S’il y a bien un réseau social que tout le monde connaît, c’est Facebook. Rares sont les personnes qui n’ont pas de profil sur la plateforme. Même les plus anciennes générations s’y mettent.

D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus de 2,7 milliards de personnes se connectent à Facebook tous les mois, soit plus d’un quart de la population mondiale. Impressionnant, non ?

Alors forcément, de nombreux entrepreneurs y voient une opportunité pour faire connaître leur entreprise. Et cela tombe bien, car Facebook propose un outil pour promouvoir son activité : Facebook Ads.

Mais comment utiliser cette fonctionnalité ? Et comment suivre les performances de ses publicités sur Facebook ?

Toutes les clés sont dans cet article.

I. Facebook Ads : de quoi parle-t-on ?

Facebook est une plateforme formidable pour les créateurs d’entreprise. Elle permet notamment de partager du contenu, créer de l’engagement, mais aussi de fédérer une communauté. 

Bref, en tant qu’indépendant, vous ne devez pas passer à côté de cette belle opportunité. Nous vous recommandons chaudement de suivre une formation Facebook pour profiter de tout son potentiel.

Chez LiveMentor, nous en avons fait l’expérience et nous sommes aujourd’hui très fiers de la communauté d’entrepreneurs que nous avons construite sur notre groupe Facebook. Les interactions entre membres sont nombreuses, et chacun s’apporte mutuellement des conseils.

Bien entendu, il existe d’autres plateformes pour échanger. Mais Facebook a l’avantage d’être accessible à tous (qui n’a pas de compte, aujourd’hui ?), et plus interactif qu’un format forum.

Et ce n’est pas tout, Facebook permet aussi de créer et de diffuser ses propres publicités.

L’idée est de créer une campagne et de cibler un cercle de personnes qui pourraient être intéressées par votre produit ou votre service.

Ces personnes verront apparaître votre offre dans leur fil d’actualité, au milieu des publications de leurs amis.

En ce sens, Facebook Ads est un excellent outil de prospection. À condition de savoir en tirer profit, bien entendu.

 II. Suivre les performances de ses Facebook Ads en trois étapes.

Étape #1 : Définir un objectif clair pour vos campagnes Facebook Ads

Pour créer une campagne Facebook Ads efficace, vous devez être au clair avec votre objectif.

Autrement dit, vous devez être capable de répondre à la question : « Quel est mon but ? Quel est le résultat que j’espère obtenir avec ma publicité ? »

Généralement, on distingue deux objectifs derrière une campagne :

  • Un objectif de sensibilisation.

Ici, vous souhaitez avant tout accroître la notoriété de votre marque, vous faire connaître. Votre objectif peut être de construire votre audience, d’augmenter votre liste e-mail.

Vous ne vendez pas forcément de produit ou de service, ou bien c’est peut-être le cas mais vous ne souhaitez pas utiliser la publicité pour le faire. C’est souvent le cas lorsque votre produit est très cher, et qu’il faut en préalable prouver votre expertise et établir une relation de confiance sur le long terme, avec vos prospects.

  • Un objectif de conversion.

L’objectif est simple : générer des ventes. Dans ce cas, votre publicité renverra probablement vers une page de vente ou une page produit.

Être au clair avec vos objectifs vous aide, bien sûr, à créer une publicité plus pertinente, avec un wording et un call to action adapté.

Mais surtout, cela vous permettra de suivre les bons indicateurs et d’ajuster votre stratégie en fonction des résultats obtenus.

Comprenez bien que toutes les données n’auront pas la même importance que vous ayez un objectif de sensibilisation ou un objectif de conversion.

Par exemple, si vous avez un objectif de sensibilisation, le taux de couverture et le taux d’impression seront plus importants que si vous avez un objectif de vente.

Pas d’inquiétude si vous n’êtes pas encore familier avec ces notions, nous y revenons plus en détail un peu plus bas.

