Souvent, quand on me demande ce que je fais dans la vie, j’évite de parler directement de SEO ou de référencement naturel. Étonnamment, c’est un sujet encore trop méconnu du grand public ou alors de façon très vague. L’objectif de ce billet, n’est donc pas de donner une définition exacte du SEO, mais plutôt de tenter du vulgariser cette discipline pour vous aider à mieux comprendre les grands principes et le fonctionnement du référencement naturel.

Qu’est-ce que le référencement ?

Le référencement est d’abord un travail d’indexation et d’optimisation des pages web afin d’être présent et visible dans les résultats des moteurs de recherche autrement appelés SERP (Search Engine Results Page). Cependant, être référencé ne veut pas dire être bien positionné. L’objectif du référencement « naturel » est d’améliorer le positionnement de vos pages web afin de les faire apparaitre dans les premières pages des résultats des moteurs de recherche en suivant un certain nombre de critères.

Il ne faut pas confondre les différents acronymes qui sont utilisés pour le référencement :

SEO – Search Engine Optimization : Il s’agit du référencement naturel qui comprend toutes les techniques d’optimisation pour les moteurs de recherche afin de mieux indexer et positionner les pages d’un dans les SERP

SEA – Search Engine Advertising : Il s’agit du référencement des liens payant qui s’apparente plus à une gestion des enchères et d’un budget pour différentes campagnes

SMO – Social Media Optimization :  Cette stratégie de référencement des réseaux sociaux consiste à diffuser des contenus et à acquérir du trafic par les différentes plateformes sociales.

SEM – Search Engine Marketing : C’est le Marketing pour les moteurs de recherche. A noter que le SEM = SEO + SEA + SMO. D’ailleurs j’ai remarqué que l’on fait souvent la confusion entre le SEA et le SEM.

Tout ça pour vous dire qu’il est important de bien dissocier le référencement naturel (SEO) des autres disciplines, et que même dans le SEO il existe plusieurs sous-disciplines… vous voyez un peu le bordel ?

Plusieurs approches du SEO : Le white hat et black hat

Il existe plusieurs façons d’optimiser son site internet pour les moteurs de recherche. Vous trouverez beaucoup de personnes qui se prétendent être des experts en SEO et qui vont vous faire des promesses qu’ils ne pourront pas tenir. La difficulté du métier est que les algorithmes des moteurs de recherches, notamment Google, sont ultra-protégés et donc personne ne les connait. Et pour rajouter encore plus de complications, ça change tout le temps !

Cependant, Google a un peu pitié de nous, et nous a donné quelques consignes pour ne pas être totalement dans le flou. On a pu rapidement voir deux approches vis à vis des pratiques :

  • Ceux qui décident d’aller dans le droit chemin en respectant ces consignes sont appelés les « white hat ».
  • D’autres qui ont décidé d’outrepasser les règles données par Google et de prendre ainsi des raccourcis sont appelés les « black hat »

Deux écoles qui sont donc complètement différentes puisque la première préfère s’assurer un référencement durable en respectant les règles du jeu fixé par Google – alors que la deuxième utilise des méthodes alternatives, avec de meilleurs résultats à court terme, mais en prenant le risque d’être pénalisé par Google.

Comment fonctionne le SEO ?

Vous l’aurez compris, le principe du référencement naturel est d’optimiser les pages de votre site pour être « SEO friendly » avec Google et les autres moteurs de recherche. Mais, il y aussi de nombreux critères à respecter en évitant de faire de la sur-optimisation risque d’être gravement pénalisé.

Tour d’abord, qui dit référencement dit mots-clés. Car au délà d’une bonne optimisation technique, l’enjeu est d’être bien positionné sur des requêtes stratégiques que les tapent les internautes en effectuant leurs recherches. Et pour être bien positionné, le mot d’ordre est le contenu. La majorité des experts SEO s’accordent à dire que qu’un texte de qualité et bien optimisé vous donnera largement l’avantage par rapport à vos concurrents. Bien sûr, le netlinking et l’e-reputation ne sont pas à négliger non plus, mais l’objectif ici est de créer une valeur ajoutée au travers des articles de blog, des guides, des images, des fiches produits, etc. pour répondre aux besoins de vos cibles.

Contrairement au référencement naturel où les résultats peuvent se voir rapidement, le SEO nécessite toutefois d’être plus persévérant en sachant que la visibilité sur les moteurs de recherche se fera sur le long terme. Bien sûr, il est indispensable de mettre en place une stratégie cohérente et les ressources nécessaires en amont.

Essayez de consulter régulièrement des blogs spécialisés sur le SEO pour être à jour sur les dernières évolutions des moteurs de recherches et comprendre comment améliorer votre présence sur le web de manière continu. Enfin, il existe beaucoup d’outils qui peuvent vous aider dans votre référencement et que j’ai listé dans cet article.

En cadeau, voici une belle infographie réalisée par Object23 et nous donne une vision synthétique de ce qu’est le SEO avec ses 4 grandes composantes que sont l’optimisation on-site, l’optimisation off-site, l’indexation et l’expérience utilisateur :

Infographie SEO

Conclusion

Le référencement naturel nécessite surtout d’être toujours au fait de l’impact de chaque action que vous faites et de penser « mot-clé ». L’objectif du référencement être d’abord d’être trouvé par vos cibles et donc de bien réfléchir à la stratégie à mettre en place. Pour cela, il est souvent judicieux de faire appel à un consultant SEO ou une agence de référencement selon votre budget.

Loïc Frissard

SEO Analyst chez Ooreka
Actuellement SEO Analyst au sein de Ooreka.fr , mes diverses expériences professionnelles en Freelance et chez l'annonceur m’ont permis d’élargir mes compétences, autant sur le référencement naturel qu'en Inbound Marketing.

Les derniers articles par Loïc Frissard (tout voir)