La formation en ligne est une méthode d’apprentissage qui inclue une disponibilité des informations fiables. À cet effet, il devient indispensable de proposer aux apprenants des ressources assez pertinentes.

C’est ainsi que vient l’intérêt de la curation de contenu pour les formateurs désireux d’offrir des informations de qualité. Il s’agit d’un moyen par lequel l’enseignant recherche sur internet des contenus pouvant être partagés sur une thématique donnée. Toutefois, on remarque que si certains formateurs font des publications assez pertinentes, d’autres n’arrivent pas encore à le faire. Découvrez les bonnes pratiques pour faire de la curation de contenu.

Définir le type de contenu à publier

Il s’agit ici d’identifier les différentes thématiques à aborder et leur stratégie d’approche avant d’entamer la curation de contenus. À cet effet, vous pouvez choisir de publier des articles avec lesquels vous ne partagez pas les mêmes points de vue en donnant vos raisons. Il peut aussi s’agir des articles dont vous approuvez les idées, mais qui nécessitent votre apport en tant que formateur. Vous pouvez choisir de varier ces différentes approches en vous basant sur les actualités de votre domaine et de vos objectifs.

Analyser les contenus

L’analyse des articles que vous rencontrez au cours de la curation de contenu est importante pour trouver des informations pertinentes. En effet, il est question de lire, d’écouter et de regarder de très près les différents articles. Cela vous permet de découvrir s’ils vont véritablement dans le même sens que les objectifs de votre site internet ou de vos réseaux sociaux. C’est aussi à travers l’analyse que vous détectez des contenus pertinents qui sauront intéresser vos apprenants. À cet effet, il est recommandé de se diriger vers les sites spécialisés dans votre domaine d’expertise.

Vérifier la crédibilité des contenus

Une chose est de trouver des contenus pertinents et une autre est de vérifier leur fiabilité. En tant que formateur, il est recommandé de vous fier aux informations provenant des sources neutres. Il peut s’agir des médias spécialisés ou des blogueurs ne travaillant pas pour des marques. Vous avez ainsi plus de chance de trouver des informations véridiques. Cela n’exclut pas aussi le fait de chercher à vérifier les faits ou statistiques. Il est également important d’essayer de comprendre les articles que vous trouvez avant de les publier sur votre site. C’est ainsi que vous pouvez véritablement aider vos apprenants en tant que formateur.

Offrir de la valeur ajoutée

Faire de la curation de contenu signifie également que vous devez chercher à apporter quelque chose de nouveau à l’article que vous trouvez. Il s’agit d’adapter vos contenus à votre audience en y ajoutant vos idées et commentaires afin d’aider vos étudiants. Vous pouvez aussi y insérer une touche personnelle qui pourra les intéresser. Cela peut être à travers une approche divertissante ou purement informative. À la fin de votre publication, il est possible de laisser un petit exercice qui permettra d’évaluer leur niveau de compréhension. Vous avez également la possibilité de leur demander de laisser un commentaire pour varier les points de vue sur le sujet traité.

Programmer les publications

Les publications que vous faites doivent être programmées afin de vous permettre de mieux les préparer. À cet effet, vous pouvez établir votre calendrier éditorial en fonction de votre fréquence de curation de contenu. Plus vous trouvez des articles pertinents, plus vous pouvez programmer une multitude de publications à faire. Vous évitez ainsi d’être à court d’idées au moment de publier des articles. Il existe aussi des outils qui publient à votre place sur une durée déterminée. Il faudrait toutefois éviter de les programmer sur une période très longue pour proposer des contenus d’actualité.

Créditer les auteurs

Le fait de créditer les auteurs des articles que vous publiez donne une certaine crédibilité à vos contenus. Pour cela, vous devez vous référer aux publications de ceux qui sont les mieux connus dans votre domaine d’expertise. Cela permet de les faire connaître davantage, mais aussi de donner de la valeur à vos contenus. Il s’agit ici de les identifier à la fin de vos articles ou de citer les œuvres qu’ils ont eues à réaliser comme référence. Vos apprenants pourront ainsi mieux se renseigner sur la thématique développée dans votre article, au besoin.

Suivre les performances de ses contenus

Le suivi des performances de vos publications vous permettra de juger de l’efficacité de votre curation de contenu. Il s’agit ici de connaître les articles qui ont été les plus utiles à vos apprenants. À cet effet, vous pouvez vous servir des outils spécifiques ou réaliser un sondage hebdomadaire pour évaluer le taux de performance de vos publications. Cela vous permettra également d’optimiser vos prochains contenus afin de mieux l’adapter à votre audience.

Pin It on Pinterest

Share This