Étape #2 : Connaître et surveiller les bons indicateurs de performance des Facebook Ads.

Venons-en au cœur du sujet. Quels sont les indices qui permettent d’évaluer l’efficacité de ses campagnes Facebook Ads ? Concrètement, quels sont les indicateurs de performance à suivre ?

Encore une fois, tout dépend de votre objectif.

Dans tous les cas, il existe 8 indicateurs clés à surveiller pour estimer la performance de vos publicités.

  • Le taux de couverture et le taux d’impression

Le taux de couverture correspond au nombre de personnes qui ont vu votre publicité tandis que le taux d’impression renvoie au nombre de fois où la publicité a été vue.

Comme nous l’avons vu, ces données sont très précieuses si vos campagnes sont pensées pour sensibiliser et accroître la notoriété de votre marque.

  • L’engagement généré par vos publicités ;

On parle ici des réactions, des mentions j’aime, des commentaires, des partages, des enregistrements et bien entendu, des clics sur le lien.

L’engagement est un facteur très important pour déterminer la pertinence de vos publicités. Car cela veut dire qu’elles font réagir, qu’elles intéressent, et qu’elles suscitent la curiosité.

Et cela, Facebook l’a bien compris. De son côté, il perçoit l’engagement comme un très bon signal et l’algorithme mettra votre campagne en avant.

  • Le taux de conversion et le coût par conversion ;

On parle de conversion lorsqu’une personne réalise une action sur votre site. Spontanément, on pense à un achat, mais il peut aussi s’agir d’une inscription, d’un formulaire complété, d’une installation ou même d’un clic.

Le taux de conversion vous permet de répondre à la question : « Sur l’ensemble des personnes qui ont vu la publicité, combien de personnes ont réalisé l’action souhaitée sur mon site ? »

Et sans surprise, plus le taux de conversion est élevé, plus votre publicité est performante.

Mais il y a un autre élément à prendre en compte pour déterminer la rentabilité de votre publicité : le coût par conversion.

On le calcule en divisant le nombre de conversions par le montant dépensé en publicité.

Autrement dit, si vous dépensez 10 € par jour et que vous réalisez 10 conversions, votre coût par conversion est de 1 €.

À vous de faire le calcul et d’estimer si ce montant est raisonnable en fonction de la valeur perçue.

Pour l’achat d’un produit d’une valeur de 50 €, cela peut valoir le coup… Mais pour un abonnement à votre newsletter, peut-être un peu moins. Et encore, pas forcément. C’est à déterminer au cas par cas.

  • Le ROAS (Return On Ad Spent) ou le retour sur les dépenses publicitaires

Le ROAS (Return On Ad Spend – ou retour sur les dépenses publicitaires en français) est un indicateur qui calcule le rapport entre le chiffre d’affaires généré par la publicité et le montant dépensé dans la publicité.

En d’autres termes, il se calcule comme suit :

ROAS = Chiffre d’affaires généré par la publicité / montant total  dépensé dans la publicité

Pour être rentable, votre ROAS doit être positif, c’est-à-dire supérieur à 1.

Par exemple, si vous avez généré 10 000 euros de chiffre d’affaires et que vous avez dépensé 5 000 en publicité. Votre ROAS est de 2.

Toutefois, ne vous fiez pas aveuglément à votre ROAS car celui-ci ne prend pas en compte vos coûts annexes, notamment ceux liés à votre activité de production. Un ROAS positif n’est donc pas toujours la preuve de la performance de vos publicités.

  • Le taux de clic (CTR) ;

Le taux de clic renvoie tout simplement au nombre de fois où une personne a cliqué sur votre publicité.

Si votre publicité est bonne, elle générera un nombre important de clics par rapport au nombre d’impressions.

  • Le taux de répétition.

Le taux de répétition est un indicateur clé pour repérer la fatigue publicitaire. Elle indique le nombre de fois où une personne voit votre campagne.

