connaître !

C’est très efficace pour comprendre les thématiques récurrentes qui intéressent les porteurs de projet, de sonder les influenceurs et même de cerner votre futur clientèle.

Un conseil : N’hésitez pas à vous rendre sur des forums, ils sont riches en conseils…

  • Vous pouvez aussi tester votre clientèle avec 100 euros de Facebook ads

Les Facebook ads sont des publicités diffusées sur Facebook. L’enjeu est de bien cibler votre audience. Si vous envoyez la même publicité à tous vos segments, vous risquez de proposer un message impersonnel qui ne touchera personne, ou qui vous renverra des prospects non qualifiés. Alors qu’une publicité ciblée, adaptée à un segment particulier, générera sans doute moins de visiteurs, mais ceux-ci seront bien plus qualifiés, donc susceptibles de se convertir en clients avec moins d’efforts… et à moindre coût.

Trouver ses premiers clients

“Les gens sont-ils prêts à payer pour ce que je fais ?”

C’est la question que vous devez vous poser !

Car oui, répondre à un sondage en un clic c’est facile, mais sortir le porte monnaie c’est une autre affaire …

Pas de panique !

Vous pouvez créer une campagne de crowdfunding. C’est un moyen hyper efficace pour tester votre clientèle sans prendre de risque.

Connaissez vous Ulule ?

C’est une plateforme qui vous permet d’organiser des campagnes de crowdfunding.

Vous y présentez votre projet, présentez votre gamme de produits et proposez aux gens d’acheter vos produits en prévente.

Si votre campagne est un succès, cela permettra de la même manière de financer votre projet. Et hop d’une pierre, deux coups !

Faire de la communication

A ce stade là, le meilleur conseil que je peux vous donner est de ne pas diluer votre communication.

Je m’explique : il vaut mieux se concentrer sur un réseau social adapté à vos produits plutôt qu’être actif sur tous les réseaux sociaux possibles.

L’expérience montre que c’est souvent contre productif car cela demande beaucoup de temps.

Surtout votre communication doit être adaptée à ce que vous vendez.

Je vous recommande plutôt Instagram, un réseau social, axé sur le visuel.
Comme une vitrine de magasin, il vous permettra de mettre votre produit en valeur de la meilleure manière !

L’avantage d’Instagram est qu’il permet d’organiser des jeux-concours (technique efficace pour gagner des followers) et de nouer des partenariats assez facilement avec des marques complémentaires non concurrentes.

Exemple : Si vous vendez des tapis de yoga, vous pouvez aussi cibler les personas des marques de thé ou des comptes de curation dédiés au lifestyle …

De toute façon, chaque réseau social est différent, chacun a sa personnalité et sa valeur ajoutée. Le tout est de trouver celui qui est le plus adapté à votre produit.

II) Comment vous différencier dans le e-commerce

Qui dit milieu concurrentiel, dit différenciation !

Pour cela j’ai 3 conseils pour vous aider.

Présenter le produit en terme de bénéfice

Ça ne sert à rien de présenter le produit en termes de caractéristique technique !

Un langage technique va perdre le client.

Surtout, ce n’est pas ce qui l’intéresse. Le client veut connaître ce qu’il a à gagner en achetant le produit.

Vous pouvez vous inspirer de Bonne Gueule, un site un site e-commerce de mode masculine : ils parlent qu’en terme de bénéfice !

Comment se reconvertir dans le e-commerce

Trouver un message différenciant

Oui, un slogan si vous voulez.

De la même manière qu’un bon slogan peut relancer une manifestation, il peut aussi faire exploser vos ventes !

Je vais prendre l’exemple de Kaizen.

Produits : des magazines qui proposent des solutions écologiques et éco responsables.

Slogan : Un magazine explorateur de solutions écologiques et sociales.

Pourquoi Kaizen se différencie de ses concurrents ?

Parce qu’il est un média entièrement indépendant, appartenant à ses abonné.es, et pratiquant un journalisme d’impact et de solutions à la ligne éditoriale 100% positive !

L’objectif du magazine est ainsi de nourrir la créativité, la résilience et l’autonomie, plutôt que la peur, le repli et l’immobilisme.

Il met en avant des initiatives, des projets et des alternatives, sur des sujets divers et variés, qui proposent d’autres modèles pour repenser et faire évoluer nos sociétés.

Raconter des histoires

En e-commerce les histoires permettent à vos clients de justifier leurs achats.

Je vais prendre l’exemple de Faguo, un site e-commerce dont la mission est de planté un arbre pour chaque article acheté.

Comment se reconvertir dans le e-commerce

Pour chaque article, Faguo raconte une histoire.

Comme le dit Seth Godin : “les gens n’achètent pas des produits et des services. Ils achètent des relations, des histoires et de la magie”.

Une histoire !

C’est le plus important.

Mettez vous dans la situation d’un client. Qu’est ce qui captera votre attention sur un blog web ?

Personnellement j’aime lire une opinion personnelle, c’est ce qui me donne envie d’acheter un produit.

Enfin, sachez que vous pouvez vous faire aider !

III) Les aides disponibles pour vous aider à vous reconvertir

En France, il existe pleins de dispositifs qui permettent de financer la formation de vos rêves.

Il ne s’agit pas de faire une liste de toutes les aides disponibles.
Je ne vais parler que des 3 principales.

Vous pouvez bénéficier de différentes aides que vous soyez salarié, demandeur d’emploi ou indépendants.

