Tout dirigeant de PME ou PMI doit en permanence faire des choix stratégiques relatifs aux compétences de ses équipes, en relation avec les projets menés et avec les ambitions qui sont les siennes. Dans le milieu de l’informatique en général et du web en particulier, les compétences nécessaires sont très pointues, ce qui amène les dirigeants d’entreprise à externaliser la plupart des métiers dans ces domaines. Au fur et à mesure que l’entreprise grandit toutefois, on s’aperçoit qu’en termes de réactivité, de coût et d’implication dans les projets, il vaut parfois mieux internaliser certaines compétences et développer tout un service qui sera dédié au développement de la société dans le secteur digital. Ce mouvement requiert une prise de conscience dans l’entreprise, et une formation des équipes, voire un ou plusieurs recrutements pour accompagner la mutation.

Former ses équipes au digital

La formation d’une personne ou d’une équipe n’est pas une mince affaire pour le dirigeant de PME, surtout quand ses collaborateurs ne sont pas sensibles au monde du digital. Identifier les personnes les plus réceptives et les plus motivées fait partie du travail préliminaire à toute formation. Rien de plus frustrant en effet pour un dirigeant d’entreprise que de former ses équipes et de ne voir aucun retour après les investissements effectués. Une étape d’autant plus importante dans le secteur du web et du webmarketing, que les notions abordées sont souvent très techniques et spécifiques. Si l’on souhaite par exemple former une personne pour qu’elle puisse gérer un site institutionnel sous WordPress, une formation WordPress en présentiel de 3 jours peut amplement suffire, mais à condition que ladite personne ait déjà quelques notions dans le domaine d’internet, des sites web, et de la manière de gérer un site. En effet, même si WordPress est un outil réputé pour sa simplicité, on ne peut pas confier la gestion ou la réalisation d’un site internet sous ce CMS à une personne totalement débutante, en raison de considérations sur la sécurité, la performance, ou le référencement naturel. Mieux vaut donc effectuer ce type de formation dans le cadre d’un mouvement de plus grande ampleur au sein de l’entreprise.

En fonction des outils envisagés, le type de formation ne sera évidemment pas le même. Si l’on prend l’exemple d’un site e-commerce sous Prestashop, et quand bien même l’outil français serait considéré comme particulièrement accessible aux débutants, on peut raisonnablement estimer qu’une personne ou une équipe ne peut pas être formée en deux ou trois jours. La formation à Prestashop requiert d’acquérir des connaissances sur le fonctionnement général d’un site de vente à distance (technique, juridique, commercial), les notions de gestion du cache (Twig notamment), ainsi qu’une formation complète au back-office : comment créer et gérer des produits, comment modifier les catégories du site, gérer les clients, les promotions et opérations marketing, etc.

Externaliser ou internaliser ?

Le choix entre les deux possibilités n’est jamais simple, et représente dans tous les cas un véritable coup de poker pour le chef d’entreprise : recruter un nouveau collaborateur se réfléchit longuement, surtout dans une petite société, dans laquelle les mauvais choix se paient cash. De même, collaborer avec une société de prestation revient souvent à être pieds et poings liés pour toute la gestion de l’informatique et du web. Si les relations se détériorent entre la société cliente et le prestataire, on peut assister à des situations de blocage très handicapantes, qui peuvent durer plusieurs années et faire prendre du retard à l’entreprise par rapport à ses concurrents. La solution miracle n’existe pas, mais on peut recommander aux dirigeants de procéder avec précaution, quels que soient leurs choix, afin de ne pas tomber dans des situations de dépendance extrême. Une bonne stratégie serait de mixer les deux approches, avec une internalisation des compétences à haute valeur ajoutée comme la gestion de projet et la supervision du webmarketing, tandis que les tâches plus simples et courantes seraient gérées par plusieurs prestataires hautement spécialisés.

Pin It on Pinterest

Share This