La fatigue publicitaire, ça ne vous dit rien ?

Pourtant, cela a déjà dû vous arriver, en tant qu’utilisateur de Facebook. Vous vous connectez à votre compte, et vous tombez sur une campagne. Elle ne vous gêne pas, mais ne vous intéresse pas particulièrement.

Les jours qui suivent, vous continuez de l’apercevoir sur votre fil d’actualité. Deux fois, trois fois… 5 fois. À la longue, cela commence à vous embêter de voir cette campagne tous les jours.

Au mieux, vous décidez de ne plus y prêter attention. Au pire,  vous allez peut-être décider de la masquer.

Or, le fait de masquer une publicité envoie un signal très négatif à Facebook qui la mettra moins en avant.

Pour contrer ce phénomène, mieux vaut avoir un taux de répétition inférieur à 3.

Quelques conseils importants pour suivre la performance de ses Facebook Ads.

Vous êtes désormais au clair avec les KPIs à suivre ? Parfait. Vous avez (presque) toutes les clés en main. Presque… parce qu’il y a deux choses très importantes à avoir en tête :  

Premier conseil : surtout, ne vous fiez jamais à un seul de ces indicateurs. Considérez-les dans leur globalité. Parfois, vous constaterez que le taux de clic est très mauvais… Alors vous allez être tenté de faire des modifications pour rendre votre publicité plus attractive. Mais avez-vous pensé à vérifier les autres données ?

Deuxième conseil : ne réagissez jamais à chaud. Les indicateurs sont dans le rouge ? Ne paniquez pas ! Prenez du recul et observez la situation sur 2 ou 3 journées. Idéalement (même si c’est tentant, surtout lorsque l’on débute), évitez d’avoir les yeux rivés sur votre gestionnaire de publicités. Au risque de prendre des décisions irréfléchies.

Étape #3 : Personnaliser votre gestionnaire de publicités Facebook.

Vous pouvez surveiller les indicateurs de performance à partir de votre gestionnaire de publicité Facebook.

Toutefois, les données par défaut ne sont pas forcément les plus intéressantes.

Mais la bonne nouvelle, c’est que vous savez désormais quels sont les KPIs à suivre. C’est donc le moment de personnaliser votre tableau de bord pour obtenir des rapports pertinents.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur l’icône à trois colonnes à droite du tableau de bord, puis sur « personnaliser les colonnes ».  

Vous arrivez sur cette page, sur laquelle figurent les indicateurs de votre rapport actuel (à droite de l’écran). N’hésitez pas à supprimer les indicateurs inutiles en cliquant sur la petite croix. Vous pouvez rechercher les données pertinentes grâce à la barre de recherche.

Idéalement, doivent apparaître les données liées à la :

  • Couverture ;
  • Impression ;
  • Répétition ;
  • ROAS
  • CTR ;
  • CPC ;
  • Le montant dépensé pour la publicité ;
  • Le coût par achat.

Bon à savoir : les KPI à faire apparaître dépendent bien entendu de votre objectif et de votre projet.

Pour les connaître, ayez toujours en tête le parcours de votre client. Par exemple, si vous opérez dans l’e-commerce :

Votre client voit la publicité (taux d’impression), clique dessus (taux de clic), arrive sur la landing page et effectue un achat (taux de conversion).

Ces 3 éléments seront déterminants pour vous, et devront figurer dans votre rapport si vous souhaitez suivre de manière efficace la performance de votre campagne.

Une fois l’ensemble des KPIs sélectionnés, vous pouvez cliquer sur « Appliquer ». Et voilà, vous êtes prêt à suivre la performance de vos Facebook Ads !

Reçoit ta dose de digital

Reçoit ta dose de digital

Toutes les deux semaines, reçoit les derniers articles et conseils de Digitiz dans ta boite mail.

Merci, votre inscription a réussi !

Pin It on Pinterest

Share This