Le CPF si vous êtes salarié (ou que vous l’avez été à un moment dans votre vie)

Le CPF (compte personnel de formation) est un dispositif de financement public. Il a remplacé le DIF (droit au financement individuel) en 2015. Le CPF est un compte sur lequel vous cumulez chaque année de l’argent. Je suis sûr que nombreux d’entre vous ignorent le CPF. Pourtant, vous avez actuellement de l’argent disponible dessus.

Le CPF est activable par tout salarié (et les indépendants maintenant depuis 2019) tout au long de sa vie active et cela y compris en période de chômage. Si vous n’êtes plus salarié au moment où vous souhaitez en bénéficier mais que vous l’avez déjà été, vous pouvez quand même activer le CPF !

Le montant que vous avez accumulé dans ce compte vous suivra toute votre vie quoi que vous fassiez et ne disparaîtra qu’au moment de votre départ à la retraite.

Le CPF est strictement personnel et son activation ne dépend que de vous.

L’objectif du CPF est de maximiser l’employabilité des salariés qui pourront donc se reconvertir tout au long de leur vie dans le domaine qui leur plaît. Certaines formations qualifiantes ou certifiantes sont financées à 100% par le CPF.

Même si ce dispositif remplace le DIF, sachez que vous ne perdez pas les heures acquises au titre du DIF. Vous devez cependant, pour les conserver, les intégrer à votre CPF sur la plateforme en ligne avant le 30 juin 2021.

Depuis la Loi “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel”, ce sont des euros qui se cumulent sur le CPF.

Chaque année, 500 € sont ajoutés sur ce compte (pour un travail à temps plein) avec un plafond 5000 €. Ce montant est de 800€ pour un salarié non qualifié (avec un plafond de 8000 €).

Voici un exemple d’un compte CPF :

Comment se reconvertir dans le e-commerce

Mais le CPF n’est pas l’unique dispositif disponible pour les salariés qui souhaiteraient se reconvertir …

L’AIF pour les demandeurs d’emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous voulez vous reconvertir, vous pouvez bénéficier de l’AIF (Aide individuelle à la formation), une aide particulière mobilisée par Pôle emploi. Vous pouvez en faire la demande lorsqu’aucun autre dispositif ne peut venir financer les frais de votre formation.

La demande se fait avec l’organisme de formation sur votre espace personnel de Pôle Emploi.

Votre projet doit être en adéquation avec votre activité, votre projet professionnel ou une reconversion professionnelle.

C’est un critère important pour convaincre votre conseiller de la faisabilité de la formation.

Officiellement, vous devez vous y prendre au moins 15 jours à l’avance pour laisser le temps à Pôle emploi le temps de traiter le dossier. Nous, on vous conseille de prévoir 1 bon mois ;).

Selon la formation visée et votre situation, la prise en charge des coûts de formation peut être différente.

Je rappelle que si vous avez un budget disponible sur votre CPF (voir ci-dessus), vous pouvez vous en servir pour compléter l’AIF. Dans ce cas-là, toutes vos démarches se font sur la plateforme CPF en ligne.

Voyons maintenant les aides disponibles pour un indépendant souhaitant se reconvertir …

Les FAF pour les indépendants

Les travailleurs indépendants qui sont candidats à une reconversion professionnelle peuvent, sous conditions, bénéficier du financement total ou partiel de leurs formations.

En tant qu’indépendant vous versez des cotisations à l’URSSAF. Parmi elles, il y a la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP). Cette contribution est reversée par l’URSSAF à un FAF (fonds d’assurance formation) et vous ouvre le droit à un financement de formation !

Votre FAF dépend de la nature de votre activité :

  • Le FIF-PL vous concerne si vous êtes en profession libérale
  • Le FAF-PM vous concerne si vous etes en profession libérale médicale
  • L’AGEFICE vous concerne si vous êtes un commerçant ou un dirigeant non salarié du commerce
  • L’AFDAS vous concerne si vous êtes artiste auteur
  • Le FAFCEA vous concerne si vous êtes artisan ou chef d’entreprise inscrit au répertoire des métiers ou si vous êtes auto-entrepreneur artisan non inscrit au répertoire des métiers
  • Le Vivéa vous concerne si vous êtes exploitant agricole et chef d’’exploitation forestière
  • L’agefos PME vous concerne si vous êtes un professionnel de la pêche

Attention le FAFCEA ne finance que les formations d’artisanat.
Pour une formation complémentaire, type Marketing Digital par exemple, vous devrez vous adresser au CRMA, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, de votre région.

Les prises en charges diffèrent d’une région à une autre. Cet organisme a pour objectif d’organiser les financements de formation professionnelle continue à ses ressortissants.

Pour obtenir un financement, vous devez déposer une demande de prise en charge auprès du FAF dont vous dépendez.

Je rappelle que si vous êtes travailleurs indépendants, vous pouvez aussi faire appel au CPF (voir ci-dessus).

En conclusion …

Une reconversion professionnelle dans le e-commerce est à la portée de tout le monde !

Les formations pour vous accompagner ne manquent pas dans ce domaine. Livementor est disponible pour vous aider… Notre formation e-commerce cartonne et nous avons déjà accompagné plus de 8 000 entrepreneurs.

Néanmoins ce milieu est ultra-concurrentiel et vous devrez être exemplaire dans votre préparation …

Reçoit ta dose de digital

Reçoit ta dose de digital

Toutes les deux semaines, reçoit les derniers articles et conseils de Digitiz dans ta boite mail.

Merci, votre inscription a réussi !

Pin It on Pinterest

Share This